Accueil / Formule Renault / FR1.6 Scandinavie – Erik Johansson intraitable à Falkenberg
Erik Johansson Formule Renault 1-6 Scandinavie Parnü
© STCC

FR1.6 Scandinavie – Erik Johansson intraitable à Falkenberg

La Formule Renault 1.6 Scandinavie se rendait à Falkenberg pour le troisième meeting de sa première saison. Après une ouverture dominée par Martin Rump à Knutstorp avant la réplique de Kmmy Larsson à Pärnu, qui allait s’illustrer à Falkenberg ?

Essais

Lukas Sundhahl se montrait le plus véloce des essais libres grâce à un tour en 44.549s, soit soixante-et-un millièmes de mieux que Martin Rump. Erik Johansson rentrait également dans le dixième du leader, devançant ainsi Oliver Söderström et Paul Blomqvist.

Pontus Fredricsson se classait au sixième rang devant Kimmy Larsson, Rasmus Ericsson, Otto Thäder et Kevin Aabol. Robert Svensson terminait aux portes du top dix devant Karl-Gustav Annus.

Qualifications

La séance de qualifications tournait à l’avantage d’Erik Johansson. Auteur de trois podiums sur les quatre premières courses, Johansson signait la pole position en 44.515s. Lukas Sundahl obtenait le droit de s’élancer à ses côtés en première ligne.

L’Estonien Martin Rump prenait la troisième place devant Kevin Aabol, Kimmy Larsson et Pontus Fredricsson, se tenant tous les trois en cinq centièmes de secondes.

A une demi-seconde du poleman, Robert Svensson prenait la septième place sur la grill devant Paul Blomqvist, Otto Tjäder et Oliver Söderström. Rasmus Ericsson et Karl-Gustav Annus devaient se satisfaire de la sixième et dernière ligne.

Course 1

Le poleman Erik Johansson conservait la tête de la course au départ et ce jusqu’à l’arrivée. Le Suédois s’offrait même le meilleur tour en course lui assurant la pole position pour la course 2.

Derrière lui, Lukas Sundahl ne parvenait pas à trouver l’ouverture et se contentait finalement de la deuxième place à moins d’une seconde de Johansson. Martin Rump accompagnait les deux hommes sur le podium à l’issue d’une course en solitaire.

Le leader du championnat, Kimmy Larsson, limitait la casse avec une quatrième place dont il était peu satisfait. Le Norvégien Kevin Aabol complétait le top cinq devant Pontus Fredricsson.

Robert Svensson, Paul Blomqvist, Rasmus Ericsson et le débutant Oliver Söderström terminaient également dans les points, ce qui n’était pas le cas de Karl-Gustav Annus. Un seul abandon était à signaler, celui d’Otto Tjäder, arrêté au troisième tour.

Course 2

A nouveau poleman, Erik Johansson réalisait une course pleine de résistance et de maîtrise pour s’imposer de six petits dixièmes à l’arrivée devant Martin Rump. Pontus Fredricsson complétait le podium après un beau départ.

Robert Svensson se classait quatrième, profitant également du mauvais départ de Kimmy Larsson, pourtant bien placé sur la grille de départ. Rasmus Ericsson prenait la sixième place devant Oliver Söderström et Karl-Gustav Annus, huitième et dernier classé.

Si Otto Tjäder ne prenait pas le départ, Kevin Aabol était l’une des victimes d’un départ mouvementé. Quant à Lukas Sundahl et Paul Blomqvist, les deux hommes s’accrochaient à mi-course et abandonnaient dans la foulée.

Bilan

Martin Rump profite de ce troisième meeting pour reprendre la tête du championnat à Kimmy Larsson, décevant ce week-end. La bonne opération est toutefois à mettre à l’actif d’Erik Johansson qui revient à treize points de Martin Rump grâce à ses deux victoires.

Lukas Sundahl reste en quatrième position malgré son accrochage tandis que Robert Svensson intègre le top cinq du classement général.

Le prochain meeting de la Formule Renault 1.6 Scandinavie mènera le plateau à Kinnekulle les 26 et 27 juillet prochains.

Formula Renault 1.6 Scandinavie – Classement général – Meeting 3/7
1. Martin Rump – 111 points
2. Kimmy Larsson – 108
3. Erik Johansson – 98
4. Lukas Sundahl – 57
5. Robert Svensson – 42
6. Kevin Aabol – 40
7. Paul Blomqvist – 32
8. Pontus Fredricsson – 26
9. Janneau Esmeijer – 25
10. Indy Dontje – 22
11. Rasmus Ericsson – 14
12. Karl-Gustav Annus – 11
13. Markus Kiisa – 8
14. Oliver Söderström – 7
15. Otto Tjäder – 1
16. Yaro Deckers – 1
17. Mattias Jalkanen – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox