Accueil / Formule Renault / FR2.0 Alps – Antonio Fuoco et Luca Ghiotto vainqueurs à Monza

FR2.0 Alps – Antonio Fuoco et Luca Ghiotto vainqueurs à Monza

Antonio Fuoco 2013 Formule Renault 2.0 Alps Imola

Monza accueillait le quatrième meeting de la saison 2013 de Formula Renault 2.0 Alps, actuellement menée par les trois pilotes Prema Powerteam : Antonio Fuoco devant Bruno Bonifacio et Luca Ghiotto. Après une excursion en Belgique avec un podium monopolisé par les trois hommes, le scénario allait-il se répéter à Monza ?

Essais

Trois séances d’essais se déroulaient le vendredi. Luca Ghiotto s’offrait le meilleur temps de la journée à l’issue d’un tour en 1m49.700s obtenu dans la dernière session.

Antonio Fuoco avait bien commencé la journée en signant le meilleur chrono dans la première séance. Son tour en 1m50.176s lui permettait de devancer Simon Tirman, Bruno Bonifacio, Luca Ghiotto et Gregor Ramsay.

La deuxième session était plus heurtée avec deux drapeaux rouges à signaler. Le premier était l’oeuvre de Daniele Cazzaniga. Le pilote du Viola Formula Racing sortait à la Parabolica, imité par son compatriote Pietro Peccenini, provoquant une seconde interruption. Dans ces conditions, Egor Orudzhev terminait en tête grâce à un tour en 1m50.604s, suivi de près par Joffrey De Narda, Luca Ghiotto, Konstantin Tereshchenko et Simon Gachet.

La troisième séance était d’ailleurs interrompue suite à un tête-à-queue d’Egor Orudzhev. Luca Ghiotto signait le meilleur temps de la journée à l’issue de la séance, étant le seul pilote à passer sous la minute cinquante. Il devançait à l’issue de la dernière session Antonio Fuoco, Kevin Jörg, Bruno Bonifacio et Joffrey De Narda.

Qualifications

A l’issue des qualifications, Antonio Fuoco renouait avec la pole position, qu’il avait déjà occupé à Imola. A Monza, le membre de la Ferrari Driver Academy se montrait le plus rapide grâce à un tour en 1m49.571s, acquis dans le groupe A devant Luca Ghiotto, Luke Chudleigh et Andrew Tang.

Dans le groupe B, c’est Egor Orudzhev qui signait le meilleur temps en 1m49.620s. Malheureusement pour le Russe, celui-ci doit écoper d’une pénalité de dix places sur la grille suite à l’incident de Spa-Francorchamps dont il a été jugé responsable. Derrière Orudzhev, on retrouvait Bruno Bonifacio, Kuba Dalewski, Joffrey De Narda et Konstantin Tereshchenko.

A noter que Gregor Ramsay, cinquième du groupe A, écopait d’une pénalité similaire. Les qualifications se montraient relativement calmes avec deux petites interruptions suite aux excursions dans le gravier de Kevin Gilardoni et Denis Korneev à la Roggia.

Course 1

Grâce à la pénalité d’Egor Orudzhev, les trois pilotes Prema Powerteam occupaient les trois premières places sur la grille. Aucun ne recontrait un quelconque problème au départ tandis que Luke Chudleigh partait en tête-à-queue à la Prima Variante. La figure du Canadien provoquait quelques remous dans le peloton, dont Gregor Ramsay et Andrew Tang étaient les victimes tandis que Kuba Dalewski et Daniele Cazzaniga passaient dans les stands pendant l’intervention de la voiture de sécurité.

Antonio Fuoco n’était pas inquiété au restart et devançait Bruno Bonifacio, Luca Ghiotto, Egor Orudzhev et Hans Villemi. Derrière, Joffrey De Narda prenait le sixième rang à Kevin Jörg, désormais sous la pression de Francisco Mora et Dario Capitanio. La lutte s’intensifiait en tête dans les dernières minutes mais les efforts de Luca Ghiotto restaient vains face à Bruno Bonifacio. Dario Capitanio avait plus de succès en dépassant Francisco Mora.

Au terme des treize tours de course, Antonio Fuoco s’imposait pour la quatrième fois de l’année et confirmait son statut de leader du championnat devant ses coéquipiers Bruno Bonifacio et Luca Ghiotto. Egor Orudzhev se classait quatrième, limitant les dégâts de sa pénalité sur la grille. Cinquième, Hans Villemi devançait Joffrey De Narda, Kevin Jörg, Dario Capitanio, Simon Tirman et Kevin Gilardoni dans les points.

Course 2

Dès le départ, Egor Orudzhev se faisait menacer par Antonio Fuoco mais ce dernier était percuté par son coéquipier Bruno Bonifacio. Si le Brésilien abandonnait, Fuoco pouvait repartir de la dix-septième position. Au fond de la grille, Daniele Cazzaniga se rangeait tandis que Pietro Peccenini passait par les stands pour changer un peu de carrosserie froissée.

La voiture de sécurité intervenait un peu plus tard suite à un accident au premier Lesmo. Kevin Jörg se faisait surprendre par un groupe lent devant lui. Sa manoeuvre pour les éviter se terminait dans le rail. Trois tours plus tard, Luca Ghiotto mettait la pression à Egor Orudzhev au restart. Avec succès puisque l’Italien occupait désormais la tête.

Troisième, Joffrey De Narda se plaçait en position d’attente tout en se mettant à l’abri des attaques de Simon Tirman et Kuba Dalewski. Le Polonais était toutefois pénalisé de dix secondes à l’arrivée pour avoir trop souvent dépassé les limites de la piste. La course restait animée puisque Dario Capitanio passait à son tour aux stands après un contact tandis que Javier Amado sortait large à la Parabolica. Dans le même temps, Antonio Fuoco dynamisait le peloton en remontant.

Au terme des douze tours de course, Luca Ghiotto s’imposait pour la deuxième fois cette saison après son succès à Spa. Egor Orudzhev se classait deuxième mais écopait d’une pénalité de vingt-cinq secondes pour ne pas avoir respecté la procéduire de la voiture de sécurité. Joffrey De Narda et Simon Tirman, pilotes ARTA Engineering, séparés de 32 millièmes de seconde au drapeau à damier, montaient ainsi sur le podium.

Hans Villemi entrait à nouveau dans le top cinq puisqu’il se classait quatrième devant Gregor Ramsay, auteur de son meilleur résultat de l’année. Antonio Fuoco et Kevin Gilardoni terminaient dans les points après de belles remontées. Ils étaient accompagnés par Francisco Mora, Andrew Tang et Kuba Dalewski, dixième après sa pénalité.

Bilan

Avec un nouveau week-end dominé par Prema, les trois hommes d’Angelo Rosin continuent d’occuper la tête des classements. Antonio Fuoco dispose désormais de vingt-huit points d’avance sur Bruno Bonifacio et trente-deux sur Luca Ghiotto. Pierre Gasly et William Vermont complètent les cinq premiers malgré leur programme partiel, démontrant l’avance créée par le trio de tête.

Le prochain meeting de Formula Renault 2.0 Alps se disputera à Misano le week-end du 28 juillet. Ce rendez-vous sera l’occasion de basculer dans la seconde partie de saison.

Formule Renault 2.0 Alps – Classement pilotes – Meeting 4/7
Pos Pilote Points
1 Antonio Fuoco 141
2 Bruno Bonifacio 113
3 Luca Ghiotto 109
4 Pierre Gasly 57
5 William Vermont 41
6 Kuba Dalewski 35
7 Guilherme Silva 35
8 Kevin Jörg 34
9 Hans Villemi 32
10 Nyck de Vries 32
11 Joffrey de Narda 30
12 Simon Tirman 20
13 Matthieu Vaxivière 20
14 Gregor Ramsay 16
15 Egor Orudzhev 14
16 Ukyo Sasahara 14
17 Andrew Tang 14
18 Konstantin Tereschenko 11
19 Marcos Siebert 10
20 Dario Capitanio 10
21 Kevin Gilardoni 10
22 Francisco Mora 5
23 Parth Ghoparde 4
24 Luke Chudleigh 1
25 Alberto Di Folco 0
26 Levin Amweg 0
27 Joshua Raneri 0
28 Simon Gachet 0
29 Alejandro Abogado 0
30 Ivan Taranov 0
31 Javier Amado 0
32 Dzhon Simonyan 0
33 Denis Korneev 0
34 Dennis Olsen 0
35 Juan Branger 0
36 Alex Bosak 0
37 Pietro Peccenini 0
38 Nikita Zlobin 0
39 Semen Evstigneev 0
40 Daniele Cazzaniga 0
41 Max Schaumburg-Lippe 0
42 Philo Paz Patric Armand 0
NC Nicolas Jamin 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox