Accueil / Formule Renault / FR2.0 Alps – Domination Prema à Spa-Francrochamps

FR2.0 Alps – Domination Prema à Spa-Francrochamps

Bruno Bonifacio Luca Ghiotto Prema Powerteam Formula Renault 2.0 Alps Spa-Francorchamps 2013

Le troisième meeting de la Formula Renault 2.0 Alps avait lieu à Spa-Francorchamps ce week-end. Sur le toboggan des Ardennes, Antonio Fuoco arrivait en leader fort de trois victoires sur quatre manches. Mieux, son équipe Prema montrait la semaine dernière son aisance sur la piste, laissant espérer le meilleur à Fuoco mais aussi ses coéquipiers Luca Ghiotto et Bruno Bonifacio. L’absence de Pierre Gasly, deuxième du championnat, renforçait ce sentiment.

Essais

La première séance disputée le jeudi après-midi ne faisait pas mentir les pronostics. Bruno Bonifacio prenait le meilleur temps grâce à un tour en 2m19.305s, devant ses coéquipiers Antonio Fuoco et Luca Ghiotto. Le top 5 était complété par deux pilotes également présent le week-end dernier en Eurocup, Egor Orudzhev et Guilherme Silva.

Le reste du plateau ne parvenait pas à franchir la barre des 2m20s. On y retrouvait depuis la sixième place Kevin Jörg, suivi de Kevin Gilardoni, Nicolas Jamin, de retour avec AV Formula, et deux pilotes Euronova, Ukyo Sasahara et Gregor Ramsay.

Parmi les drapeaux rouges émaillant la session, la violente sortie de Josh Raneri compromettait le reste de son week-end en raison des dommages subis.

Le vendredi matin, Bruno Bonifacio confirmait sa bonne forme en signant le meilleur tour en 2m17.968s d’une séance écourtée suite au tête-à-queue de Daniele Cazzaniga. Une fois de plus, ses coéquipiers Luca Ghiotto et Antonio Fuoco suivaient, avec Egor Orudzhev en outsider derrière les Prema Powerteam.

Luke Chudleigh se classait cinquième suivi d’Ukyo Sasahara et de trois Jenzer avec Kevin Jörg, Marcos Siebert et Andrew Tang dans cet ordre. Joffrey De Narda se classait dixième.

Qualifications

Les pilotes étaient répartis en deux groupes pour les qualifications. Dans le Groupe A, Antonio Fuoco se montrait le plus rapide avec un tour en 2m18.568s, près d’un quart de seconde plus rapide que son coéquipier Luca Ghiotto. Hans Villemi prenait la troisième place du groupe, se plaignant d’erreurs dans son meilleur tour. L’Estonien devançait toutefois Nicolas Jamin et Kuba Dalewski.

Assez logiquement, le Groupe B allait plus vite et en prenant le meilleur temps, Bruno Bonifacio s’offrait sa deuxième pole position de l’année. Son premier run avait pourtant vu une légère sortie de piste au cours de laquelle son aileron arrière ne restait pas indemme. Son temps en 2m18.231s en fin de séance lui permettait toutefois de devancer Egor Orudzhev, Kevin Jörg et Guilherme Silva.

Sur la grille de départ, Bruno Bonifacio s’élancera donc devant Antonio Fuoco, Egor Orudzhev et Luca Ghiotto. Kevin Jörg et Hans Villemi se partageront la troisième ligne, suivis par Guilherme Silva, Nicolas Jamin, Andrew Tang et Jakub Dalewski.

Course 1

Prévue pour 25 minutes plus un tour, la course voyait Bruno Bonifacio conservait la tête au départ, pourchassé par Antonio Fuoco, Egor Orudzhev et Luca Ghiotto. Le classement allait toutefois être chamboulé à l’approche des Combes car Egor Orudzhev était envoyé en tête-à-queue par Antonio Fuoco, un incident amenant le Russe à entraîner Luca Ghiotto à l’abandon.

Derrière Bruno Bonifacio et Antonio Fuoco, on retrouvait désormais Kevin Jörg, Hans Villemi, Jakub Dalewski et Guilherme Silva. Au deuxième tour, Dalewski dépassait Villemi avant la sortie du drapeau rouge après le crash de Luke Chudleigh au Raidillon.

Le nouveau départ était donné derrière la voiture de sécurité. Bruno Bonifacio restait leader devant Antonio Fuoco et Kevin Jörg, qui était dépassé par Kuba Dalewski au septième tour. Le Polonais était imité par Guilherme Silva et Marcos Siebert, qui prenait le dessus sur Hans Villemi. Dans le même temps, Konstantin Tereschchenko dépassait Andrew Tang pour la huitième place.

A deux minutes du but, Gregor Ramsay terminait sa course dans les graviers tandis que Hans Villemi partait en tête-à-queue après uje crevaison. Marcos Siebert arrachait la cinquième place à Guilherme Silva.

A l’arrivée, Bruno Bonifacio s’imposait pour la deuxième fois de l’année devant Antonio Fuoco. Ce dernier écopait toutefois de 25 secondes de pénalité pour l’accident du premier tour, ce qui permettait à Jakub Dalewski et Kevin Jörg de monter sur le podium.

Guilherme Silva se classait finalement quatrième suite à la pénalité de dix secondes infligée à Marcos Siebert, finalement neuvième. Konstantin Tereschchenko terminait au cinquième rang devant Andrew Tang, Ukyo Sasahara et Joffrey De Narda. Dernier à rentrer dans les points, Francisco Mora ouvrait son compteur de points cette saison.

Course 2

Dès le tour de formation, un problème sur la voiture de Ramsay compromettait la course de l’Ecossais. A l’extinction des feux, Bruno Bonifacio conservait la tête de course devant Antonio Fuoco et Egor Orudzhev. Le Russe s’inclinait toutefois face à Luca Ghiotto et Guilherme Silva.

Au deuxième tour, Luca Ghiotto prenait le dessus sur Antonio Fuoco et se classait deuxième. Les cinq hommes de tête se tenaient alors en quelques secondes grâce au phénomène d’aspiration efficace sur le tracé belge. Au troisième tour, la lutte continuait à tous les niveaux puisque Kevin Jörg s’offrait la sixième place aux dépens de Hans Villemi, désormais menacé par Kuba Dalewski.

La course de Guilherme Silva et Egor Orudzhev s’arrêtait dans un accident aux Combes lors du quatrième tour. En parallèle, Gregor Ramsay s’arrêtait définitivement. Peu de temps après avoir rangé les drapeaux jaunes, Luca Ghiotto s’attaquait sans succès à Bruno Bonifacio à la chicane Bus Stop. Antonio Fuoco ne profitait pas de l’occasion et restait en troisième position. L’Italien Ghiotto, dont la course 1 s’était terminée dans le rail, réussissait finalement à prendre les devants aux Combes et creusait rapidement l’écart.

La fin de course était moins animée. Kevin Jörg terminait au pied du podium derrière les trois Prema, mais devant Hans Villemi. Marcos Siebert, Jakub Dalewski, Andrew Tang, Parth Ghorpade et Kostantin Tereschenko complétaient les entrées dans les points.

Bilan

Au championnat, Antonio Fuoco conserve la tête du classement général et la tête du classement Junior. L’absence de certains pilotes permet à Prema de prendre les commandes au championnat puisque trois pilotes d’Angelo Rosin occupent la tête avec Antonio Fuoco, Bruno Bonifacio et Luca Ghiotto. Pierre Gasly et William Vermont, absents ce week-end, complètent le top 5.

Le prochain meeting de Formula Renault 2.0 Alps se disputera à Monza le week-end du 7 juillet. Ce rendez-vous sera l’occasion de basculer dans la seconde partie de saison.

Formule Renault 2.0 Alps – Classement pilotes – Meeting 3/7
Pos Pilote Points
1 Antonio Fuoco 108
2 Bruno Bonifacio 95
3 Luca Ghiotto 69
4 Pierre Gasly 57
5 William Vermont 41
6 Guilherme Silva 35
7 Kuba Dalewski 34
8 Nyck de Vries 32
9 Kevin Jörg 28
10 Matthieu Vaxivière 20
11 Ukyo Sasahara 14
12 Andrew Tang 12
13 Konstantin Tereschenko 11
14 Hans Villemi 10
15 Marcos Siebert 10
16 Dario Capitanio 6
17 Gregor Ramsay 6
18 Joffrey de Narda 4
19 Parth Ghoparde 4
20 Kevin Gilardoni 3
21 Simon Tirman 3
22 Egor Orudzhev 2
23 Francisco Mora 1
24 Luke Chudleigh 1
25 Alberto Di Folco 0
26 Levin Amweg 0
27 Joshua Raneri 0
28 Simon Gachet 0
29 Ivan Taranov 0
30 Dzhon Simonyan 0
31 Denis Korneev 0
32 Dennis Olsen 0
33 Juan Branger 0
34 Alex Bosak 0
35 Alejandro Abogado 0
36 Nikita Zlobin 0
37 Javier Abado 0
38 Semen Evstigneev 0
39 Max Schaumburg-Lippe 0
40 Daniele Cazzaniga 0
41 Pietro Peccenini 0
NC Nicolas Jamin 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox