Accueil / Formule Renault / FR2.0 Alps – Double victoire pour Nyck de Vries à Imola
Nyck de Vries Koiranen GP Formula Renault 2.0 Alps Imola 2014
©Renault Sport Italia / Fast Lane Promotions

FR2.0 Alps – Double victoire pour Nyck de Vries à Imola

Le coup d’envoi de la saison 2014 de Formula Renault 2.0 Alps était donné sur le circuit d’Imola. Un plateau de 40 voitures allait se battre pour la gagne, même si des pilotes se dégageaient déjà aux avant-postes. La lutte pour succéder à Antonio Fuoco s’annonçait féroce…

Essais

Le beau temps n’était pas au rendez-vous lors des séances d’essais du vendredi. Les pilotes n’étaient pas refroidis pour autant et se mettaient au travail dès la séance de la matinée, menée par le pilote Prema Powerteam Bruno Bonifacio en 1m56.148s.

Le Brésilien était talonné par le Néerlandais Nyck de Vries, soutenu par McLaren et paré pour un double-programme Alps/Eurocup. Charles Leclerc prenait le troisième temps à deux dixièmes du leader et un du pilote Koiranen GP. Les autres pilotes étaient déjà relégués à plus d’une demi-seconde de ce groupe.

Mené par Matevos Isaakyan, le peloton resserré qui se dessinait était composé de Matteo Cairoli, Dennis Olsen, Seb Morris, Alex Bosak et George Russell. Au-delà, tous les pilotes concédaient une seconde au leader.

L’après-midi, les pilotes accéléraient avec le meilleur temps pour Andrew Tang, douzième classé dans la matinée. Auteur d’un tour en 1m55.251s, le Singapourien était talonné par Bruno Bonfacio et Charles Leclerc. Les deux outsiders étaient séparés de 51 petits millièmes l’un l’autre. Matt Parry prenait le quatrième temps de cette séance devant Egor Orudzhev, George Russell et le Français Anthoine Hubert. Au fond du top dix figuraient Dennis Olsen, Denis Korneev et Matteo Cairoli.

Qualifications

Les qualifications avaient lieu sur une piste qui s’asséchait. Cela compromettait alors les chances des pilotes du Groupe A pour obtenir la pole position. Ceux-ci donnaient toutefois leur maximum durant les trente minutes pour se démarquer. Bruno Bonifacio prenait rapidement les devants et allait s’assurer le meilleur temps en 1m53.192s, plus d’une demi-seconde devant les Fortec de Jack Aitken et Seb Morris. Dennis Olsen et George Russell suivaient tandis qu’Andrew Tang, Matteo Cairoli, Anthoine Hubert, Dennis Anoschin et Marek Böckmann complétaient le top dix.

A leur tour en piste, les pilotes du Groupe B ne tardaient pas à améliorer les temps de leurs prédécesseurs. Matt Parry était le premier à se mettre en valeur avant d’être délogé par Nyck de Vries, qui écrasait ensuite la concurrence en passant les slicks. Lorsque la sortie d’un pilote mettait un terme prématuré à la séance, le Néerlandais possédait alors plus de deux secondes d’avance sur Hans Villemi et trois sur Simon Gachet. Danyil Pronenko et Nyck Cassidy suivaient, devançant Akash Nandy, Martin Kodric, Dario Capitanio, Philo Paz Patric Armand et Charles Leclerc.

Nyck de Vries allait donc s’élancer en tête avec Bruno Bonifacio à ses côtés. Hans Villemi et Jack Aitken se partageaient la deuxième ligne devant Simon Gachet et Seb Morris. Danyil Pronenko, Dennis Olsen, Nick Cassidy et George Russell suivaient sur le haut de grille. A noter qu’avec les deuxièmes temps, comptant pour la grille de la seconde course, Nyck de Vries et Bruno Bonifacio se retrouvaient également en tête au départ.

Course 1

Nyck de Vries allait transformer avec succès sa pole position en s’offrant une victoire sans contestation avec plus de dix secondes d’avance sur son plus proche poursuivant, en dépit d’une intervention assez longue de la voiture de sécurité.

Si Bruno Bonifacio conservait la deuxième place derrière le Néerlandais à l’extinction des feux, le peloton se montrait plus agité avec plusieurs voitures restant piégées dans les graviers au premier virage. Bo Yuan, Martin Rump, Luke Chudleigh et Matteo Cairoli étaient les victimes. Quant à Danylo Pronenko, il devait s’arrêter définitivement lors du deuxième tour.

La course reprenait ses droits à la in du cinquième tour. Nyck de Vries et Bruno Bonifacio reprenaient les devants, suivi par un Jack Aitken défensif face aux attaques de Seb Morris et Simon Gachet. Troisième au restart, Hans Villemi perdait de nombreuses positions. Sur une piste couverte de boue à certains endroits, les deux Britanniques partaient à la faute, permettant à Simon Gachet de s’installer sur le podium alors que Pietro Peccenini et Semen Evstigneev s’accrochaient. D’autres abandons avaient lieu avec ceux de Vitaly Larionov, Nick Cassidy, Charles Leclerc, Dario Capitanio et Alessio Rovera.

En tête, Nyck de Vries contrôlait jusqu’au drapeau à damier pour s’imposer devant Bruno Bonifacio, qui perdait cinq secondes dans le dernier tour. Simon Gachet terminait dans ses échappements avec les deuxième et troisième de la FR2.0 NEC l’an passé, Jack Aitken et Dennis Olsen, complétant le quinté de tête. George Russell se classait sixième devant Hans Villemi, bien remonté après un mauvais restart, Andrew Tang, Matt Parry et Anthoine Hubert, tous deux revenus du milieu de la grille.

Course 2

A nouveau en pole position, la seconde course du week-end semblait être une nouvelle formalité pour Nyck de Vries, qui dominait de bout en bout pour s’offrir une nouvelle victoire. Auteur d’un excellent départ, le Néerlandais réalisait un premier tour parfait pour prendre plus de deux secondes d’avance sur Bruno Bonifacio, rapidement débordé par Simon Gachet après une mauvaise relance en sortie de virage.

Augmentant son avance, Nyck de Vries pouvait rapidement gérer. Derrière lui, Bruno Bonifacio parvenait à récupérer sa deuxième place en dépassant Simon Gachet au cours du sixième tour. Le trio de tête conservait cet ordre jusqu’à drapeau à damier, offrant un podium identique à la veille.

Jack Aitken, meilleur des pilotes Fortec, et Hans Villemi terminaient au pied du podium après une course sage, devant Seb Morris et Andrew Tang, revenu au septième rang. Dennis Olsen, George Russell et Anthoine Hubert terminait dans les dix premiers au terme d’une course ayant fait Charles Leclerc, Hugo de Sadeleer, Matteo Gonfiantini et Vitaly Larionov comme victimes au départ.

Egor Orudzhev rejoignait la liste des abandons au sixième tour, mettant fin à un week-end noir pour le Russe. Semen Evstigneev, Luke Chudleigh et Danyil Pronenko ne voyaient pas le drapeau à damier également. Quant à Nick Cassidy, longtemps dans les dix premiers, ses espoirs s’arrêtaient à deux tours du but. Du côté de Matt Parry, c’est un drive-through qui a mis un terme à ses chances de top 10.

Bilan

Dans un classement général marqué par l’absence des wild-cards, Nyck de Vries est le grand vainqueur de cette première manche de la saison 2014. Le Néerlandais devance un surprenant Simon Gachet, irréprochable ce week-end. La troisième place revient à George Russell, de justesse devant Andrew Tang et Seb Morris. Denis Korneev, Alex Bosak, Marek Bockmann, Dario Capitanio et Dennis Anoschin complètent le top 10 avant le prochain meeting, qui aura lieu dans les rues de Pau les 10 et 11 mai prochains.

Formula Renault 2.0 Alps 2014 – Meeting 1/7
1 Nyck de Vries Koiranen GP 50
2 Simon Gachet Arta Engineering 36
3 George Russell Koiranen GP 25
4 Andrew Tang Prema Powerteam 24
5 Seb Morris Fortec Motorsports 23
6 Denis Korneev Jenzer Motorsport 18
7 Alex Bosak Prema Powerteam 10
8 Marek Bockmann Jenzer Motorsport 6
9 Dario Capitanio BVM Racing 4
10 Akash Nandy Tech 1 Racing 3
11 Dennis Anoschin Jenzer Motorsport 2
12 Martin Kodric Fortec Motorsports 1
13 Thiago Vivacqua Fortec Motorsports 0
14 Hugo de Sadeleer Tech 1 Racing 0
15 James Allen Arta Engineering 0
16 Alessio Rovera Cram Motorsport 0
17 Patric Armand Tech 1 Racing 0
18 Kang Ling Koiranen GP 0
19 Matteo Gonfiantini TS Corse 0
20 Yuan Bo Jenzer Motorsport 0
21 Mikhail Tarasov Koiranen GP 0
22 Pietro Peccenini TS Corse 0
23 Nick Cassidy China BRT by JCS Team 0
NC Charles Leclerc Fortec Motorsports 0
NC Danyil Pronenko AS Motorsport Olimpija 0
NC Luke Chudleigh Tech 1 Racing 0
NC Matteo Cairoli GSK Grand Prix 0
NC Semen Evstigneev BVM Racing 0
NC Sun Zheng China BRT by JCS Team 0
NC Vitaly Larionov Koiranen GP 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox