Accueil / Formule Renault / FR2.0 Alps – Isaakyan double la mise au Red Bull Ring
Matevos Isaakyan 2014 Formula Renault 2.0 Alps Red Bull Ring
© Fast Lane Promotion

FR2.0 Alps – Isaakyan double la mise au Red Bull Ring

Nyck de Vries restait invaincu en Formula Renault 2.0 Alps en arrivant au Red Bull Ring. Les deux courses du week-end allaient-elles offrir un succès à de nouveaux pilotes ?

Essais

Deux séances d’essais étaient organisées à Spielberg. Koiranen GP plaçait deux de ses pilotes en tête de chaque séance. George Russell décrochait le meilleur temps de la première en 1m30.427s, tandis que Nyck de Vries menait la seconde en 1m30.265s. La plupart des pilotes réalisait son meilleur temps dans la deuxième séance à de rares exceptions près.

Alessio Rovera se classait deuxième des essais devant Simon Gachet, George Russell (qui améliorait son premier chrono en 1m30.380s) ainsi que Dario Capitanio. Charles Leclerc prenait le sixième temps devant James Allen et Ignazio D’Agosto, ce dernier se révélant plus rapide lors de la première séance. Hugo de Sadeleer et Matteo Gonfiantini complétaient le top dix des temps cumulés.

Qualifications

Deux groupes de qualifications étaient définis en marge de la séance. Dans le groupe A se trouvaient les deux pilotes les plus rapides des essais, qui échangeaient leurs positions à ce stade puisque George Russell réalisait le meilleur temps du groupe en 1m30.434s. Nyck de Vries échouait à sept millièmes du Britannique. Luke Chudleigh prenait le troisième temps de cette course devant Martin Kodric, Marek Böckmann et Patric Armand.

Le groupe B allait plus vite puisque Simon Gachet signait le meilleur temps en 1m30.231s, un dixième devant un groupe de pilotes resserré et composé de Matevos Isaakyan, Alessio Rovera Charles Leclerc et James Allen. Au-delà de ce top cinq confiné, Alex Bosak se classait sixième à deux dixièmes de secondes du meilleur temps enregistré. Le Polonais devançait Semen Evstigneev, Dario Capitanio et Akash Nandy.

Face à ces résultats, plusieurs décisions venaient modifier l’aspect de la grille puisque Simon Gachet partait bon dernier, laissant la pole position à Matevos Isaakyan. A la base, Charles Leclerc avait signé le meilleur temps en allant plus vite que Simon Gachet, mais cette pole provisoire était rapidement effacée. Ses deux meilleurs tours étaient supprimés pour dépassement des limites de la piste. George Russell, lui aussi pénalisé pour la même raison que Charles Leclerc mais dans une moindre mesure, se retrouvait ainsi en première ligne devant Alessio Rovera, Nyck de Vries et Charles Leclerc. Le top dix sur la grille de départ était complété par Luke Chudleigh, James Allen, Martin Kodric, Alex Bosak et Marek Böckmann.

Course 1

Parti de la pole, Matevos Isaakyan signait son premier succès dans la catégorie et détrônait ainsi Nyck de Vries, jusqu’ici imbattable. George Russell et Nyck de Vries suivaient le pilote russe à l’abord du premier virage. Nyck de Vries se débarrassait rapidement de son coéquipier pour conserver la deuxième place.

La voiture de sécurité entrait en piste après quelques tours seulement, le temps de dégager une monoplace à la sortie du virage Castrol Edge. Nyck de Vries négociait bien la reprise des hostilités, mais Matevos Isaakyan conservait la tête de course et se payait même le luxe de s’échapper.

Nyck de Vries n’était plus aussi compétitif en fin de course, ce qui permettait à George Russell de reprendre la deuxième place, qu’il conservait à l’arrivée. Charles Leclerc mettait même la pression au pilote néerlandais, soutenu par McLaren. Le Monégasque ne parvenait toutefois pas à hisser sa Fortec sur le podium final.

Cinquième à l’arrivée, Luke Chudleigh réalisait son meilleur résultat en carrière devant Alessio Rovera, Ignazio D’Agosto, Dario Capitanio, Alex Bosak et James Allen.

Course 2

Une nouvelle fois en pole, Matevos Isaakyan contrôlait la course dès son envol jusqu’à l’arrivée pour s’imposer à nouveau en Autriche. Son départ convaincant, couplé à des batailles derrière lui, le laissaient relativement tranquille lors de cette course.

Nyck de Vries, parti de la première ligne, ne s’en tirait pas aussi bien. Alessio Rovera en profitait pour acquérir la deuxième place provisoire, emmenant dans sa roue George Russell, troisième après le départ. Nyck de Vries reprenait toutefois la troisième place rapidement alors que Matevos Isaakyan s’était déjà échappé.

La quatrième place de George Russell n’était pas gravée dans le marbre puisque la Fortec de Charles Leclerc se révélait menaçante et finissait par chiper cette position. Le Monégasque ne s’arrêtait pas en si bon chemin puisqu’il dépassait avec audace Nyck de Vries pour le gain de la troisième position. George Russell se frayait lui aussi un chemin, Nyck de Vries sortant large. A nouveau, le pilote néerlandais se ressaisissait rapidement puisqu’il repoussait George Russell au cinquième rang.

La troisième place n’allait pas rester celle de Charles Leclerc, Nyck de Vries n’ayant définitivement pas dit son dernier mot. Le Néerlandais remontait sur le podium virtuel avant de sécuriser cette position en ralliant l’arrivée.

En tête, Matevos Isaakyan avait vu revenir Alessio Rovera mais le Russe ne s’en inquiétait pas puisqu’il s’imposait devant un pilote italien très heureux de décrocher son premier podium dans la discipline. Nyck de Vries se hissait au troisième rang devant Charles Leclerc, George Russell et Alex Bosak. Simon Gachet était remonté du fond de la grille pour se classer septième devant Dario Capitanio, Luke Chudleigh et Martin Kodric.

Bilan

Matevos Isaakyan réalise une excellente opération sur le plan comptable en se hissant au deuxième rang du championnat. De l’autre côté, Nyck de Vries gère son avance conséquente sur le reste du plateau. George Russell prend la troisième place du championnat devant Simon Gachet, qui a tenté le plus possible de limiter les dégâts suite à sa remontée.

Son rythme très rapide sera toutefois à surveiller lors de la prochaine manche du championnat, qui se tiendra à Spa-Francorchamps le week-end du 8 juin.

Formula Renault 2.0 Alps 2014 – Meeting 3/7
Pos Driver Points
1 Nyck de Vries 130
2 Matevos Isaakyan 68
3 George Russell 65
4 Simon Gachet 62
5 Charles Leclerc 50
6 Alessio Rovera 26
7 Alex Bosak 24
8 Andrew Tang 24
9 Seb Morris 23
10 Dario Capitanio 23
11 Denis Korneev 20
12 Luke Chudleigh 16
13 Hugo De Sadeleer 15
14 Patric Armand 12
15 Martin Kodric 12
16 Ben Barnicoat 10
17 Akash Nandy 9
18 Semen Evstigneev 6
19 Marek Böckmann 6
20 Dennis Anoshin 2
21 James Allen 2
22 Matteo Gonfantini 1
23 Pietro Peccenini 0
24 Thiago Vivacqua 0
25 Kang Ling 0
26 Danylo Pronenko 0
27 Daniele Cazzaniga 0
28 Bo Yuan 0
29 Mikhail Tarasov 0
30 Nick Cassidy 0
NC Vitaly Larionov 0
NC Matteo Cairoli 0
NC Sun Zheng 0
NC Mathéo Tuscher 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox