Accueil / Formule Renault / FR2.0 Alps : Norman Nato et Paul-Loup Chatin, rois de Pau

FR2.0 Alps : Norman Nato et Paul-Loup Chatin, rois de Pau

Paul Loup Chatin Tech 1 Racing Pau 2012 Formule Renault 2.0 Alps

Après le meeting inaugural à Monza fin mai, la Formule Renault 2.0 Alps a repris ses droits sur le circuit urbain de Pau ce week-end. Avant ce meeting, Daniil Kvyat, vainqueur des deux premières courses en Italie, mène le championnat devant Paul-Loup Chatin et Melville McKee. A noter que les pilotes Gravity ne participent pas suite à un différend avec les organisateurs.

Malgré le temps instable, il n’a pas plu lors des qualifications. Déjà le plus rapide lors des essais libres, Norman Nato a confirmé en décrochant les deux poles en jeu. Le pilote français de RC Formula, âgé de 19 ans, en a profité pour exploser le record du tour de Javier Tarancon, champion ALPS 2011, par 838 millièmes. Paul-Loup Chatin s’est glissé en deuxième position pour sa part. Felipe Fraga, William Vermont, Matthieu Vaxivière et Roman Mavlanov suivent, tandis que le leader du championnat, Daniil Kvyat, ne se classe que cinquième de son groupe.

A l’issue de la première course, Norman Nato n’a pas lâché la tête de la course pour remporter sa première victoire de la saison devant Paul-Loup Chatin. Norman Nato s’est même payé de luxe de réaliser le meilleur tour en course pour accomplir un carton plein. Malgré ce bilan favorable, Nato a du construire son avance progressivement à travers les pièges de la course. Lors du départ pour le tour de formation, Alex Albogado ne peut s’élancer et partira donc de la voie des stands. Le départ est bien contrôlé par Nato, chassé par Chatin, Fraga et Vaxivière. En cinquième place, Vermont et McKee s’affrontent, l’Anglais conservant un avantage sur le Français à cet instant. Quelques sorties sont à signaler dans les premiers tours, comme Konstantin Tereshchenko qui brise une suspension sur le rail, Alexander Albon au début du cinquième tour puis Stefano De Val qui déclenchera l’arrivée de la voiture de sécurité. Guilherme Silva abandonnera peu après, avant le restart du dixième tour : si rien ne bouge en tête, Melville McKee est débordé par Patrick Kujala et Roman Mavlanov tandis que Williams Vermont est ralenti par un problème électrique. La lutte pour la troisième place s’anime entre Felipe Fraga et Matthieu Vaxivière. Simone Iaquinta part en tête-à-queue tandis que Mavlanov et Kujala bataillent, ce qui mène à l’abandon du Russe après une belle passe d’armes, Mavlanov étant piégé par le côté sale de la piste au freinage. Fin de course dans le mur de pneus. Pendant ce temps, alors que les positions se figent avec un quinté Nato, Chatin, Fraga, Vaxivière et Kujala, Stefan Wackerbauer dépasse Leo Roussel pour la huitième place, derrière un autre protégé du Red Bull Junior Team, Daniil Kvyat, qui se contente de la septième position malgré son leadership au championnat.

La seconde course n’a pas été avare en rebondissements. Paul-Loup Chatin s’élance de la pole suivi de Norman Nato et Matthieu Vaxivière. Juste derrière eux, un léger contact au départ entre Felipe Fraga et Melville McKee aurait pu mal tourner, mais cela n’a pas été le cas. Le dernier cité doit cependant laisser un morceau de son aileron dans l’affaire. Au troisième tour, Daniil Kvyat heurte le rail. Le leader du championnat sait dès lors qu’il ne repartira pas de Pau en tête. Felipe Fraga abandonne presque au même moment et Melville McKee récupère la quatrième place devant un groupe composé de Vermont, Kujala, Mavlanov et Wackerbauer. Stefan Wackerbauer imite son coéquipier du Red Bull Junior Team en se crashant au bout de la ligne droite. Plus tard, William Vermont et Patrick Kujala parviennent à dépasser Melville McKee. On note ensuite les erreurs et/ou crashes de Thomas Jäger, Simone Iaquinta, Victor Franzoni et Alejandro Albogado. Nato se rapproche de Chatin en tête mais les retardataires à dépasser rendent la chasse plus complexe et les positions n’évolueront pas. Cependant McKee et Mavlanov se percutent, à la grande joie d’Aurélien Panis qui termine ainsi sixième. En tête, Paul-Loup Chatin remporte sa première victoire de la saison, lui qui avait fini troisième de la discipline l’an dernier, avec trois victoires.

Au championnat, un nouveau leader émerge en tête : Paul-Loup Chatin. Auteur d’un carton plein, ou presque, il devance de dix points Norman Nato, seul pilote à l’avoir battu ce week-end. Daniil Kvyat, auteur d’un week-end plus que mitigé, est désormais troisième avec 19 points de retard sur Chatin. Les autres pilotes sont déjà loin.

Le prochain meeting de Formule Renault 2.0 Alps aura lieu les 26 et 27 mai 2012 prochains à Imola.

Formule Renault 2.0 Alps – Classement général – Meeting 2/7
1. Paul-Loup Chatin – 78 points
2. Norman Nato – 68
3. Daniil Kvyat – 59
4. Matthieu Vaxivière – 27
5. William Vermont – 27
6. Melville McKee – 26
7. Patrick Kujala – 20
8. Guilherme Silva – 20
9. Felipe Fraga – 15
10. Esteban Ocon – 14
11. Oscar Tunjo – 12
12. Aurélien Panis – 10
13. Simone Iaquinta – 8
14. Roman Mavlanov – 8
15. Leo Roussel – 6
16. Hans Villemi – 4
17. Stefan Wackerbauer – 4
18. Thomas Jäger – 3
19. Tristan Papavoine – 2
20. Alexander Albon – 1
21. Luis Michael Dörrbecker – 0
22. Edolo Ghirelli – 0
23. Gustavo Lima – 0
24. Stefano De Val – 0
25. Victor Franzoni – 0
26. Andrea Baiguera – 0
27. Nicola De Val – 0
28. Konstantin Tereschenko – 0
29. Paul Petit – 0
30. Alex Bosak – 0
31. Alejandro Abogado – 0
32. Alessandro Latif – 0
33. Alex Loan – 0

FR2.0 Alps : Norman Nato et Paul-Loup Chatin, rois de Pau 

Après le meeting inaugural à Monza fin mai, la Formule Renault 2.0 Alps a repris ses droits

sur le circuit urbain de Pau ce week-end. Avant ce meeting, Daniil Kvyat, vainqueur des deux

premières courses en Italie, mène le championnat devant Paul-Loup Chatin et Melville McKee.

A noter que les pilotes Gravity ne participent pas suite à un différend avec les

organisateurs.

Malgré le temps instable, il n’a pas plu lors des qualiications. Déjà le plus rapide lors

des essais libres, Norman Nato a confirmé en décrochant les deux poles en jeu. Le pilote

français de RC Formula, âgé de 19 ans, en a profité pour exploser le record du tour de

Javier Tarancon, champion ALPS 2011, par 838 millièmes. Paul-Loup Chatin s’est glissé en

deuxième position pour sa part. Felipe Fraga, William Vermont, Matthieu Vaxivière et Roman

Mavlanov suivent, tandis que le leader du championnat, Daniil Kvyat, ne se classe que

cinquième de son groupe.

A l’issue de la première course, Norman Nato n’a pas lâché la tête de la course pour

remporter sa première victoire de la saison devant Paul-Loup Chatin. Norman Nato s’est même

payé de luxe de réaliser le meilleur tour en course pour accomplir un carton plein. Malgré

ce bilan favorable, Nato a du construire son avance progressivement à travers les pièges de

la course. Lors du départ pour le tour de formation, Alex Albogado ne peut s’élancer et

partira donc de la voie des stands. Le départ est bien contrôlé par Nato, chassé par Chatin,

Fraga et Vaxivière. En cinquième place, Vermont et McKee s’affrontent, l’Anglais conservant

un avantage sur le Français à cet instant. Quelques sorties sont à signaler dans les

premiers tours, comme Konstantin Tereshchenko qui brise une suspension sur le rail,

Alexander Albon au début du cinquième tour puis Stefano De Val qui déclenchera l’arrivée de

la voiture de sécurité. Guilherme Silva abandonnera peu après, avant le restart du dixième

tour : si rien ne bouge en tête, Melville McKee est débordé par Patrick Kujala et Roman

Mavlanov tandis que Williams Vermont est ralenti par un problème électrique. La lutte pour

la troisième place s’anime entre Felipe Fraga et Matthieu Vaxivière. Simone Iaquinta part en

tête-à-queue tandis que Mavlanov et Kujala bataillent, ce qui mène à l’abandon du Russe

après une belle passe d’armes, Mavlanov étant piégé par le côté sale de la piste au

freinage. Fin de course dans le mur de pneus. Pendant ce temps, alors que les positions se

figent avec un quinté Nato, Chatin, Fraga, Vaxivière et Kujala, Stefan Wackerbauer dépasse

Leo Roussel pour la huitième place, derrière un autre protégé du Red Bull Junior Team,

Daniil Kvyat, qui se contente de la septième position malgré son leadership au championnat.

La seconde course n’a pas été avare en rebondissements. Paul-Loup Chatin s’élance de la pole suivi de Norman Nato et Matthieu Vaxivière. Juste derrière eux, un léger contact au départ entre Felipe Fraga et Melville McKee aurait pu mal tourner, mais cela n’a pas été le cas. Le dernier cité doit cependant laisser un morceau de son aileron dans l’affaire. Au troisième tour, Daniil Kvyat heurte le rail. Le leader du championnat sait dès lors qu’il ne repartira pas de Pau en tête. Felipe Fraga abandonne presque au même moment et Melville McKee récupère la quatrième place devant un groupe composé de Vermont, Kujala, Mavlanov et Wackerbauer. Stefan Wackerbauer imite son coéquipier du Red Bull Junior Team en se crashant au bout de la ligne droite. Plus tard, William Vermont et Patrick Kujala parviennent à dépasser Melville McKee. On note ensuite les erreurs et/ou crashes de Thomas Jäger, Simone Iaquinta, Victor Franzoni et Alejandro Albogado. Nato se rapproche de Chatin en tête mais les retardataires à dépasser rendent la chasse plus complexe et les positions n’évolueront pas. Cependant McKee et Mavlanov se percutent, à la grande joie d’Aurélien Panis qui termine ainsi sixième. En tête, Paul-Loup Chatin remporte sa première victoire de la saison, lui qui avait fini troisième de la discipline l’an dernier, avec trois victoires.

Au championnat, un nouveau leader émerge en tête : Paul-Loup Chatin. Auteur d’un carton presque plein, il devance de dix points Norman Nato, seul pilote à l’avoir battu ce week-end. Daniil Kvyat, auteur d’un week-end plus que mitigé, est désormais troisième avec 19 points de retard sur Chatin. Les autres pilotes sont déjà loin.

Le prochain meeting de Formule Renault 2.0 Alps aura lieu les 26 et 27 mai 2012 prochains à

Imola.

Formule Renault 2.0 Alps – Classement général – Meeting 2/7
1. Paul-Loup Chatin – 78 points
2. Norman Nato – 68
3. Daniil Kvyat – 59
4. Matthieu Vaxivière – 27
5. William Vermont – 27
6. Melville McKee – 26
7. Patrick Kujala – 20
8. Guilherme Silva – 20
9. Felipe Fraga – 15
10. Esteban Ocon – 14
11. Oscar Tunjo – 12
12. Aurélien Panis – 10
13. Simone Iaquinta – 8
14. Roman Mavlanov – 8
15. Leo Roussel – 6
16. Hans Villemi – 4
17. Stefan Wackerbauer – 4
18. Thomas Jäger – 3
19. Tristan Papavoine – 2
20. Alexander Albon – 1
21. Luis Michael Dörrbecker – 0
22. Edolo Ghirelli – 0
23. Gustavo Lima – 0
24. Stefano De Val – 0
25. Victor Franzoni – 0
26. Andrea Baiguera – 0
27. Nicola De Val – 0
28. Konstantin Tereschenko – 0
29. Paul Petit – 0
30. Alex Bosak – 0
31. Alejandro Abogado – 0
32. Alessandro Latif – 0
33. Alex Loan – 0

Formule Renault 2.0 Alps, Patrick Kujala, Daniil Kvyat, Stefan Wackerbauer, Gustavo Lima,

Victor Franzoni, Nicola De Val, Stefano De Val, Alex Loan, William Vermont, Leo Roussel,

Paul Petit, Tristan Papavoine, Aurélien Panis, Norman Nato, Edolo Ghirelli, Matthieu

Vaxivière, Roman Mavlanov, Felipe Fraga, Paul-Loup Chatin, Alexander Albon, Konstantin

Tereschenko, Melville McKee, Guilherme Silva, Thomas Jäger, Alex Bosak, Andrea Baiguera,

Alejandro Abogado, Luis Michael Dörrbecker, Simone Iaquinta

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox