Accueil / Formule Renault / FR2.0 ALPS – Nyck de Vries préserve son invincibilité à Pau
Nyck de Vries Formula Renault 2.0 Alps Pau 2014
© Fast Lane Promotion

FR2.0 ALPS – Nyck de Vries préserve son invincibilité à Pau

Après le doublé de Nyck de Vries à Monza pour l’ouverture de la saison 2014, le plateau de la Formula Renault 2.0 ALPS se retrouvait dans les rues de Pau pour le deuxième meeting de la saison. Vingt-trois pilotes espéraient voler la vedette au protégé de McLaren, également leader de l’Eurocup, afin de revenir sur lui au classement général.

Essais

Une seule séance d’essais était organisée à Pau. Les pilotes étaient toutefois répartis en deux groupes de douze pilotes et disposaient de cinquante minutes pour appréhender le tracé urbain français.

Dans le Groupe B, le premier en piste, Simon Gachet se montrait le plus rapide. Deuxième du championnat, le pilote ARTA Engineering établissait même la meilleure prestation du jour en 1m14.375s, plus d’une demi-seconde devant Matevos Isaakyan et Akash Nandy. Les Fortec de Martin Kodric et Charles Leclerc complétaient le top cinq devant Philo Paz Patric Armand, Marek Böckmann, Denis Korneev, Kang Ling et Semen Evstigneev.

Le Groupe A était pour sa part plus agité. Deux drapeaux rouges ont perturbé la session, d’abord par une erreur de Nyck De Vries, puis une faute de Pietro Peccenini. Au terme du temps écoulé, le champion en titre de Formula Abarth, Alessio Rovera, menait les troupes avec une référence en 1m14.471s, devançant George Russell et Nyck de Vries.  Alex Bosak et Ben Barnicoat intégraient le quinté de tête, suivi de Dennis Anoschin, Hugo de Sadeleer, Thiago Vivacqua, Dario Capitanio et James Allen.

Qualifications

Pour cette séance de qualifications, chaque groupe disposait de trente minutes pour la pole position. Comme la veille, le Groupe B était le premier en action et la lutte pour le meilleur temps se résumait en un duel entre Simon Gacjet et Matevos Isaakyan. S’échangeant à plusieurs reprises la référence, le chronomètre tournait toutefois en la faveur du Russe dans une session interrompue par la sortie de Martin Kodric. Charles Leclerc signait le troisième temps devant Luke Chudleigh et Philo Paz Patric Armand.

Dans le Groupe A, la bataille était encore plus intense. L’homme à battre, Nyck de Vries, devait d’abord dominer son équipier George Russell, puis Alessio Rovera. George Russell répliquait, mais ses deux adversaires ne se laissaient pas abattre, tout comme Ben Barnicoat. Le dernier run de Nyck de Vries se montrait fatal à ses adversaires, ses tours en 1m13.915s puis 1m13.913s juste avant l’interruption amenée par Thiago Vivacqua lui offraient la double pole position, son deuxième meilleur tour étant également le meilleur du plateau ! Le Néerlandais devançait alors Alessio Rovera, George Russell et Ben Barnicoat. Alex Bosak prenait la cinquième place du groupe.

Course 1

Ce troisième départ de l’année voyait Nyck de Vries en pole position pour la troisième fois. À ses côtés, le jeune Matevos Isaakyan espérait faire du mieux possible pour réduire l’écart au championnat, lui qui n’avait pu défendre ses chances à Monza puisqu’il n’avait pas encore célébré ses 16 ans. Alessio Rovera, Simon Gachet et George Russell suivaient, tout comme Charles Leclerc, Ben Barnicoat, Luke Chudleigh, Alex Bosak et Philo Paz Patric Armand.

Nyck de Vries conservait son sang-froid à l’extinction des feux et créait rapidement l’écart sur Matevos Isaakyan et Simon Gachet, qui prenait rapidement le dessus sur Alessio Rovera. La bataille se concentrait sur la quatrième place où l’Italien était menacé par George Russell.

Le champion de Formula Abarth partait finalement en tête-à-queue lors du quatrième tour, permettant alors au Britannique de gagner une place avant de devoir défendre tout au long de la course face aux attaques de Ben Barnicoat et Charles Leclerc. Les deux Fortec ne parvenaient pas à trouver l’ouverture et restaient finalement derrière la Koiranen jusqu’au drapeau à damier.

Les Tech 1 Racing d’Akash Nandy et Luke Chudleigh terminaient respectivement aux septième et huitième rang, devançant Alex Bosak, qui avait perdu deux places au départ. Dario Capitanio complétait le top dix.

Course 2

Basée sur les deuxièmes meilleurs tours des qualifications, la grille de départ offrait un sextuor de tête similaire à la veille. Deux absents étaient toutefois à signaler puisque Thiago Vivacqua et Alex Bosak ne prenaient pas le départ.

Sur une piste humide, Nyck de Vries allait offrir un véritable récital pour préserver son invincibilité dans la catégorie, s’offrant un quatrième succès en autant de course. Malgré un départ derrière le safety-car en raison des conditions difficiles, le protégé de McLaren n’était pas inquiété et franchissait la ligne d’arrivée avec plus de vingt-deux secondes d’avance sur Charles Leclerc au terme des dix-sept tours.

Dans le peloton, George Russell était le premier à céder, bloqué lors du tour de formation. Marek Bockmann, Alessio Rovera et Ben Barnicoat allait rapidement le rejoindre dans la liste des abandons, tous trois partis à la faute.

Derrière Nyck de Vries, Simon Gachet et Matevos Isaakyan se disputaient la deuxième place. Hélas pour le Russe, une faute mettait un terme à sa course à trois tours du but. Avec moins de conséquence, Simon Gachet était aussi piégé, ce qui permettait à l’impeccable Charles Leclerc de consolider son deuxième rang, et de terminer avec vingt secondes d’avance sur Hugo de Sadeleer, pour la première fois sur le podium.

Philo Paz Patric Armand se classait quatrième devant Martin Kodric, Dario Capitanio et Semen Evstigneev. Simon Gachet, Denis Korneev et Matteo Gonfiantini complétaient les entrées dans les points d’une manche où seules 11 voitures étaient à l’arrivée. Luke Chudleigh, Kang Ling et James Allen avaient renoncé à mi-course, imités par Akash Nandy, Dennis Anoschin et Danylo Pronenko dans les derniers tours.

Bilan

Avec 50 points pris ce week-end, Nyck de Vries continue son carton plein. Le Néerlandais devance toujours Simon Gachet, mais celui-ci possède désormais un déficit de 45 points. Derrière les deux hommes, on retrouve les deux débutants en monoplaces, George Russell et Charles Leclerc. Le quinté de tête est complété par Andrew Tang, absent ce week-end.

Le prochain rendez-vous de la Formula Renault 2.0 Alps aura désormais lieu au Red Bull Ring dans deux semaines, le week-end du 25 mai prochain. Une fois encore, Nyck de Vries sera l’homme à battre.

Formula Renault 2.0 Alps 2014 – Classement général – Meeting 2/7
Pos Pilote Points
1 Nyck De Vries 100
2 Simon Gachet 55
3 George Russell 37
4 Charles Leclerc 26
5 Andrew Tang 24
6 Sebastien Morris 23
7 Denis Korneev 20
8 Matevos Isaakyan 18
9 Hugo De Sadeleer 15
10 Dario Capitanio 13
11 Patric Armand 12
12 Alex Bosak 12
13 Martin Kodric 11
14 Ben Barnicoat 10
15 Akash Nandy 9
16 Marek Boeckmann 6
17 Semen Evstigneev 6
18 Luke Chudleigh 4
19 Dennis Anoschin 2
20 Matteo Gonfiantini 1
21 Pietro Peccenini 0
22 James Allen 0
23 Kang Ling 0
24 Thiago Vivacqua 0
25 Alessio Rovera 0
26 Danylo Pronenko 0
27 Yuan Bo 0
28 Mikhail Tarasov 0
29 Nick Cassidy 0
NC Vitaly Larionov 0
NC Matteo Cairoli 0
NC Sun Zheng 0
NC Mathéo Tuscher 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox