Accueil / Formule Renault / FR2.0 Alps – Nyck de Vries réalise le doublé à Spa
Nyck de Vries 2014 Formula Renault 2.0 Alps Spa-Francorchamps
© Fast Lane Promotion

FR2.0 Alps – Nyck de Vries réalise le doublé à Spa

En arrivant à Spa-Francorchamps qui marquait le cap de la mi-saison, le plateau de la Formula Renault 2.0 ALPS était dominé par Nyck de Vries, vainqueur des quatre premières courses de l’année. Face à lui, Matevos Isaakyan avait débuté la révolte en remportant les deux dernières manches au Red Bull Ring. Les terres belges allaient-elles confirmer ce regain de suspense ?

Essais

Une seule séance d’essais libres était au programme du vendredi. D’une durée de deux heures, celle-ci était toutefois raccourcie pour les pilotes ayant participé à la manche d’Eurocup sur ce même circuit le week-end dernier.

En toute fin de séance, le débutant Charles Leclerc obtenait le meilleur temps en 2m18.510s, détrônant le leader du championnat Nyck de Vries et son challenger Matevos Isaakyan. Luke Chudleigh et George Russell s’offraient le top cinq.

Ben Barnicoat, protégé de la Racing Steps Foundation, se classait au sixième rang, suivi d’Alessio Rovera, champion en titre de Formula Abarth. Raoul Owens, Dario Capitanio et Philo Paz Patric Armand complétaient le top dix tandis que Pietro Fittipaldi, leader de la Protyre Formula Renault et nouveau venu en ALPS, prenait la seizième place.

Qualifications

Déjà poleman des deux courses d’Eurocup Formula Renault 2.0 la semaine précédente, Nyck de Vries récidivait en ALPS en dominant son groupe de qualifications ainsi que l’exercice.

Si dans le premier groupe, Matevos Isaakyan s’était montré le plus rapide devant Simon Gachet, Nyck de Vries en faisait de même dans sa poule. Sa série de tours lancés en fin de séance conclue par un 2m18.041s lui donnait un avantage de près de neuf dixièmes de secondes sur Charles Leclerc, dominateur avant un drapeau rouge provoqué par son équipier Thiago Vivacqua.

Les grilles de départ étant établies selon les deux meilleurs temps de chaque pilote, Nyck de Vries et Matevos Isaakyan se partageront les premières lignes, à chaque fois devant Charles Leclerc et Simon Gachet.

En revanche, la suite de la grille change. Le samedi, Dario Capitanio s’élancera de la cinquième place, suivi de Raoul Owens, Luke Chudleigh, Seb Morris, Ben Barnicoat et Alessio Rovera. Le lendemain, ce sera Ben Barnicoat qui s’élancera de la troisième ligne, accompagné de Seb Morris, et précédant Luke Chudleigh, Alessio Rovera, Dario Capitanio et Raoul Owens.

Course 1

Contrairement à l’Eurocup où Nyck de Vries n’avait pu concrétiser ses pole positions en victoires, le protégé de McLaren parvenait cette fois à résister en s’imposant lors de la première course.

Auteur d’un bon départ, il créait l’écart nécessaire pour éviter que Matevos Isaakyan ne le surprenne à Kemmel. Alors que le Russe se faisait assez pressant, un accident entre Dario Capitanio et Raoul Owens entrainait une première neutralisation de course.

Le restart permetttait à Nyck de Vries et Matevos Isaakyan de conserver leurs positions, tandis que Charles Leclerc dépassait Simon Gachet pour le gain de la troisième place. Au septième tour, un incident impliquant Pietro Fittipaldi provoquait une deuxième neutralisation.

La course reprenait pour un seul tour et Nyck de Vries parvenait de justesse à conserver l’avantage sur Matevos Isaakyan, deuxième à seulement trois dixièmes de seconde. Charles Leclerc se classait troisième devant Luke Chudleigh et Akash Nandy, tous deux profitant des déboires de Simon Gachet dans le dernier tour. Seb Morris, Patric Armand, George Russell, Denis Korneev et Stefan Riener s’offraient les autres points en jeu. Hélas pour l’Autrichien, une pénalité post-course offrait sa dixième place à Marek Böckmann.

Course 2

Nyck de Vries frappait encore le dimanche en s’imposant une nouvelle fois. Le Néerlandais réalisait une course sans faute et s’échappait dès les premiers tours pour distancer son plus proche rival, Matevos Isaakyan.

Le Russe franchissait la ligne d’arrivée avec douze secondes de retard sur le leader du championnat, et sept d’avance sur Ben Barnicoat, qui laissait Charles Leclerc au pied du podium pour quatre dixièmes de seconde. Le Monégasque récupérait toutefois le podium sur tapis vert puisque le Britannique écopait de deux secondes de pénalité. La cause de cette sentence était un classique : le dépassement des limites de la piste.

Simon Gachet et Seb Morris, un temps impliqué dans la lutte pour la troisième marche du podium, abandonnaient avant le drapeau à damier. Simon Gachet et Luke Chudleigh se touchaient lors du cinquième tour, tandis que Seb Morris renonçait à trois boucles du but.

Raoul Owens héritait alors du cinquième rang, devant Dario Capitanio et George Russell. Alessio Rovera, Alex Bosak et Akash Nandy complétaient les dix premiers.

Bilan

Avec deux nouvelles victoires, Nyck de Vries conforte son avance au championnat. Le Néerlandais possède désormais 180 points, soit 76 d’avance sur Matevos Isaakyan, son plus proche poursuivant. Les autres débutants, Charles Leclerc, et George Russell, possèdent respectivement 80 et 77 unités tandis que Simon Gachet pointe déjà à 118 points de retard. Derrière, Dario Capitanio, Alessio Rovera, Seb Morris, Luke Chudleigh et Alex Bosak mènent le peloton, mais sont déjà largués. Les concurrents se rendront désormais à Monza les 5 et 6 juillet avant un break estival.

Formula Renault 2.0 Alps 2014 – Classement général – Meeting 4/7
Pos Pilote Points
1 Nyck de Vries 180
2 Matevos Isaakyan 104
3 Charles Leclerc 80
4 George Russell 77
5 Simon Gachet 62
6 Dario Capitanio 33
7 Alessio Rovera 32
8 Sebastian Morris 31
9 Luke Chudleigh 28
10 Alex Bosak 28
11 Andrew Tang 24
12 Ben Barnicoat 22
13 Denis Korneev 22
14 Akash Nandy 21
15 Patric Armand 19
16 Hugo De Sadeleer 15
17 Martin Kodric 12
18 Marek Böckmann 7
19 Semen Evstigneev 6
20 Dennis Anoshin 2
21 James Allen 2
22 Matteo Gonfantini 1
23 Pietro Peccenini 0
24 Pietro Fittipaldi 0
25 Thiago Vivacqua 0
26 China Kang Ling 0
27 Daniele Cazzaniga 0
28 Danylo Pronenko 0
29 Sun Zheng 0
30 Stefan Riener 0
31 China Bo Yuan 0
32 Mikhail Tarasov 0
33 Nick Cassidy 0
NC Vitaly Larionov 0
NC Matteo Cairoli 0
NC Mathéo Tuscher 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox