Accueil / Formule Renault / FR2.0 NEC – Amweg et Morris vainqueurs à Silverstone
Seb Morris 2014 Formula Renault 2.0 NEC Silverstone
© FR 2.0 NEC Silverstone Evers Media

FR2.0 NEC – Amweg et Morris vainqueurs à Silverstone

Le championnat de Formula Renault 2.0 NEC était très serré à l’abord de la manche de Silverstone, où Louis Delétraz arrivait en leader dix points devant son compatriote suisse Kevin Jörg. Le Français Andrea Pizzitola et le Néerlandais Steijn Schothorst étaient à égalité de points juste derrière.

Essais

Les deux séances d’essais disputées avant vendredi après-midi permettaient à Jake Hughes de prendre le meilleur temps absolu en 1m59.221s. La première séance, moins compétitive, offrait le meilleur temps à Steijn Schothorst en 2m00.782s.

Derrière le Néerlandais, Levin Amweg prenait le deuxième temps à 58 millièmes. Seb Morris classait la première Fortec au troisième rang devant Louis Delétraz, Jake Hughes et Raoul Owens. En fin de matinée, le Britannique Jake Hughes reléguait son compatriote et poursuivant direct Ben Barnicoat à un dixième. Gustav Malja prenait le troisième temps devant Seb Morris, Levin Amweg et Raoul Owens.

Qualifications

Deux séances de qualifications étaient organisées pour établir les deux grilles de départ du week-end. Aurélien Panis prenait le meilleur temps de la première séance en 1m58.735s, soit un dixième devant son coéquipier chez ART Junior Team, Levin Amweg.

Jake Hughes décrochait le troisième temps à trois dixièmes, non loin de Gustav Malja et Seb Morris. Ben Barnicoat se classait sixième de cette séance devant Callan O’Keeffe, Steijn Schothorst, Matty Graham et Raoul Owens.

Jake Hughes confirmait sa bonne forme en essais avec le meilleur temps de la deuxième séance de qualifications en 1m59.221s. Les temps étaient plus modestes puisque la pluie s’était invitée dans cette deuxième phase de qualifications. Ben Barnicoat grimpait au deuxième rang, à un dixième du pilote Mark Burdett Racing.

Gustav Malja se classait troisième, tandis que Seb Morris prenait le quatrième temps devant Levin Amweg, Raoul Owens et Roy Geerts. Au fond du top dix, on retrouvait Callan O’Keeffe, Aurélien Panis et Steijn Schothorst.

Course 1

La première course du week-end se disputait sur une piste délicate, où les niveaux d’humidité différaient çà et là. Deux tours de formation étaient nécessaires, le dernier se révélant décisif pour Robert Siska, piégé par l’humidité avant de se crasher. Il provoquait la sortie du drapeau jaune lors du premier tour, à l’endroit où sa monoplace était immobilisée.

Aurélien Panis perdait le bénéfice de sa pole au départ : Levin Amweg surgissait pour prendre la tête en début de course et ne plus jamais la quitter, même si l’écart entre les deux hommes n’était que de cinq dixièmes après les onze tours de course. Jake Hughes disputait de son côté une course tranquille pour se hisser sur la troisième marche du podium, alors qu’il avait pourtant tenté de prendre la deuxième place à Aurélien Panis. Par la suite, le pilote français s’était ressaisi pour se battre pour la gagne.

Gustav Malja conservait lui aussi sa position de départ pour terminer quatrième. A l’inverse, Steijn Schothorst réalisait plusieurs dépassements pour terminer la course au cinquième rang devant Ben Barnicoat, qui était parvenu à prendre l’ascendant sur Seb Morris. Ce dernier ne s’en était pas laissé compter, mais il aurait dû à en juger sa fin de course.

En effet, le pilote Fortec ralliait l’arrivée au quatorzième rang après avoir perdu le contrôle de sa monoplace alors qu’il tentait de reprendre son dû. Seb Morris n’en pouvait plus, cela dit, de concéder des positions au fil de l’épreuve malgré une défense parfois fougueuse !

Raoul Owens, Callan O’Keeffe, Matthew Brabham et Ukyo Sasahara se classaient quant à eux au fond du top dix.

Course 2

Seb Morris s’élançait de la pole position et manquait de peu ce leadership au départ. In extremis, il restait le capitaine de l’épreuve et profitait même de la bataille entre ses deux poursuivants, Ben Barincoat et Callan O’Keeffe. La bataille nuisait en revanche au protégé de la Racing Steps Foundation.

Avec la tête de course en ligne de mire, Callan O’Keeffe infligeait une certaine pression à Seb Morris. Le leader n’était pas perturbé outre-mesure et conservait l’avantage. A l’arrivée, les deux pilotes étaient rejoints par le Néerlandais Steijn Schothorst sur le podium.

Quatrième à l’arrivée, Matty Graham réalisait son meilleur résultat au sein de ce championnat. Il devançait Jake Hughes, Ryan Tveter et Ukyo Sasahara. Robin Hansson ralliait l’arrivée au huiutième rang devant Stefan Riener et Jorge Cevallos. Seuls vingt pilotes ralliaient l’arrivée. D’autres, comme le Français Aurélien Panis, devaient renoncer en cours d’épreuve.

Bilan

Steijn Schothorst prend la tête du championnat au prix d’une régularité sans faille, alors que Louis Delétraz a perdu quelques plumes lors de cette même épreuve de Silverstone. L’autre vainqueur du week-end, Seb Morris, vient en effet refermer le sandwich qui entoure Louis Delétraz, les deux pilotes figurant derrière le Néerlandais et nouveau leader du championnat de Formula Renault 2.0 NEC.

La saison 2014 continuera à Hockenheim le week-end du 15 juin prochain. Ce championnat serré risque de voir les pilotes s’en donner à cœur joie pour prendre l’ascendant en terre allemande, avant la mi-saison.

Formula Renault 2.0 NEC 2014 – Classement général – Meeting 2/7
Pos Pilote Points
1 Steijn Schothorst 72
2 Louis Delétraz 62
3 Seb Morris 57
4 Ukyo Sasahara 49
5 Levin Amweg 47
6 Ben Barnicoat 47
7 Matty Graham 46
8 Kevin Jörg 44
9 Callan O’Keeffe 37
10 Andrea Pizzitola 36
11 Jake Hughes 36
12 Raoul Owens 27
13 Josef Zaruba 27
14 Ryan Tveter 27
15 Gregor Ramsay 24
16 Aurélien Panis 24
17 Leopold Ringbom 22
18 Stefan Riener 22
19 Julio Moreno 21
20 Kuba Dalewski 20
21 Alexander Albon 18
22 Roy Geerts 17
23 Gustav Malja 17
24 Philip Morin 16
25 Jorge Cevallos 15
26 Robin Hansson 15
27 Martin Kodric 9
28 Cedric Freiburghaus 9
29 Danyilo Pronenko 7
30 Jules Gounon 7
31 Lassi Halminen 7
32 Nicholas Surguladze 4
33 Max Biedermann 4
34 Robert Siska 2
35 David Richert 1
36 Andrea Baiguera 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox