Accueil / Formule Renault / FR2.0 NEC – Doublé de Steijn Schothorst à Assen

FR2.0 NEC – Doublé de Steijn Schothorst à Assen

Steijn Schothorst 2013 Formule Renault 2.0 NEC Assen

La Formule Renault 2.0 NEC se donnait rendez-vous à Assen pour le cinquième meeting de la saison 2013. Matt Parry arrivait en leader du championnat et était sûr de repartir des Pays-Bas en tête grâce à son avance de 121 points sur Jack Aitken, l’équivalent de quatre victoires. Le protégé de Caterham allait-il poursuivre sa série de huit podiums consécutifs à Assen ?

Essais

Matt Parry débutait bien son week-end en dominant les deux séances d’essais disputées sur le tracé de 4555 mètres. Dans la première session, le Gallois réalisait le meilleur temps en 1m39.603s, un dixième devant Jack Aitken, trois devant Tanart Sathienthirakul. Jakub Dalewski et Dennis Olsen s’offraient le top cinq suivis de Yu Kanamaru, dernier dans la seconde du leader. Andrea Pizzitola, Kevin Kleveros, Raoul Owens et Nicolas Jamin complétaient les dix premiers.

La deuxième séance voyait Matt Parry accentuer l’écart le séparant de ses adversaires. Avec un chrono de référence fixé à 1m38.023s, le membre de la Caterham Driver Academy reléguait à quatre dixièmes Jack Aitken. Seuls Steijn Schothorst et Dennis Olsen rentraient dans la seconde du Gallois devant Roman Beregech, cinquième. Tanart Sathienthirakul prenait le sixième rang devant Mikko Pakari, Nicolas Jamin, Andrea Pizzitola et Louis Deletraz.

Qualifications

Les vingt-sept pilotes présents à Assen étaient répartis en deux groupes pour l’exercice des qualifications. Dans le groupe A, le Norvégien Dennis Olsen réalisait le temps de référence en 1m38.249s. Le pilote Josef Kaufmann Racing devançait Raoul Owens de quatre dixièmes après une longue lutte pour la première place du groupe. Sorti tard en piste, Jack Aitken ne pouvait faire mieux que troisième, suivi de Nicolas Jamin et Louis Deletraz.

Matt Parry se montrait aux avant-postes une longue partie des quinze minutes de séance réservée au groupe B. Steijn Schothorst parvenait toutefois à prendre la meilleur temps. L’effort du Néerlandais était même le seul à dépasser la performance de Dennis Olsen dans le premier groupe. Schothorst réalisait donc la pole position avec six dixièmes d’avance sur Matt Parry et près d’une seconde sur Mikko Pakari. Alberto di Folco et Yu Kanamaru s’offraient le top cinq.

La grille de la première course voyait ainsi une première ligne 100% Josef Kaufmann Racing. Après la pole d’Oscar Tunjo à Spa, l’équipe allemande poursuit sur sa lancée grâce à Steijn Schothorst et Dennis Olsen. Matt Parry et Raoul Owens occupaient la deuxième ligne devant les Fortec de Mikko Pakari et Jack Aitken. ART Junior Team verrouillait les quatrième et sixième lignes avec Alberto di Folco et Nicolas Jamin, tandis que Yu Kanamaru et Louis Deletraz parvenaient ainsi à devancer Andrea Pizzitola et Tanart Sathienthirakul.

Course 1

Steijn Schothorst se montrait impérial dans la première course en s’imposant sans trembler au terme des seize tours disputés.

Le Néerlandais avait profité de la lutte pour la deuxième place entre ses rivaux pour s’échapper peu après le départ dont Kuba Dalewski et Roman Beregech étaient les victimes. De cette lutte, Jack Aitken parvenait à dépasser son équipier Matt Parry, coincé derrière Dennis Olsen, avant de prendre le dessus sur le Norvégien pour terminer deuxième devant Olsen.

Matt Parry, malgré ses attaques jusqu’au drapeau à damier, manquait le podium pour la deuxième fois de l’année et se contentait de la quatrième place, loin devant un trio composé de Mikko Pakari, Andrea Pizzitola et Nicolas Jamin.

Pénalisé par le retrait de son meilleur temps en qualification, Raoul Owens terminait au huitième rang après une course en solitaire, tout comme Tanart Sathienthirakul, neuvième. Alberto di Folco complétait le top dix de peu devant Louis Delétraz et Alfonso Celis.

Course 2

A nouveau en pole, Steijn Schothorst se montrait dominateur dans la seconde course à domicile pour décrocher sa deuxième victoire de la saison.

Auteur d’un bon départ, le Néerlandais s’échappait devant le peloton retenu par son équipier, Dennis Olsen. Le Norvégien cédait finalement face aux attaques de Matt Parry, le leader du championnat.

Le protégé de Caterham parvenait à revenir sur Steijn Schothorst mais celui-ci contrôlait la course jusqu’au drapeau à damier, brandi au terme du seizième tour. Dennis Olsen parvenait toutefois à résister aux tentatives de Jack Aitken pour s’offrir la plus petite marche du podium.

Mikko Pakari terminait la course en cinquième position devant un Andrea Pizzitola, en solitaire après s’être débarrassé de Raoul Owens, finalement septième devant Kuba Dalewski, Louis Deletraz et Nicolas Jamin, dixième de peu devant Alfonso Celis.

Bilan

Avec une deuxième et une quatrième place tout comme son poursuivant le plus proche Jack Aitken, Matt Parry conserve son immense avance au championnat. Deux fois sur le podium, Dennis Olsen conforte sa troisième place et peut encore devenir vice-champion. Pilote intérimaire en NEC cette saison, Steijn Schothorst profite de ses deux victoires pour remonter au sixième rang. Le prochain meeting de la saison 2013 de FR2.0 NEC se déroulera en République Tchèque, à Most, du 30 août au 1er septembre. Matt Parry pourrait être champion sous certaines conditions.

Formule Renault 2.0 NEC – Classement pilotes – Meeting 5/7
Pos Pilote Points
1 Matt Parry 242
2 Jack Aitken 151
3 Dennis Olsen 148
4 Andrea Pizzitola 126
5 Mikko Pakari 125
6 Steijn Schothorst 100
7 Esteban Ocon 98
8 Raoul Owens 95
9 Nicolas Jamin 91
10 Tanart Sathienthirakul 87
11 Alfonso Celis 75
12 Kuba Dalewski 70
13 Ryan Tveter 69
14 Oliver Rowland 68
15 Gustav Malja 64
16 Victor Sendin 62
17 Oscar Tunjo 61
18 Roman Beregech 58
19 Louis Deletraz 57
20 Shahan Engineer 56
21 Roman Mavlanov 46
22 Aurélien Panis 45
23 Ed Jones 43
24 Jake Dennis 42
25 Julio Moreno 40
26 Fran Rueda 33
27 Patric Armand 32
28 Sam MacLeod 30
29 Cédric Freiburghaus 30
30 Alberto Di Folco 28
31 Erik Johansson 26
32 Yu Kanamaru 26
33 Andrés Mendez 21
34 James Fletcher 20
35 Juan Branger 18
36 Jakub Smiechowski 15
37 Alexander Albon 12
38 Miika Laiho 11
39 Corinna Kamper 11
40 Robert Siska 5
41 Sean Walkinshaw 5
42 Kevin Kleveros 5
43 Javier Carlos Merlo 5
44 Ignazio D’Agosto 4
45 Aleksander Bosak 0
46 Christian Malcharek 0
47 Simon Stoller 0
48 Alexandre Baron 0
NC Maximilian Bierdermann 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox