Accueil / Formule Renault / FR2.0 NEC : Jake Dennis devra patienter

FR2.0 NEC : Jake Dennis devra patienter

Jake Dennis Formule Renault 2.0 Spa

Pour la pénultième manche du championnat nord-européen de Formule Renault, Zandvoort accueillait les divers concurrents de la discipline dont les têtes d’affiche n’avaient qu’un but : retarder le sacre de Jake Dennis et lui reprendre des points. En effet, le Britannique occupe la tête du championnat mais Jordan King et Josh Hill sont déterminés à conserver leurs espoirs de titre vivants. Et à l’issue du week-end, on peut dire que la mission n’a pas échoué mais qu’elle fut aussi loin des objectifs affichés.

La catégorie a ainsi vu une nouvelle fois trois vainqueurs différents en tout autant de courses. Ainsi, Josh Hill, Steijn Schothorst et Jordan King se sont imposés tandis que Jake Dennis a assuré et géré son avance avec deux podiums et un Top 5. Insuffisant pour remporter le titre dans les dunes néerlandaises, mais assez pour arriver au dernier meeting en position de force.

Les deux séances de qualifications se sont disputées sous un temps sec et c’est le Néerlandais Jeroen Slaghekke qui s’est montré le plus rapide dans la première en 1m37.659s tandis que la seconde revenait à un surprenant Shahaan Engineer en 1m36.611s.

La course 1 voyait Jeroen Slaghekke prendre l’avantage de sa pole pour mener au premier virage avant de devoir laisser passer Josh Hill, trop rapide pour le leader, au terme du 1er tour. Cinq boucles plus tard, deux voitures étaient garées sur le côté de la piste et la voiture de sécurité a été libérée pour nettoyer la piste. Ainsi, Josh Hill voyait son avantage réduit à néant, ce qui profitait à Jeroen Slaghekke, pouvant à nouveau attaquer. Pendant ce temps, Steijn Schothorst alors 3ème, chutait dans le classement en raison d’une crevaison : abandon immédiat alors que la course reprenait ses droits. Jake Dennis en profitait pour s’inviter sur le podium devant Meindert van Buuren, Jordan King, Shahaan Engineer, Gabriel Casagrande, Leopold Ringbom, Kevin Kleveros et Dan De Zille.

La deuxième course a été marquée par la remontée de Steijn Schothorst depuis la 8ème place sur la grille jusqu’aux leaders avant de passer Shahaan Engineer, alors en tête à deux tours de la fin. L’Indien devait alors se contenter de la 2ème place devant Jake Dennis, auteur d’un nouveau podium et surtout devançant ses deux plus grands adversaires, Jordan King et Josh Hill, tous deux hors du Top 10, dont les positions 4 à 10 étaient occupées par Meindert van Buuren, Kevin Kleveros, Ignazio d’Agosto, Yu Kanamaru, Dennis Wusthoff, Victor Bouveng et Leopold Ringbom.

La grille de la 3ème et dernière course était composée par le résultat de la course 1 avec les six premiers en positions inversées, ce qui plaçait Shahaan Engineer en pole devant Jordan King, Meindert van Buuren et Jake Dennis. Au départ, Jordan King a sorti les muscles pour prendre la tête lors du 1er tour avant de s’échapper vers sa 1ère victoire de la saison. Peu après la mi-course, Steijn Schothorst, Tanart Sathienthirakul et Roman Beregech s’accrochent et entrainent l’envol du premier cité ainsi que le gros contact de Beregech avec le rail. Aucun pilote ne semble avoir été blessé toutefois. En raison du nombre de débris sur la piste, la course a été arrêtée par un drapeau rouge après ses trois-quarts et n’a pas repris. Jordan King s’imposait enfin à son plus grand bonheur devant Shahaan Engineer, de nouveau sur le podium, et Meindert van Buuren, auteur également d’un premier podium dans la discipline. Derrière, Jeroen Slaghekke, Jake Dennis, Josh Hill, Kevin Kleveros, Dennis Wusthoff, Dan de Zille et Sandy Stuvik complétaient le Top 10.

Au championnat, Jake Dennis possède désormais 55 points d’avance alors qu’il en reste 60 à distribuer lors des deux dernières courses de la saison à Spa-Francorchamps du 12 au 14 octobre prochains. Jordan King aura besoin d’un miracle mais rien n’est impossible surtout si la météo s’en mêle.

Formule Renault 2.0 NEC 2012 – Classement général – Meeting 7/8
1. Jake Dennis – 362 points
2. Jordan King – 307
3. Josh Hill – 273
4. Jeroen Slaghekke – 233
5. Steijn Schothorst – 190
6. Kevin Kleveros – 181
7. Shahaan Engineer – 178
8. Stoffel Vandoorne – 176
9. Gabriel Casagrande – 162
10. Nyck de Vries – 146
11. Meindert van Buuren – 146
12. Leopold Ringbom – 140
13. Sandy Stuvik – 135
14. Andrea Pizzitola – 126
15. Alex Riberas – 97
16. Ignazio D’Agosto – 84
17. Alessio Picariello – 83
18. Dennis Wüsthoff – 82
19. Pierre Gasly – 78
20. Ed Jones – 77
21. Mikko Pakari – 69
22. Victor Bouveng – 65
23. Jakub Smiechowski – 64
24. Victor Colomé – 63
25. Yu Kanamaru – 63
26. Dan de Zille – 63
27. Tanart Sathienthirakul – 59
28. Christof von Grüningen – 49
29. Roman Beregech – 48
30. Pieter Schothorst – 45
31. Ronnie Lundströmer – 41
32. Frank Suntjens – 28
33. David Freiburghaus – 25
34. Alexey Chuklin – 23
35. Tomasz Krzeminski – 17
36. Richard Gonda – 15
37. Kevin Giovesi – 14
38. Corinna Kamper – 12
39. Remi Kirchdörffer – 12
40. Christian Malcharek – 6
41. Rafael Danieli – 5
42. Robert Siska – 0
43. Alex Bosak – 0
44. Gabriela Jilkova – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox