Accueil / Formule Renault / FR2.0 NEC – Ocon, Dennis et Pizzitola gagnent, Rowland en tête

FR2.0 NEC – Ocon, Dennis et Pizzitola gagnent, Rowland en tête

Oliver Rowland Manor MP Motorsport 2013 Eurocup Formula Renault 2.0 Barcelone

Hockenheim accueillait ce week-end le début de la huitième saison de Formule Renault 2.0 NEC. La version nord-européenne lançait ainsi sa quête d’un nouveau champion après avoir sacré Valtteri Bottas, Antonio Félix da Costa, Carlos Sainz et Jake Dennis entre autres.

Essais

Esteban Ocon a confirmé ses prédispositions vues l’an passé et cet hiver en se plaçant d’entrée en tête des temps. A l’issue d’une première séance voyant les 17 premiers pilotes dans la même seconde.

Le matin, Ocon, le pilote Lotus Junior, a pris le meilleur au volant de sa monoplace du team ART sur Matt Parry, pilote junior Caterham roulant pour Fortec, et Andrea Pizzitola, son coéquipier. Le Top 5 est complété par les débutants Dennis Olsen et Jack Aitken. Les deux hommes ont devancé Tanart Sathienthirakul, Gustav Malja, Shahaan Engineer, Steijn Schothorst et Oliver Rowland, dans un groupe de cinq hommes se tenant en six centièmes de secondes.

Dans l’après-midi, c’est le champion en titre Jake Dennis qui s’est installé en haut de la feuille des temps, juste devant Esteban Ocon et Jack Aitken. Le trio de tête est suivi par Matt Parry et Oliver Rowland tandis que Mikko Pakari, Andrea Pizzitola, Shahaan Engineer, Ed Jones et Victor Sendin ferment le Top 10.

Qualifications

Face à l’immense plateau aligné pour ce premier meeting, les pilotes ont été divisés en deux groupes, à la manière de l’Eurocup.

Dans le Groupe A, Jake Dennis a fait honneur à son titre en se montrant le plus rapide avec un tour en 1m37.352s. Le pilote soutenu par Racing Steps Foundation a devancé Jack Aitken, Gustav Malja, Andrea Pizzitola et Oliver Rowland.

Le chrono de Dennis a toutefois été battu de 14 millièmes par Matt Parry, l’homme le plus rapide du Groupe B. N’ayant qu’Esteban Ocon comme proche concurrent dans cette partie, les deux jeunes pilotes sont suivis de loin par Mikko Pakari, Shahaan Engineer et Steijn Schothorst.

Sur la grille, le pilote Matt Parry devancera ainsi Jake Dennis, Esteban Ocon, Jack Aitken et Mikko Pakari, dénotant un total de 4 pilotes Fortec sur le quinté de départ.

Course 1

Si Matt Parry conserve la tête au départ, c’est bel et bien Esteban Ocon qui s’impose au terme des 14 tours de course grâce à un incident entre les deux hommes devant lui, à savoir Parry et Dennis. Matt Parry a rencontré un problème de boite de vitesses qui a surpris Jake Dennis, ne pouvant alors éviter le premier.

Profitant de cette belle occasion, Ocon a pris la tête et a assuré la victoire finale pendant que Matt Parry tentait de résister au peloton. Du côté de Jake Dennis, le Britannique ne pouvait résister longtemps face à Mikko Pakari et Oliver Rowland, et se retrouvait plongé dans les méandres du classement.

Ainsi, Mikko Pakari puis Oliver Rowland se sont joués des évènements pour monter sur le podium. Grâce à une voiture de sécurité en fin de course provoquée par la sortie de Miika Laiho, Matt Parry parvient à sauver une 4ème position devant Jack Aitken, son coéquipier et ancien rival en InterSteps Championship.

Andrea Pizzitola et Shahaan Engineer suivent tandis que le reste du Top 10 se compose de Steijn Schothorst, Gustav Malja et Victor Sendin.

Course 2

Evincé des points lors de l’ouverture de la saison, Jake Dennis a réagi à la hauteur de son talent en s’imposant à l’issue de la course 2 disputée à Hockenheim.

A nouveau en pole, Matt Parry n’a su résister au départ de Jake Dennis qui a alors pris la tête jusqu’au drapeau à damiers, aidé par les premiers tours déroulés sous le régime de la voiture de sécurité en raison d’un incident ayant laissé sur le carreau Nicolas Jamin, Alexandre Baron, Yu Kanamaru et Juan Branger.

Au restart, un autre Britannique a fait le show. Depuis sa 8ème place sur la grille, Oliver Rowland a usé de tout son talent pour franchir l’arrivée en 2ème place devant Matt Parry et Esteban Ocon.

Mikko Pakari complète le Top 5 mais n’est pas parvenu à suivre le rythme du quatuor de tête. Le Finlandais devance de peu un groupe mené par Shahaan Engineer, Gustav Malja, Ed Jones, Roman Mavlanov et Alexander Albon.

Course 3

Grâce à sa 6ème place obtenue à l’issue de la première course, le Français Andrea Pizzitola s’élançait en pole pour la finale d’Hockenheim. A ses côtés, on trouvait Jack Aitken mais le Britannique n’est pas parvenu à arrêter le pilote ART Junior Team.

Bien au contraire, Pizzitola a mené une course sage, capitalisant petit à petit pour s’imposer au terme des 16 tours avec une avance confortable sur Oliver Rowland, à nouveau étincellant et présent sur le podium. Pendant que Jack Aitken sombrait au 22ème rang, Matt Parry s’offrait un nouveau podium devant Mikko Pakari et Steijn Schothorst.

Le Néerlandais a devancé un petit groupe de pilotes composé de Gustav Malja, Esteban Ocon et Jake Dennis. Ces deux derniers ont rencontré quelques problèmes, moteur pour le Français, loin sur la grille pour le Britannique, empêchant leur progression dans le classement. Pour compléter le Top 10, Kuba Dalewski a résisté aux assauts de Dennis Olsen pour s’assurer de gros points.

Bilan

Oliver Rowland prend la tête du championnat grâce à la régularité de ses trois podiums. Le Britannique profite de 8 points d’avance sur Esteban Ocon et 11 sur Mikko Pakari et Matt Parry.

Cependant, le trio de tête ne devrait pas disputer la saison en NEC dans son intégralité afin de se concentrer sur l’Eurocup. Matt Parry et Andrea Pizzitola semblent donc se détacher après l’ouverture du championnat.

Le prochain meeting de Formule Renault 2.0 NEC se disputera au Nürburgring les 20 et 21 avril prochains.

Formule Renault 2.0 NEC – Classement pilotes – Meeting 1/7
Pos Pilote Points
1 Oliver Rowland 68
2 Esteban Ocon 60
3 Mikko Pakari 57
4 Matt Parry 57
5 Andrea Pizzitola 54
6 Shahaan Engineer 44
7 Jake Dennis 42
8 Gustav Malja 40
9 Steijn Schothorst 39
10 Ed Jones 28
11 Jakub Dalewski 25
12 Dennis Olsen 23
13 Victor Sendin 20
14 Raoul Owens 18
15 Jack Aitken 16
16 Erik Johansson 16
17 Yu Kanamaru 13
18 Roman Mavlanov 12
19 Tanart Sathienthirakul 12
20 Alex Albon 11
21 Aurélien Panis 11
22 Roman Beregech 4
23 Ignazio D’Agosto 4
24 Javier Merlo 4
25 Louis Delétraz 2
26 Jakub Śmiechowski 1
27 Patric Armand 0
28 Cédric Freiburghaus 0
29 Fran Rueda 0
30 Alfonso Celis, Jr 0
31 Ryan Tveter 0
32 Simon Stoller 0
33 Juan Branger 0
34 Andrés Méndez 0
35 Miika Laiho 0
36 Nicolas Jamin 0
37 Julio Moreno 0
NC Alexandre Baron 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox