Accueil / Formule Renault / FRBARC : David Wagner intègre la symphonie des vainqueurs

FRBARC : David Wagner intègre la symphonie des vainqueurs

David Wagner 2012 Formule Renault BARC Donington

Le cinquième meeting de Formule Renault BARC, qui s’est déroulé sur le tracé de Donington en Angleterre, a offert du spectacle lors de toutes les courses, ajoutant un nouveau nom à celui des vainqueurs de la série cette saison.

Lors de la première course, Josh Webster démarrait en trombe : il a signé la pole, alors que ses deux poursuivants, Scott Malvern et David Wagner, et lui-même se tenaient en 18 millièmes. Cet écart infime ne l’a pas ennuyé pour la suite, puisqu’il a décroché un hat-trick lors de cette première course. Pourtant, Malvern était à la lutte durant les deux-tiers de cette course, mais ensuite une série de meilleurs tours a permis à Webster de s’échapper.

Derrière, c’est Seb Morris qui a réalisé un bon départ pour se placer au troisième rang, dans la chicane à l’issue du premier tour. Derrière encore, Kieran Vernon était à la lutte, tandis que Morris tentait de reprendre son dû. Conséquence : Chris Middlehurst revenait sur eux comme un beau diable. Qualifié septième, il avait grappillé deux positions au premier tour. Mais au neuvième tour, Vernon et Morris entrèrent en contact à Redgate, ouvrant la voie du podium à Middlehurst pour la première fois dans la catégorie. En quatrième position, Macaulay Walsh a également profité des incidents.

La deuxième course a été le théâtre du leadership de Malvern, quatre secondes devant Wagner. Celui-ci a dû maintenir Middlehurst derrière lui, tandis que ce dernier fondait sur lui à vitesse grand V. Middlehurst inscrira son deuxième podium en deux courses.

Mais la course ne fut pas dépourvue d’incidents : un drapeau rouge a été agité peu après le début de course, car Henrique Baptista et Falco Wauer se sont heurtés sur la grille. Au deuxième clap, Malvern menait à nouveau devant Wagner et Webster qui a bien négocié son départ, le propulsant devant Morris. Middlehurst a également tiré son épingle du jeu, pour intégrer d’entrée de jeu le top 5.

La course de Malvern consistait à se construire un avantage de bout en bout : bénéficier d’une piste claire en tête était bénéfique pour lui pour imprimer le rythme qu’il pouvait réaliser, et pour cause : il a même signé le meilleur tour en course dans la dernière boucle.

Derrière, la bataille faisait rage : Middlehurst maintenait Webster à la porte du podium grâce à un dépassement à Old Hairpin après une lutte qui aura duré du virage d’Hollywood à celui de Craner Cures. A Redgate, ils ont même failli se toucher. Middlehurst en a alors profité pour se rapprocher de Webster, qui était dans l’impossibilité de résister comme il le souhaitait en raison d’un problème de pompe à essence. Mais Webster était aussi bien chasseur que chassé par Morris, qui aura échoué à 9 millièmes sur la ligne d’arrivée, devant James Fletcher, Vernon, Walsh et Michael Epps qui réitérait son meilleur résultat de la veille avec une neuvième place – qu’il réitérera d’ailleurs dans la troisième course !

Enfin, la troisième course a vu Wagner décrocher une victoire incontestable, grâce à un pilotage impressionnant de bout en bout. Parti de la pole position et résistant à toute la pression de Malvern, l’Ecossais est devenu le quatrième vainqueur différent en 2012 et s’est également hissé dans les trois premiers au championnat.

A la base, Morris était le poursuivant le plus proche de Wagner, mais l’homme de tête défendait bien, ce qui lui a permis de créer une bataille à quatre aux avant-postes. Malvern a habilement tiré parti de la situation, passant Morris pour la deuxième place à la chicane à la fin du deuxième tour, mais il avait beau tenter le tout pour le tout, cela ne lui a pas permis de pousser Wagner à la fausse note.

Morris a perdu la troisième place au profit de Walsh à Old Hairpin au troisième tour, mais il est remonté sur le podium quatre tours plus tard. Webster, pendant ce temps, luttait face à un problème supposément lié à une perte de puissance pour prendre une lointaine sixième place derrière Middlehurst.

A l’aube de la dernière manche, Scott Malvern dispose de 23 longueurs d’avance sur Josh Webster. Relégué à 101 points du leader, David Wagner tire toutefois parti de son bon week-end pour prendre la troisième place du championnat. Le prochain rendez-vous se tiendra à Silverstone, les 6 et 7 octobre 2012.

Formule Renault BARC 2012 – Classement général – Meeting 5/6
1. Scott Malvern – 324 points
2. Josh Webster – 301
3. David Wagner – 223
4. Seb Morris – 208
5. Macaulay Walsh – 202
6. Kieran Vernon – 193
7. James Fletcher – 184
8. Jake Dalton – 170
9. Chris Middlehurst – 127
10. Diego Menchaca – 120
11. Jorge Cevallos – 112
12. Ivan Taranov – 104
13. Martin Cao – 96
14. Jacob Nortoft – 87
15. Michael Epps – 74
16. Tom Oliphant – 69
17. Raoul Owens – 67
18. Sean Walkinshaw – 62
19. James Theodore – 42
20. Jack Dex – 42
21. Henrique Baptista – 41
22. Matt Tiffin – 36
23. Oliver Sirrell – 35
24. Joe Ghanem – 32
25. Marcus Allen – 31
26. Laura Tillett – 24
27. Henry Chart – 21
28. Shahan Sarkissian – 17
29. Struan Moore – 7
NC. Falco Wauer – 0
NC. Ovie Iroro – 0
IN. Trent Hindman – 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox