Accueil / Formule Renault / MRF Challenge : Conor Daly et Jordan King à l’heure

MRF Challenge : Conor Daly et Jordan King à l’heure

MRF Challenge 2012 Buddh

Dévoilée plus tôt dans l’année, la MRF Formula 2000 faisait ses grands débuts en compétition sur le circuit de Buddh au Greater Noida, en support du Grand Prix d’Inde de Formule 1.

Avec son châssis Dallara, son moteur Renault et sa construction par Jayem Automotives, la MRF Formula est sensée atteindre les 240 km/h de vitesse de pointe avec sa boite de vitesses séquentielle à six rapports et veut s’approcher des standards des Formules 3 européennes pour développer le système de formules de promotion en Inde, composé uniquement des JK Racing Asia Series, l’ancienne Formule BMW Pacifique reprise en main par JK Tyres, le concurrent de MRF Tyres, et de la MRF 1600, remplacée désormais par la 2000, jusque-là. Le calendrier est composé de 4 meetings pour 10 courses, commençant ce week-end en Inde avant un retour les 1er et 2 décembre en support du FIA GT, puis deux meetings à Chennai du 1er au 3 février puis du 8 au 10 février 2013.

Le MRF International Challenge accueillait ainsi un plateau composé de pilotes indiens et internationaux pour ses grands débuts. Et peu de temps après avoir testé la Formule Renault 3.5 à Barcelone, le décalage horaire n’a pas gêné Conor Daly qui s’est imposé pour la première course de l’histoire de la discipline, après trois heures de sommeil et un moulage de baquet en dernière heure juste avant les essais libres disputés le vendredi. Derrière le podium, Alice Powell et Jon Lancaster ont bataillé dur pour la place au pied du podium. A mi-course, Alice Powell trouve la faille et passe Jon Lancaster qui ne retrouvera pas son bien. Les trois Indiens du plateau ont connu des fortunes diverses. Si Parth Ghorpade n’a pu prendre le départ en raison d’un problème électrique avant le départ, Parthiva Sureshwaren a devancé Ashwin Sundar pour la 7ème position. Conor Daly a pris le meilleur départ depuis la première ligne, débordant ainsi le poleman Jordan King. Malgré la pression et l’arrivée de Luciano Bacheta, champion de F2 en titre, Daly n’a pas cédé et s’impose devant King et Bacheta.

Pour la course 2, Jordan King s’élançait à nouveau de la pole position devant Jon Lancaster, Matthew Mason, Luciano Bacheta, Alice Powell et Conor Daly. Une fois de plus, Jordan King manque son envol et se fait déborder par Jon Lancaster, leader dès le premier virage. Mais King s’accroche et après une bataille durant quelques tours, il reprend la tête avant de ne plus être inquiété jusqu’au drapeau à damiers, remportant sa première victoire dans la discipline. Une fois destitué de la première position, Jon Lancaster a trop poussé et sa sortie large s’est arrêtée au rail, signifiant sa fin de course et laissant la bataille pour la deuxième place entre Luciano Bacheta et Conor Daly, qui ont franchi la ligne d’arrivée dans cet ordre malgré une bataille serrée jusqu’au dernier virage de la course. Derrière le podium, on retrouvait une nouvelle fois Alice Powell devant Matthew Mason et Hector Hurst. Le meilleur Indien se classe 10ème en la personne de Parthiva Sureshwaren, rentrant dans les points après sa lutte avec Tom Gladdis.

Au championnat, Jordan King mène la danse avec 48 points, 4 unités devant Conor Daly et 9 devant Luciano Bacheta. Reste désormais à voir si les concurrents internationaux seront toujours présents à la manche suivante, sur le même Buddh International Circuit, début décembre.

 

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

  1. Interessant Championat. Dommage que les GT de Stephane Ratel Organisation ont decide d annuler leur presence en decembre. Exact pour votre commentaire – est ce que les Conor Daly etc… seront presents en decembre alors que les essais d hiver seront en cours en Europe!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox