Accueil / Formule Renault / Protyre Formula Renault – Ivan Taranov termine en beauté
Ivan Taranov Protyre Formula Renault 2013 Silverstone
© Jakob Ebrey Photography

Protyre Formula Renault – Ivan Taranov termine en beauté

Chris Middlehurst arrivait en champion de Protyre Formula Renault sur la piste courte de Silverstone, lors de la dernière manche de la saison. Allait-elle être le théâtre d’un sursaut d’orgueil des adversaires du nouveau pilote sacré et sa Scorpio Motorsport ?

Essais

Dès le début du week-end, c’était Ivan Taranov qui se distinguait. Le matin, celui-ci ne se tenait qu’au sixième rang, mais il allait monter en puissance dans l’après-midi avec un tour bouclé en 56,436s. Aux temps cumulés, Chris Middlehurst suivait le Russe à plus de deux dixièmes, mais cela lui permettait d’être le plus rapide à l’issue de la matinée.

Sam MacLeod suivait seulement cinq centièmes derrière le nouveau champion. Pietro Fittipaldi prenait la quatrième place devant Weiron Tan, en lice pour la place de vice-champion ce week-end. Piers Hickin suivait devant Wei Fung Thong, Jake Cook et Jorge Cevallos. Henrique Baptista prenait la dixième place de ces essais.

Qualifications

Le Russe Ivan Taranov récidivait en qualifications. Même si son temps de 56,697s était plus modeste que celui enregistré vendredi en essais, cela lui suffisait. Pour autant, le pilote Scorpio Motorsport voyait sa tâche ardue par la pression des deux Fortec de Sam MacLeod et Weiron Tan, qui terminaient dans le même dixième.

Chris Middlehurst se tenait toujours en léger retrait, du haut de son quatrième rang en qualifications. Wei Fung Thong suivait au cinquième rang devant Jake Cook et Martin Cao. Piers Hickhin prenait de son côté la huitième place devant Henrique Baptista et Jorge Cevallos.

Course 1

Ivan Taranov continuait son week-end idyllique avec sa première victoire. Il était toutefois poursuivi par Sam MacLeod et Weiron Tan. L’avantage au terme du premier tour revenait même à Sam Macleod, qui ne parvenait pas à se détacher de ses deux adversaires.

Au cinquième tour, Sam MacLeod cédait aux avances d’Ivan Taranov, qui s’avançait dans son irrésistible quête pour la victoire. Une quête passionnée, où il ne pouvait se détacher de ses adversaires à son tour. Pis : Jake Cook se joignait à la fête. Parti sixième, le pilote était même descendu au septième rang avant d’effectuer sa remontée vers la tête. Au septième tour, il luttait lui aussi pour la gagne !

Les dommages collatéraux allaient intervenir lors de ce même septième tour. La victime de cet incident de course était Sam MacLeod, dont la suspension avant ne résistait pas à un contact. A ce stade, Ivan Taranov devançait Jake Cook et Weiron Tan.

Jake Cook imprimait un rythme soutenu, ne faisait que peu de mystère autour de ce qu’il convoitait. Il récupérait ainsi les points du meilleur tour. Mais Ivan Taranov était dans un bon jour. Absent ces trois derniers mois, il revenait ainsi en fanfare. Il devançait le même duo, composé de Jake Cook et Weiron Tan.

Martin Cao prenait la quatrième place en remontant depuis la septième place sur la grille de départ. Il s’était un temps retrouvé à la lutte avec le champion Chris Middlehurst, qui, pour la première fois de la saison, ne ralliait pas l’arrivée. Un contact au quatrième tour avait raison de sa course, l’avant de sa monoplace étant passablement endommagé. Pour ne rien arranger, s’il avait pu terminer la course, il aurait écopé d’un drive-through pour départ anticipé…

Jorge Cevallos et Pietro Fittipaldi terminaient respectivement cinquième et sixième. Shahan Sarkissian, Ashley Crossey et Matteo Ferrer complétaient le top dix de la course. Parmi les abandons, outre Sam MacLeod et Chris Middlehurst, Matt Rao et Henrique Baptista ne ralliaient pas l’arrivée.

Course 2

Être quatrième sur la grille n’allait pas freiner la soif de vaincre d’Ivan Taranov. Au contraire, Chris Middlehurst s’accrochait avec Weiron Tan dès le premier tour et abandonnait d’entrée de jeu. Le pilote Fortec terminait la course loin de ses adversaires, bon dernier en douzième position. Il était toutefois remonté au septième rang pendant un temps, mais quoi qu’il en soit, la distinction de vice-champion était sienne.

Le champion 2013 aurait préféré meilleure sortie, mais le champion était assuré de son sacre avant d’arriver à Silverstone ! Chris Middlehurst n’était d’ailleurs pas venu pour rien car Emerson Fittipaldi lui remettait le titre de champion. Le petit fils du double champion du monde de F1, Pietro Fittipaldi, était d’ailleurs en course et se classait sixième de la dernière épreuve de la saison.

Derrière Ivan Taranov, Sam MacLeod terminait à cinq dixièmes et montait sur la deuxième marche du podium. Celui-ci était complété par Martin Cao, troisième classé. Pourtant, Wei Fung Thong partait de la pole. Il se faisait d’entrée de jeu déborder par Chris Middlehurst et Weiron Tan avant leur altercation. Ivan Taranov et Sam MacLeod s’infiltraient en tête.

La voiture de sécurité était réquisitionnée durant quelques tours. En cause : la monoplace d’Henrique Baptista, qui était entré en contact avec Wei Fung Thong à Brooklands dès le premier tour. Au sixième tour, la course reprenait ses droits.

Ivan Taranov devançait alors Sam MacLeod et Jorge Cevallos. Derrière, Martin Cao et Pietro Fittipaldi suivaient. La course allait être perturbée par un nouvel incident peu de temps après. Hongli Yee et Jake Cook se heurtaient et s’éliminaient en simultané. En tête, Ivan Taranov avait déjà creusé l’écart.

Pourtant, Sam MacLeod n’abdiquait pas et infligeait une pression soutenue au leader de la course. Cependant, il ne parvenait pas à pousser son adversaire à la faute. Pis, Ivan Taranov s’éloignait et décrochait la victoire au terme des 21 tours de course devant Sam MacLeod. Derrière Martin Cao et hors du podium, Jorge Cevallos se classait quatrième. La cinquième place revenait à Wei Fung Thong.

Derrière Pietro Fittipaldi, Ashley Crossey prenait la septième place. Shahan Sarissian se classait huitième devant Alex Gill et Atte Lehtonen. Piers Hickhin et Weiron Tan fermaient la marche. Parmi les abandons figurait également Matteo Ferrer.

Bilan

L’enjeu pour Ivan Taranov n’a pas été lié au championnat. L’absence du pilote pendant plusieurs manches de la saison a entretenu sa rage de vaincre avec deux victoires. Le Russe n’avait pas bluffé : en essais et en qualifications, il était déjà au sommet.

Pour autant, le champion 2013 de Protyre Formula Renault, c’est le pilote MGR Motorsport Chris Middlehurst. Après sa belle prestation de Rockingham, Weiron Tan a confirmé à Silverstone et prend le statut de vice-champion devant Jorge Cevallos.

Celui-ci a battu de peu Martin Cao et Jake Cook, mais les statistiques se souviendront de sa troisième place au championnat. Si la saison principale est désormais terminée, l’Autumn Cup, c’est déjà demain. Quatre courses sont à prévoir à Rockingham les 16 et 17 novembre 2013 !

Protyre Formula Renault 2013 – Classement général final
Pos Pilote Points
1 Chris Middlehurst 408
2 Weiron Tan 331
3 Jorge Cevallos 307
4 Martin Cao 296
5 Jake Cook 292
6 Sam MacLeod 169
7 Joe Ghanem 166
8 Pietro Fittipaldi 163
9 Henrique Baptista 158
10 Shahan Sarkissian 146
11 Matias Galetto 141
12 Ivan Taranov 140
13 Tom Oliphant 135
14 Matteo Ferrer 133
15 Matt Rao 128
16 Wei Fung Thong 117
17 Ed Brand 100
18 Diego Menchaca 78
19 Piers Hickin 74
20 Atte Lehtonen 71
21 Hongli Yee 38
22 Ashley Crossey 28
23 Jesse Anttila 28
24 Alex Gill 20
Chris Middlehurst arrivait en champion de Protyre Formula Renault sur la piste courte de Silverstone, lors de la dernière manche de la saison. Allait-elle être le théâtre d'un sursaut d'orgueil des adversaires du nouveau pilote sacré et sa Scorpio Motorsport ? Essais Dès le début du week-end, c'était Ivan Taranov qui se distinguait. Le matin, celui-ci ne se tenait qu'au sixième rang, mais il allait monter en puissance dans l'après-midi avec un tour bouclé en 56,436s. Aux temps cumulés, Chris Middlehurst suivait le Russe à plus de deux dixièmes, mais cela lui permettait d'être le plus rapide à l'issue de…

Passage en revue

Spectacle - 7.3
Dose d'imprévus - 7.3
Exploit du vainqueur - 8.2

7.6

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox