Accueil / GP2 / FR3.5 : Bird et Rosenzweig rejoignent ISR Racing

FR3.5 : Bird et Rosenzweig rejoignent ISR Racing

Sam Bird rejoint ISR en 2012

Le pilote britannique Sam Bird va passer du GP2 à la FR3.5 en 2012, avec l’équipe ISR Racing. Il rejoint ainsi l’équipe dans laquelle Daniel Ricciardo avait conduit l’an dernier, en parallèle de son arrivée en Formule 1.

L’équipe ISR est arrivée en 2010 dans le championnat de FR3.5 et a fait courir Esteban Guerrieri, Alexander Rossi et Filip Salaquarda – le fils du fondateur de l’écurie, Igor Salaquarda la première année, puis Lewis Williamson, Daniel Ricciardo et Nathanaël Berthon en 2011. L’écurie démarre lentement mais sûrement, puisqu’après deux double abandons consécutifs, elle signe sa première victoire en course 2 à Spa Francorchamps. Les résultats irréguliers ne lui permettent pas de prétendre à la première place mais l’écurie se classe seconde dans ce classement, plaçant Guerrieri 3e et Salaquarda 11e. L’année suivante, l’écurie marque plus de points mais se classe troisième. Moins de victoires sont engrangées, et Daniel Ricciardo se classe 5e et Nathanaël Berthon 13e. Par conséquent, même si la lutte pour le titre de Guerrieri a placé l’équipe aux avant-postes, celle-ci a toujours été bien placée sans être récompensée par le Graal.

Sam Bird rejoint donc l’Américain Jake Rosenzweig au sein du line-up de l’écurie. Ce dernier a couru chez Carlin en 2010, se classant 19ème du championnat avec treize points et avec pour meilleur résultat une septième place décrochée lors de la toute première course de la saison. Sam Bird bénéficie d’un palmarès plus linéaire et peut se targuer d’une seconde place en Formule BMW UK avec Fortec en 2005 lors de sa seconde saison dans la discipline. En 2009, il monte sur la troisième marche du podium du Grand Prix de Macao. Plus récemment, il a été vu en GP2 Asia en 2009-2010 et 2011 et en GP2 en 2010 et 2011, se classant respectivement 7e, 5e (alors chez ART Grand Prix), puis 12e et 6e (chez iSport International).

Le passage de Bird et de Jules Bianchi de GP2 à FR3.5 souligne la nouvelle déconvenue du GP2 qui paie cher la différence de prix requise par rapport à la FR3.5. Les deux séries qui souvent jugées concurrentes en tant qu’antichambres de la Formule 1 sont donc comparées selon ce critère, et ce que montre ces changements de disciplines, c’est bel et bien la progression de la FR3.5 et le déclin d’attrait du GP2, compte tenu de ces paramètres financiers.

Le plateau de la Formule Renault 3.5 2012 au 24 février
Arden Caterham Motorsport
Alexander Rossi / Lewis Williamson
BVM Target
Daniel Zampieri / TBA
Carlin
Kevin Magnussen / Will Stevens
Comtec Racing
Nick Yelloly/ TBA
DAMS
Lucas Foresti / Arthur Pic
Fortec Motorsports
Robin Frijns / Carlos Huertas
Gravity–Charouz
TBA / TBA
International Draco Racing
André Negrão / TBA
ISR
Sam Bird / Jake Rosenzweig
Team RFR
Anton Nebylitskiy / Mikhail Aleshin
P1 Motorsport
Walter Grubmüller / Daniil Move
Pons Racing
Zoël Amberg / Yann Cunha
Tech 1 Racing
Jules Bianchi / Kevin Korjus

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox