Accueil / GP2 / GP2 : Calado signe sa deuxième pole à Valence

GP2 : Calado signe sa deuxième pole à Valence

James Calado 2012 GP2 Monaco

James Calado a signé sa deuxième pole position de GP2 à Valence avec sept petits millièmes d’écart face au Brésilien Felipe Nasr, qui s’élancera donc à ses côtés demain sur la grille. Calado devancera également son coéquipier Esteban Gutierrez, qualifié troisième devant le leader du championnat Davide Valsecchi.

L’action avait déjà commencé lorsque James Calado a manqué de heurter Johnny Cecotto dans la ligne des stands, en allant se placer face au feu rouge. Fort heureusement, aucune monoplace n’a été endommagée et l’incident n’a pas posé de problème.

Les pilotes s’élancent donc pour 30 minutes, la plupart en pneus soft. Davide Valsecchi a opté pour des super-softs, tout comme les deux pilotes Racing Engineering, Nathanaël Berthon et Fabio Leimer. Le trafic est très dense, et Esteban Gutierrez se fraye un chemin dans le trafic avant d’effectuer un tour rapide.

Après moins de cinq minutes, Giancarlo Serenelli part en travers, provoquant un drapeau rouge avant même que quiconque ait pu effectuer une tentative digne de ce nom. Le chronomètre a été arrêté le temps de dégager la monoplace n°19 de l’équipe Lazarus.

A 16h09, la séance reprend ses droits. Certains pilotes, dont James Calado, ont attendu un peu pour s’élancer à nouveau, sûrement pour éviter le trafic. Davide Valsecchi et Luiz Razia sont les deux hommes les plus rapides dans le premier secteur avec un temps de 28,5s, mais Esteban Gutierrez n’est pas loin derrière. Au final, le Mexicain s’empare du premier temps de référence avec les gommes les plus dures en 1m47.444s, très vite subtilisé par Felipe Nasr qui le bat de 95 millièmes.

Giedo van der Garde, grâce à un excellent temps dans le troisième secteur, se hisse en troisième position. Mais James Calado met tout le monde d’accord à l’issue de cette première salve avec un temps de seulement 2 millièmes plus rapide que celui de Felipe Nasr.

Gutierrez conserve un très bon rythme. Il est certes plus rapide dans le premier secteur, mais celui de Calado n’était pas des plus rapides. Plus loin, Jolyon Palmer puis Fabio Leimer s’emparent tour à tour du meilleur temps absolu dans le premier secteur. Il reste alors 17 minutes. Gutierrez n’améliore pas son temps, car il lève le pied dans le troisième secteur. Palmer se hisse au sixième rang avec 4 dixièmes de retard. Leimer, pour sa première tentative, reprend cette sixième place.

Giedo van der Garde échoue à pratiquement deux dixièmes, tandis que James Calado étend son leadership à 7 millièmes. Le pilote Lotus GP dispose des mêmes gommes que son coéquipier, à savoir les plus dures. Pendant ce temps, Fabio Leimer remercie les dégagements de faire de son freinage raté qu’un blocage de roue spectaculaire et non un accident.

A 13 minutes de la fin de la séance, les cinq premiers sont Calado, Nasr, Gutierrez, Valsecchi et van der Garde. Une minute plus tard, la plupart des pilotes sont rentrés au stand, et les Lotus GP chaussent des super-tendres.

Peu de pilotes semblent ensuite en mesure d’améliorer à 5 minutes de la fin, et pur ne rien arranger, Calado part en tête à queue en passant à quelques millimètres du mur. Il parvient à repartir, le drapeau jaune s’efface très vite. Son coéquipier Gutierrez, auteur de son meilleur secteur 1 personnel, ne peut pas améliorer et reste à un dixième de son coéquipier, en troisième place.

A trois minutes de la fin, l’homme à surveiller est Davide Valsecchi qui signe un 28,4 dans le premier secteur avant d’être gêné par Fabrizio Crestani. La fin de séance est davantage marquée par une importante part de trafic plutôt que d’améliorations.

Les pilotes s’élanceront demain à 15h40 sur le circuit urbain de Valence.

GP2 Series 2012 – Valence – Qualifications
1. James Calado – Lotus GP – 1m47.342s
2. Felipe Nasr – DAMS – + 0.007s
3. Esteban Gutierrez – Lotus GP – + 0.102s
4. Davide Valsecchi – DAMS – + 0.116s
5. Giedo van der Garde – Caterham – + 0.201s
6. Max Chilton – Carlin – + 0.332s
7. Fabio Leimer – Racing Engineering – + 0.437s
8. Jolyon Palmer – iSport – + 0.459s
9. Marcus Ericsson – iSport – + 0.630s
10. Rio Haryanto – Carlin – + 0.654s
11. Luiz Razia – Arden – + 0.813s
12. Tom Dillmann – Rapax – + 0.834s
13. Stefano Coletti – Coloni – + 0.880s
14. Stéphane Richelmi – Trident – + 0.946s
15. Johnny Cecotto – Addax – + 1.048s
16. Nathanaël Berthon – Racing Engineering – + 1.176s
17. Simon Trummer – Arden – + 1.223s
18. Fabio Onidi – Coloni – + 1.236s
19. Josef Kral – Addax – + 1.284s
20. Julian Leal – Trident – + 1.299s
21. Fabrizio Crestani – Lazarus – + 1.504s
22. Rodolfo Gonzalez – Caterham – + 1.594s
23. Nigel Melker – Ocean – + 1.679s
24. Victor Guerin – Ocean – + 1.993s
25. Daniël de Jong – Rapax – + 2.558s
NC. Giancarlo Serenelli – Lazarus

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox