Accueil / GP2 / GP2 – Fabio Leimer termine le travail au Bahreïn

GP2 – Fabio Leimer termine le travail au Bahreïn

Fabio Leimer 2012 GP2 Valence

Pour cette deuxième manche de la saison 2013 de GP2 Series au Bahreïn, Fabio Leimer a dominé le reste du plateau à la fois en essais et en qualifications. Etait-ce un coup de boost du vendredi ou bel et bien une supériorité marquée face à la hiérarchie ? Réponse à l’issue de la course longue.

Marcus Ericsson commence bien le tour de chauffe en restant scotché à son emplacement. La guigne ne quitte pas le Suédois, pourtant très bien placé aujourd’hui en première ligne. Au départ, la meute est lâchée et les batailles sont à tous les niveaux : Coletti tente de prendre le  dessus sur Leimer, qui résiste et laisse le reste du peloton batailler ferme. Sam Bird est ainsi monté au 3e rang grâce à  un départ de folie, devant Felipe Nasr, Alexander Rossi et Jolyon Palmer, qui se livrent eux aussi une belle bataille.

Daniël de Jong regagne la voie des stands au ralenti, le pilote MP Motorsport posant même pied à terre. Au 3e tour, Leimer devance Coletti, Bird, Nasr, Palmer, Rossi, Quaife-Hobbs, Richelmi, Dillmann et Frijns.

Le peloton voit d’autres batailles se mener, comme celle entre James Calado et Sergio Canamasas, l’Espagnol tassant le Britannique et risquant ainsi de recevoir une pénalité, un drive-through finalement. Peu après, Julian Leal prend le meilleur sur Robin Frijns au 6e tour, alors que quasi-simultanément, Pal Varhaug regagne les stands pour renoncer.

Il faudra attendre le 7e tour pour voir un pilote passer par les stands pour un arrêt classique, en l’occurrence la DAMS de Stéphane Richelmi. Le tour suivant est choisi par une poignée d’autres pilotes, notamment en fond de peloton.

Robin Frijns apprend à connaître Kevin Giovesi, les deux hommes se livrant une bataille propre. Felipe Nasr met la pression sur Sam Bird, avant que chacun s’arrête aux stands et perde de précieux dixièmes dans la manœuvre. Le Brésilien est tout de même passé devant la Russian Time.  Alexander Rossi, arrêté parmi les premiers, continue de récolter les fruits de sa stratégie légèrement décalée !

Le pilote Caterham met la pression à Coletti, virtuellement 2e. Les deux hommes de tête sont au 11e tour Adrian Quaife-Hobbs et Tom Dillmann. Un autre français, Nathanaël Berthon, ne connaît pas le même sort : aller trop vite dans les stands lui fait gagner non pas des dixièmes mais une pénalité.

Julian Leal prend la deuxième place à Tom Dillmann, les deux hommes devant encore s’arrêter comme le leader provisoire Quaife-Hobbs. Les neuf premiers, de Quaife-Hobbs à Calado, n’ont pas encore observé leur arrêt réglementaire.

Dillmann corrige le tir au 18e tour et ressort dans la deuxième partie du classement, avant que Leal ne l’imite et s’immobilise à la fin de son arrêt aux stands. Il perdra de précieuses secondes. Les derniers arrêts aux stands sont observés, et Robin Frijns et Stéphane Richelmi entrent en contact dans un mouvement trop optimiste du Néerlandais. Les ailerons volent, Frijns doit repasser aux stands et Richelmi abandonner.

René Binder écope d’une pénalité pour avoir poussé un pilote en dehors de la piste… Sauf que c’était son coéquipier, Kevin Giovesi, qui avait poussé Mitch Evans dehors ! Au 26e tour, ce même Mitch Evans s’arrête à l’heure à côté du sponsor Rolex, voulant arriver à l’heure au briefing… C’est l’abandon pour le Néo-Zélandais.

La bataille pour la pole sur la grille inversée bat son plein entre Trummer (7e), Quaife-Hobbs et Dillmann. Le pilote Rapax perdra finalement deux places, tandis que la bataille interne chez Carlin voit Felipe Nasr prendre la 4e place. Trummer largué par Quaife-Hobbs et Dillmann, le Français tente de dépasser le Britannique mais Quaife-Hobbs résistera.

Fabio Leimer s’impose sans difficulté apparente, devant Stefano Coletti et Alexander Rossi.

GP2 Series 2013 – Course longue Bahreïn – Classement
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Fabio Leimer Racing Engineering 32
2 Stefano Coletti Rapax +1.929s
3 Alexander Rossi Caterham +9.039s
4 Felipe Nasr Carlin +9.498s
5 Jolyon Palmer Carlin +15.037s
6 Sam Bird RUSSIAN TIME +28.518s
7 Adrian Quaife-Hobbs MP Motorsport +33.067s
8 Tom Dillmann RUSSIAN TIME +33.589s
9 Simon Trummer Rapax +36.246s
10 Johnny Cecotto Arden +37.459s
11 Kevin Ceccon Trident +42.502s
12 James Calado ART GP +48.684s
13 Marcus Ericsson DAMS +48.709s
14 Daniel Abt ART GP +53.483s
15 Rio Haryanto Addax +59.146s
16 Jake Rosenzweig Addax +1m05.597s
17 Nathanaël Berthon Trident +1m10.656s
18 René Binder Lazarus +1m11.776s
19 Julian Leal Racing Engineering +1m19.886s
20 Sergio Canamasas Caterham +1m20.456s
21 Robin Frijns Hilmer + 1 tour
NC Kevin Giovesi Lazarus  
NC Mitch Evans Arden  
NC Stéphane Richelmi DAMS  
NC Pal Varhaug Hilmer  
NC Daniël de Jong MP Motorsport  

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox