Accueil / GP2 / GP2 : Giedo van der Garde signe la pole provisoire

GP2 : Giedo van der Garde signe la pole provisoire

Giedo van der Garde GP2 2012 Bahreïn

Giedo van der Garde a signé le meilleur temps de la séance qualificative de GP2, et ce temps a été confirmé puisqu’il a été placé sous enquête pour avoir dépassé les limites de la piste durant la séance mais les commissaires ont finalement considéré que le pilote n’avait pas acquis un avantage lors de son tour lancé. Il devance Davide Vaslecchi et Fabio Leimer.

Esteban Gutierrez est le premier à s’élancer, suivi de la plupart des pilotes, pour trente minutes de séance qualificative. Davide Valsecchi confirme sa grande forme à fixer l’un des premiers temps de référence en 1m50.855s, puis 1m42.596s lors de son second tour.

Quelques pilotes, dont James Calado et Max Chilton, réalisent quelques écarts hors-piste sans conséquence. Rappelons à cette occasion que lors de la séance d’essais, les deux Lotus GP de James Calado et Esteban Gutierrez n’ont pas réalisé de tour, mais du fait que les GP2 ont déjà pris la piste la semaine dernière sur le circuit de Sakhir, cela ne semble pas très alarmant. Felipe Nasr et Tom Dillman manquent de s’accrocher bêtement : Dillman prend large au virage, Nasr bloque ses roues mais Dillman a le bon réflexe et s’écarte pour éviter l’accrochage. Plus de peur que de mal, même si l’incident sera placé sous enquête après la séance des qualifications.

Max Chilton prend le pari de chausser les pneus tendres de manière anticipée, mais cela semble justement prématuré. Reste à vérifier si le pari est pertinent. Les temps enchaînés par Valsecchi avant ce pari ont été suffisants pour que l’Italien ne se fasse pas chiper son meilleur temps : Chilton échoue à la 2e place, à 32 millièmes du temps de référence du moment de Valsecchi (1m42.596s). Pendant ce temps, Jolyon Palmer est au ralenti sur la piste à 18 minutes de la fin, mais il semble capable de repartir – il abandonnera sa voiture sur la piste à la fin de la session, accablé par les problèmes.

A 15 minutes de la fin, la plupart des pilotes est retournée au stand. Les dix premiers sont alors Valsecchi, Chilton, Haryanto, Razia, Leimer, Clos, Ericsson, Dillmann, Gutierrez et Hartley. Giedo van der Garde s’élance pour ouvrir la deuxième salve des temps qui seront certainement plus compétitifs. Meilleur temps dans le premier secteur, un blocage de roue dans le deuxième secteur ne semble pas l’ennuyer – il améliore son secteur 2 sans battre le meilleur – tandis que dans le dernier secteur, il sort large au dernier virage, mais cela lui suffit pour signer son meilleur secteur personnel et le tour de la pole provisoire, reléguant Valsecchi à 1 dixième.

Il reste désormais moins de neuf minutes, les temps s’améliorent différemment : Gutierrez fait face à du trafic même s’il signe le meilleur temps absolu dans le dernier secteur. Les pilotes font chauffer leurs pneumatiques dont l’efficacité ne se présente pas immédiatement.

Fabio Leimer grimpe au troisième rang à 5 minutes de la fin, alors que Valsecchi, sur un tour rapide, a ralenti dans le secteur 2, sûrement pour mieux gérer le trafic dans son tour suivant. Giedo van der Garde, en pole provisoire, demeure au stand alors qu’il reste un peu moins de quatre minutes. Pendant ce temps, James Calado est au fond du gouffre, en 23e position. Il semble que ce manque de roulage l’affecte plus que son coéquipier, même si Gutierrez demeure 12e à 3 minutes de la fin et descendra 13e à l’issue de la séance, tandis que Calado grimpera difficilement au 22e rang.

Les pilotes ne parviennent pas à réaliser des tours clairs – du moins, dans lesquels ils améliorent dans les trois secteurs. Du fait, l’intensité est faible et la poussière due au faible roulage des pilotes ce matin impacte sur la performance.

Les voitures n°12 et 14 sont placées sous enquête – il s’agit de van der Garde et Stefano Coletti pour avoir été au-delà des limites de la piste lors de leurs tours chronométrés. Le temps de la pole provisoire est menacé, tandis que van der Garde était ressorti pour rentrer aux stands. Peu d’améliorations notables sont à souligner.

Quelques pilotes demeurent sous le coup de pénalités éventuelles avant la course qui aura lieu à 15 heures. Giedo van der Garde tient en tous les cas une bonne occasion de revenir au championnat avec la bonne forme de Caterham (Gonzalez 7e), puisqu’il siège actuellement au huitième rang du championnat et réalise une saison mitigée compte tenu de son potentiel.

GP2 Series 2012 – Sakhir 2 – Qualifications – 27 avril 2012
1. Giedo van der Garde – Caterham – 1m42.451s
2. Davide Valsecchi – DAMS – 1m42.596s
3. Fabio Leimer – Racing Engineering – 1m42.619s
4. Max Chilton – Carlin – 1m42.628s
5. Rio Haryanto – Carlin – 1m42.691s
6. Luiz Razia – Arden – 1m839s
7. Rodolfo Gonzalez – Caterham – 1m42.951s
8. Dani Clos – Addax – 1m43.080s
9. Marcus Ericsson – iSport – 1m43.124s
10. Tom Dillmann – Rapax – 1m43.163s
11. Felipe Nasr – DAMS – 1m43.163s
12. Stefano Coletti – Coloni – 1m43.206s
13. Esteban Gutierrez – Lotus – 1m43.213s
14. Brendon Hartley – Ocean – 1m43.219s
15. Fabrizio Crestani – Lazarus – 1m43.311s
16. Nathanaël Berthon – Racing Engineering – 1m43.328s
17. Jolyon Palmer – iSport – 1m43.391s
18. Fabio Onidi – Coloni – 1m43.447s
19. Nigel Melker – Ocean – 1m43.453s
20. Johnny Cecotto – Addax – 1m43.599s
21. Julian Leal – Trident – 1m43.659s
22. James Calado – Lotus – 1m43.757s
23. Simon Trummer – Arden – 1m43.929s
24. Stéphane Richielmi – Trident – 1m44.100s
25. Ricardo Teixeira – Rapax – 1m44.850s
26. Giancarlo Serenelli – Lazarus – 1m45.036s

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox