Accueil / GP2 / GP2 : James Calado intouchable

GP2 : James Calado intouchable

James Calado 2012 GP2 Hockenheim

La seconde course du week-end à Hockenheim en GP2 Series voit James Calado s’élancer de la pole avec Luiz Razia à ses côtés sur la grille tandis que Nigel Melker, Giedo van der Garde et Felipe Nasr suivent, devant le podium inversé d’hier, à savoir Stéphane Richelmi, Fabio Leimer et Johnny Cecotto.

Le départ de Nigel Melker est très mauvais, le Néerlandais reste scotché sur la grille. Cela permet à James Calado de créer un énorme trou dès les premiers virages face à ses poursuivants qui se tirent la bourre. Giedo van der Garde sort vainqueur de cette lutte à plusieurs avec Felipe Nasr, Fabio Leimer et Stéphane Richelmi. Derrière, Luiz Razia se rate à l’épingle et bloque le passage à Tom Dillmann qui se fait emboutir par Max Chilton. La course des deux hommes s’arrête tandis que Razia repart en fin de peloton.

La course reprend au 3ème tour, Stéphane Richelmi se rate à l’épingle et perd sa cinquième position. Les dépassements sont cependant peu nombreux en ce début de course, l’action se concentre en peloton avec une lutte entre Haryanto et Gonzalez. Au 11ème tour, Esteban Gutiérrez dépasse Johnny Cecotto pour la cinquième place. Le Vénézuélien est en difficulté avec ses pneus et perd rapidement du terrain face au groupe Nasr-Leimer-Gutiérrez, en lutte pour la troisième marche du podium.

A mi-course, James Calado est toujours en tête, deux secondes devant Giedo van der Garde et huit devant Felipe Nasr, Fabio Leimer et Esteban Gutiérrez. Johnny Cecotto est toujours sixième, ce qui met Nigel Melker en difficulté, à la lutte avec Josef Kral.

Au 17ème tour, Davide Valsecchi part en tête-à-queue à l’épingle, possiblement aidé par Jolyon Palmer. L’Italien tombe en seizième position. Deux tours plus tard, Giancarlo Serenelli sort fort à l’entrée du Stadium, le Vénézuélien semble touché.

En fin de course, la lutte pour les points s’intensifie derrière Nigel Melker avec Stefano Coletti, Jolyon Palmer, Nathanaël Berthon et Josef Kral. Le Tchèque semble connaitre un problème mais un ralenti indique qu’un drapeau jaune était brandi à l’entrée du Stadium, ce qui pose problème pour Coletti, Palmer et Berthon, auteurs de dépassements peu après sur Kral. Le train Melker déraille à trois tours du but, Palmer et Coletti le passent tandis que derrière, Berthon et Ericsson se touchent. Une redistribution des cartes place désormais Palmer septième devant Coletti, Valsecchi, Melker, Berthon, Razia, Haryanto, Leal et Kral. Le tout dans l’attente d’éventuelles pénalités relatives aux dépassements sous drapeau jaune. Qui sont arrivées plusieurs heures après la course, Palmer et Coletti écopant de 20 secondes supplémentaires à leur temps de course.

En tête, James Calado s’impose pour la deuxième fois cette année devant Giedo van der Garde et Felipe Nasr, un autre débutant. Fabio Leimer et Esteban Gutiérrez rentrent dans le top 5 devant Cecotto, Palmer et Coletti qui rentrent dans les points. Toutefois, si une sanction venait à s’imposer à Palmer et Coletti, ce sont Valsecchi et Melker qui rentreraient dans les points.

Dans tous les cas, Luiz Razia conserve la tête du championnat devant Davide Valsecchi. Esteban Gutiérrez et James Calado réalisent une bonne opération au championnat puisqu’ils se rapprochent légèrement des leaders au niveau comptable. Le Hungaroring sera la prochaine opportunité pour eux de réduire l’écart, la semaine prochaine.

GP2 Series 2012 – Hockenheim – Course 2
1. James Calado – Lotus GP – 27 tours
2. Giedo van der Garde – Caterham – +7.962s
3. Felipe Nasr – DAMS – +17.509s
4. Fabio Leimer – Racing Engineering – +21.962s
5. Esteban Gutierrez – Lotus GP – +22.353s
6. Johnny Cecotto – Addax – +33.193s
7. Davide Valsecchi – DAMS – +38.870s
8. Nigel Melker – Ocean – +41.861s
9. Nathanaël Berthon – Racing Engineering – +42.196s
10. Luiz Razia – Arden International – +42.442s
11. Rio Haryanto – Carlin – +42.959s
12. Julian Leal – Trident – +43.336s
13. Josef Kral – Addax – +43.580s
14. Sergio Canamasas – Lazarus – +44.111s
15. Marcus Ericsson – iSport – +46.002s
16. Ricardo Teixeira – Rapax – +46.683s
17. Simon Trummer – Arden International – +47.624s
18. Jolyon Palmer* – iSport – +53.235s
19. Stefano Coletti* – Coloni – +54.660s
20. Rodolfo Gonzalez – Caterham – +56.315s
21. Stéphane Richelmi – Trident – +1m02.778s
22. Fabio Onidi – Coloni – +1m13.439s
23. Victor Guerin – Ocean – + 1 tour
24. Giancarlo Serenelli – Lazarus – + 9 tours
25. Tom Dillmann – Rapax – + 27 tours
26. Max Chilton – Carlin – + 27 tours

*Pénalité

GP2 Series 2012 – Classement général – Meeting 8/12
1. Luiz Razia – 171
2. Davide Valsecchi – 161
3. Esteban Gutiérrez – 129
4. Giedo van der Garde – 119
5. James Calado – 116
6. Fabio Leimer – 95
7. Max Chilton – 95
8. Johnny Cecotto – 80
9. Felipe Nasr – 68
10. Marcus Ericsson – 56
11. Jolyon Palmer – 48
12. Nathanaël Berthon – 41
13. Stefano Coletti – 31
14. Tom Dillmann – 29
15. Rio Haryanto – 27
16. Nigel Melker – 25
17. Stéphane Richelmi – 19
18. Fabio Onidi – 13
19. Rodolfo González – 6
20. Simon Trummer – 4
21. Julián Leal – 1
22. Fabrizio Crestani – 1
23. Brendon Hartley – 1
24. Josef Král – 0
25. Daniël de Jong – 0
26. Dani Clos – 0
27. Ricardo Teixeira – 0
28. Giancarlo Serenelli – 0
29. Víctor Guerin – 0
30. Sergio Canamasas – 0
31. Jon Lancaster – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox