Accueil / GP2 / GP2 – Johnny Cecotto renoue avec le succès à Barcelone
Johnny Cecotto 2014 GP2 Series Barcelone
© Sam Bloxham/GP2 Series Media Service

GP2 – Johnny Cecotto renoue avec le succès à Barcelone

L’équipe DAMS semblait bien partie pour décrocher un nouveau succès avec ses deux pilotes en pole à Barcelone, Stéphane Richelmi en tête. La manche espagnole tenait ses promesses avec une chaleur palpable pour les pilotes. Allait-elle avoir une incidence sur la course des 26 pilotes en piste ?

Après un tour de formation sans incident, la procédure de départ était interrompue au tout dernier moment, laissant le poleman Stéphane Richelmi ainsi que Facu Regalia et les ART de Stoffel Vandoorne et Takuya Izawa bloquée sur la grille. Tous sauf l’Argentin en profitaient pour passer les pneus durs avant de prendre le départ depuis la voie des stands.

À l’extinction des feux, Jolyon Palmer prenait un envol moyen permettant à Stefano Coletti de prendre la tête, mais le Monégasque se rabattait sur Mitch Evans au premier virage. Jolyon Palmer récupérait alors les commandes devant Felipe Nasr, Mitch Evans, Julian Leal et Rio Haryanto. Plus loin, Daniel Abt, Facu Regalia et Raffaele Marciello s’accrochaient avec Daniel Abt. Mitch Evans en profitait pour changer son aileron avant meurtri dans l’incident du premier virage.

La course reprenait ses droits à la fin du quatrième tour. Nathanaël Berthon ne pouvait y participer en raison d’un problème de freins. Seul changement dans le quinté de tête, Johnny Cecotto délogeait Alexander Rossi de la cinquième position.

Les premiers arrêts aux stands avaient lieu à la fin du sixième passage. Jolyon Palmer, Felipe Nasr et Kimiya Sato étaient les premiers à effectuer leur devoir obligatoire. Julian Leal, Arthur Pic et Sergio Canamasas s’y rendaient un tour plus tard, laissant provisoirement la tête à Rio Haryanto, qui changeait ses gommes dans la foulée. Johnny Cecotto héritait alors des commandes. Plus tard, Kimiya Sato écopait d’un drive-through pour un excès de vitesse dans la voie des stands.

À mi-course, Alexander Rossi abandonnait sur problème mécanique, tandis que le capot moteur de Tom Dillmann commençait à se détacher. Les officiels attendaient quelques tours avant de lui présenter le drapeau noir et orange. Le Français s’arrêtait dans la foulée, mais perdait beaucoup de temps dans l’affaire.

Il fallait attendre le vingt-septième tour pour voir Johnny Cecotto effectuer son changement obligatoire de pneus. Le Vénézuélien retrouvait la piste derrière Jolyon Palmer et juste devant Felipe Nasr alors que Markelov héritait de la tête le temps d’un tour avant de la céder à Stéphane Richelmi, pendant que Daniël de Jong perdait une roue et Takuya Izawa calait aux stands.

À huit tours du but, Stéphane Richelmi était le dernier à s’arrêter. Pendant ce temps, Johnny Cecotto plaçait une attaque foudroyante sur Jolyon Palmer pour s’emparer de la première place. La fin de course était une promenade de santé pour le Vénézuélien – seulement seizième sur la grille ! – qui décrochait son premier succès en GP2 Series depuis Hockenheim 2012.

Jolyon Palmer et Felipe Nasr l’accompagnaient sur le podium, laissant Julian Leal et Rio Haryanto compléter le top cinq. Arthur Pic s’offrait les points de la sixième place, devançant René Binder et Tio Ellinas, qui partira demain en pole position grâce à la grille inversée. Tom Dillmann et Adrian Quaife-Hobbs complétaient le top dix.

Au championnat, Jolyon Palmer accentue son avance sur Julian Leal tandis que Felipe Nasr se hisse désormais au troisième rang du classement général devant Stoffel Vandoorne et Johnny Cecotto.

Après la la course, trois pilotes ont écopé de 20 secondes de pénalité suite à divers incidents. René Binder quitte donc le top dix et permet à Tom Dillmann d’hériter de la pole sur grille inversée, puisque le Français est promu au huitième rang. Stefano Coletti et Conor Daly ont également reçu cette pénalité.
GP2 Series 2014 – Barcelone – Course 1
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Johnny Cecotto Trident 36
2 Jolyon Palmer DAMS +3.409s
3 Felipe Nasr Carlin +3.750s
4 Julian Leal Carlin +6.128s
5 Rio Haryanto EQ8 Caterham Racing +15.895s
6 Arthur Pic Campos Racing +16.842s
7 Tio Ellinas MP Motorsport +18.407s
8 Tom Dillmann Arden International +20.565s
9 Adrian Quaife-Hobbs Rapax +21.265s
10 Stéphane Richelmi DAMS +21.460s
11 Artem Markelov RT RUSSIAN TIME +22.233s
12 Simon Trummer Rapax +22.804s
13 Stoffel Vandoorne ART Grand Prix +23.397s
14 Mitch Evans RT RUSSIAN TIME +23.630s
15 René Binder Arden International +37.682s
16 Stefano Coletti Racing Engineering +41.847s
17 Sergio Canamasas Trident +42.769s
18 Conor Daly Venezuela GP Lazarus +45.415s
19 Kimiya Sato Campos Racing +48.653s
20 Takuya Izawa ART Grand Prix +52.965s
NC Daniël de Jong MP Motorsport + 10 tours
NC Alexander Rossi EQ8 Caterham Racing + 18 tours
NC Nathanaël Berthon Venezuela GP Lazarus + 32 tours
NC Daniel Abt Hilmer Motorsport + 35 tours
NC Raffaele Marciello Racing Engineering + 36 tours
NC Facu Regalia Hilmer Motorsport + 36 tours

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox