Accueil / GP2 / GP2 – Jolyon Palmer invincible à Singapour
Jolyon Palmer 2013 GP2 Series Hungaroring
© Alastair Staley / GP2 Media Service

GP2 – Jolyon Palmer invincible à Singapour

La première journée de compétition de GP2 Series à Singapour plaçait les Carlin, et tout particulièrement Jolyon Palmer, en tête. Le Britannique allait-il concrétiser, à l’inverse de la saison passée où il avait abandonné lors des deux courses du week-end ?

A l’extinction des feux, Felipe Nasr prenait la tête devant un peloton animé, où James Calado montait en troisième position entre Fabio Leimer et Jolyon Palmer. Le Français Nathanaël Berthon tombait au dernier rang. Aucun abandon n’était à déplorer à l’issue du premier tour.

A l’exception de Sam Bird, tous les prétendants au titre se tenaient dans les points. En deuxième position, Fabio Leimer réalisait pour l’heure la meilleure opération au championnat. En début de course, Jolyon Palmer reprenait la troisième place devant James Calado et les deux DAMS de Stéphane Richelmi et Marcus Ericsson.

Sur un gros rythme, la Carlin de Jolyon Palmer dépassait Fabio Leimer, confirmant le gros rythme. Sam Bird dépassait Sergio Canamasas après cinq tours de course, mais il ne remontait qu’au douzième rang. En ligne de mire, il devait désormais dépasser Stefano Coletti, dont le rythme s’effondrait. Après six tours, les arrêts commençaient dans le peloton. Au tour suivant, Fabio Leimer et Stéphane Richelmi en faisaient de même.

La Racing Engineering ne perdait pas de temps. Pourtant, l’un de ses pneus usés traversait l’allée des stands. Un mécanicien neutralisait cette roue fugueuse. Lors de l’arrêt de Sam Bird, la Russian Time perdait du temps.

Julian Leal et Nathanaël Berthon entraient en contact et devaient abandonner. Avec une menace de voiture de sécurité, Felipe Nasr et James Calado passaient aux stands, de même qu’Alexander Rossi. La course n’était toutefois pas neutralisée, ce qui permettait à Jolyon Palmer de continuer quelques tours avant son arrêt.

Felipe Nasr reprenait la tête en dépassant Tom Dillmann, qui optait pour une stratégie décalée comme souvent. Tom Dillmann attendait la mi-course pour s’arrêter et avait déjà perdu de nombreuses secondes dans son dernier tour. Johnny Cecotto retardait davantage son arrêt et se faisait dépasser par une paire de pilotes. Daniel Abt poussait la stratégie encore plus loin, ce qui forçait Fabio Leimer à trouver l’ouverture à la régulière.

En tête, Jolyon Palmer revenait comme un boulet de canon sur son coéquipier, prenant plus d’une seconde par tour au minimum à Felipe Nasr. Alexander Rossi commettait une erreur dans le dernier secteur : il pilait pour éviter le crash et tombait neuvième, avant d’abandonner en passant aux stands en fin de course. Le poleman provisoire pour la course sprint n’était ainsi plus Marcus Ericsson mais Tom Dillmann.

Avec cinq tours à réaliser, Jolyon Palmer était revenu sur Felipe Nasr et le dépassait en peu de temps. Les positions dans le peloton évoluaient également et Sam Bird s’emparait de la huitième position, Tom Dillmann remontant dans la hiérarchie. Stéphane Richelmi était toutefois trop loin du Français, puisqu’il infligeait une pression importante à Fabio Leimer, lui-même dans les échappements de James Calado.

Jolyon Palmer décrochait la victoire et continuait son invincibilité. Il signait sa deuxième victoire devant Felipe Nasr et James Calado. Stéphane Richelmi prenait finalement la quatrième place devant Fabio Leimer. Tom Dillmann terminait sixième, plusieurs secondes devant Marcus Ericsson. Sam Bird prenait le huitième rang et terminait dans les échappements de la DAMS. Jon Lancaster et Dani Clos prenaient les derniers points disponibles.

Au championnat, Fabio Leimer accroît son avance sur Sam Bird. Il possède désormais 12 unités de plus que le Britannique. Felipe Nasr passe en troisième position et pointe à 21 points. Stefano Coletti, dans une série de huit courses consécutives sans point, est quatrième à 34 points de la tête, une longueur devant James Calado. Avec sa victoire, Jolyon Palmer passe au sixième rang devant Stéphane Richelmi et Tom Dillmann.

GP2 Series 2013 – Course longue Singapour – Classement
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Jolyon Palmer Carlin 28 tours
2 Felipe Nasr Carlin +13.0s
3 James Calado ART GP +25.1s
4 Stéphane Richelmi DAMS +25.7s
5 Fabio Leimer Racing Engineering +28.2s
6 Tom Dillmann RUSSIAN TIME +38.5s
7 Marcus Ericsson DAMS +45.4s
8 Sam Bird RUSSIAN TIME +45.6s
9 Jon Lancaster Hilmer +51.9s
10 Dani Clos MP Motorsport +56.9s
11 Mitch Evans Arden +57.2s
12 Stefano Coletti Rapax +1m04.7s
13 Daniel Abt ART GP +1m05.2s
14 Johnny Cecotto Arden +1m19.6s
15 Jake Rosenzweig Addax +1m33.4s
16 Simon Trummer Rapax + 1 tour
17 Daniël de Jong MP Motorsport + 1 tour
18 René Binder Lazarus + 1 tour
19 Sergio Canamasas Caterham + 1 tour
20 Rio Haryanto Addax + 1 tour
21 Gianmarco Raimondo Trident + 1 tour
22 Adrian Quaife-Hobbs Hilmer + 1 tour
NC Alexander Rossi Caterham + 5 tours
NC Vittorio Ghirelli Lazarus + 19 tours
NC Nathanaël Berthon Trident + 21 tours
NC Julian Leal Racingg Engineering + 21 tours
La première journée de compétition de GP2 Series à Singapour plaçait les Carlin, et tout particulièrement Jolyon Palmer, en tête. Le Britannique allait-il concrétiser, à l'inverse de la saison passée où il avait abandonné lors des deux courses du week-end ? A l'extinction des feux, Felipe Nasr prenait la tête devant un peloton animé, où James Calado montait en troisième position entre Fabio Leimer et Jolyon Palmer. Le Français Nathanaël Berthon tombait au dernier rang. Aucun abandon n'était à déplorer à l'issue du premier tour. A l'exception de Sam Bird, tous les prétendants au titre se tenaient dans les points.…

Passage en revue

Spectacle - 6.7
Dose d'imprévus - 7.3
Exploit du vainqueur - 9

7.7

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox