Accueil / GP2 / GP2 – Jolyon Palmer passe à travers la folie de Monaco
Jolyon Palmer GP2 Series 2014 Monaco
© Sam Bloxham/GP2 Series Media Service

GP2 – Jolyon Palmer passe à travers la folie de Monaco

Le leader du championnat de GP2 Series Jolyon Palmer a remporté la première course à Monaco suite à une épreuve chaotique où la voiture de sécurité n’a pas chômé.

Le pilote DAMS s’était pourtant moyennement bien élancé, ce qui permettait à Mitch Evans de prendre la tête au premier virage. Stéphane Richelmi essayait aussi de se frayer un chemin, mais le régional de l’étape devait se résigner.

Doté des gommes les plus tendres, Mitch Evans devait s’échapper le plus vite possible pour tenter de creuser l’écart. Las, le Néo-Zélandais subissait de plein fouet la sortie de la voiture de sécurité pour évacuer la monoplace de Facu Regalia en tout début de course. Le pilote Russian Time réitérait l’opération une fois la sécurité rentrée au garage, mais Jolyon Palmer était capable de hausser son rythme lui aussi.

A Ste Dévote, Mitch Evans se faisait ainsi croquer par Jolyon Palmer, qui reprenait son dû. Suivant son coéquipier, Stéphane Richelmi harcelait ensuite le Néo-Zélandais. Cette petite routine se voyait balayée brusquement à Mirabeau. André Negrão et René Binder, tous deux pilotes Arden International, s’accrochaient et provoquaient un effet boule de neige dans lequel Artem Markelov était la première victime. Le drapeau rouge était sollicité pour se défaire d’un tel embouteillage.

A la reprise, les pilotes s’étaient replacé sur la grille et faisaient à nouveau vrombir leurs moteurs… derrière la voiture de sécurité. Jolyon Palmer s’échappait ensuite, profitant du manque de rythme de Mitch Evans. La nouvelle sortie de la voiture de sécurité n’allait pas tarder : Julian Leal et Raffaele Marciello s’accrochaient alors qu’ils luttaient pour la huitième place. Le Colombien ratait sa manoeuvre de dépassement puisqu’il perdait le contrôle de sa Carlin.

Les arrêts aux stands se déclenchaient alors pour les leaders, tandis que les pilotes ayant opté pour un arrêt décalé en début de course se léchaient les babines. Stoffel Vandoorne héritait de la tête, Jolyon Palmer reprenant la piste juste derrière lui. Mitch Evans se retrouvait quatrième derrière Simon Trummer. La course reprenait ses droits à quinze tours du but. Après les arrêts aux stands et autres batailles, Jolyon Palmer menait toujours la course devant Mitch Evans et Felipe Nasr, qui réalisait une excellente opération depuis sa dix-huitième place du départ, même s’il aurait préféré pouvoir dépasser le Néo-Zélandais, qu’il talonnait dans les derniers instants. Le podium se composait de ces trois pilotes, tandis que Simon Trummer et Stefano Coletti s’accrochaient en fin de course.

Johnny Cecotto prenait la quatrième place devant Sergio Canamasas et Arthur Pic. Rio Haryanto terminait sa course au septième rang devant Stéphane Richelmi, Adrian Quaife-Hobbs et Tio Ellinas. Pour la deuxième course, deux pilotes recevaient des pénalités de 5 places sur la grille pour des accrochages lors de cette course : René Binder et Simon Trummer.

Le Monégasque Stéphane Richlemi héritait ainsi de la pole positon de la deuxième course du week-end, dont le coup d’envoi est prévu à 16h10. D’ici là, si vous avez manqué cette course, vous pouvez la vivre demain matin à 7h25 sur la chaîne Sport+.

GP2 Series 2014 – Monaco – Course longue
Pos Pilote Equipe Temps/Tours
1 Jolyon Palmer DAMS 40 tours
2 Mitch Evans Russian Time +0.427s
3 Felipe Nasr Carlin +0.653s
4 Johnny Cecotto Trident +2.175s
5 Sergio Canamasas Trident +2.884s
6 Arthur Pic Campos Racing +6.187s
7 Rio Haryanto EQ8 Caterham Racing +8.718s
8 Stéphane Richelmi DAMS +9.594s
9 Adrian Quaife-Hobbs Rapax +9.785s
10 Tio Ellinas MP Motorsport +10.187s
11 Daniël de Jong MP Motorsport +10.689s
12 Raffaele Marciello Racing Engineering +11.727s
13 Conor Daly Venezuela GP Lazarus +12.291s
14 Stoffel Vandoorne ART Grand Prix +12.705s
15 Kimiya Sato Campos Racing +26.761s
16 Alexander Rossi EQ8 Caterham Racing +29.166s
17 Nathanaël Berthon Venezuela GP Lazarus +56.107s
NC Rene Binder Arden International + 5 tours
NC Artem Markelov Russian Time + 5 tours
NC Takuya Izawa ART Grand Prix + 9 tours
NC Simon Trummer Rapax + 9 tours
NC Stefano Coletti Racing Engineering + 9 tours
NC Julian Leal Carlin + 16 tours
NC André Negrão Arden International + 29 tours
NC Daniel Abt Hilmer Motorsport + 31 tours
NC Facu Regalia Hilmer Motorsport + 40 tours

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox