Accueil / GP2 / GP2 : La 55ème fut la bonne pour Chilton !

GP2 : La 55ème fut la bonne pour Chilton !

Max Chilton 2012 GP2 Hockenheim

Pour le coup d’envoi des Jeux Olympiques à Londres, les Britanniques sont à la fête sur le circuit du Hungaroring à l’orée de la première course : Max Chilton s’élance de la pole, tandis que la deuxième ligne compte Jolyon Palmer et James Calado en son sein.

Le départ est marqué par un départ moyen de James Calado mais surtout par le calage de Marcus Ericsson. En tête, Max Chilton conserve la tête sans problème et possède rapidement une avance supérieure à la seconde sur Davide Valsecchi et Luiz Razia. Au début du 2ème tour, Rio Haryanto et Rodolfo Gonzalez s’accrochent, le Vénézuélien écopera d’un drive-through par la suite, tandis que James Calado dépasse Esteban Gutiérrez pour la quatrième place. Le Mexicain connait un gros problème de rythme en raison de ses pneus mediums mais aussi suite à son contact avec Razia au départ. Giedo van der Garde et Johnny Cecotto tentent de le dépasser car un gros groupe se forme derrière le pilote ART. Sergio Canamassas écope pour sa part d’un drive-through pour avoir coupé la chicane au 1er tour.

Au début du 5ème tour, Johnny Cecotto bloque les roues et part tout droit au premier virage, jusqu’au mur de pneus. Un problème mécanique semble en être la cause. La voie des stands s’ouvre au sixième tour, Ricardo Teixeira et Rio Haryanto sont les premiers à s’y rendre. C’est au 11ème tour que Nasr, Palmer, Leimer et Onidi, tous dans le groupe Gutiérrez, décident de s’arrêter. Razia, Calado et van der Garde y passent un tour plus tard. Chilton et Valsecchi, les deux leaders de début de course, effectuent leur arrêt obligatoire à la fin du 13ème tour. Cette situation laisse Esteban Gutiérrez en tête devant Stefano Coletti et Julian Leal. Le premier pilote parmi ceux ayant réalisé leurs arrêts est Max Chilton, toujours devant Davide Valsecchi et Luiz Razia.

A mi-course, les six pilotes à être partis en medium ne se sont pas arrêtés et sont donc logiquement en tête devant Max Chilton. A partir du 20ème, leur rythme chute pour certains et Gutiérrez, Coletti et Melker décident de passer les supersofts. Ancien leader, Gutiérrez descend à la douzième place derrière Nathanaël Berthon mais il reste encore les arrêts de Trummer, Leal et Richelmi, descendu à la huitième place.

Le faux rythme des leaders, notamment celui de Leal, permet de resserrer les leaders virtuels. Au 24ème tour, Chilton, Valsecchi, Razia et Calado sont revenus à une seconde entre eux quatre, derrière Leal. Razia tente de passer Valsecchi mais l’Italien résiste plusieurs virages et garde sa position. A la fin du tour, Leal s’arrête enfin, seul Trummer doit encore passer aux puits.

Le Suisse y va à la fin du 29ème tour et ressort en quinzième position alors que dans le même temps, les pilotes Ocean s’accrochent. Esteban Gutiérrez sort large au dernier virage et ses espoirs de points s’envolent lorsque Fabio Leimer lui ravit la dixième place. Le classement est redevenu lisible sans stratégie décalée, Chilton est toujours en tête devant le duo Valsecchi-Razia. Calado, van der Garde, Palmer, Kral, Berthon, Nasr et Leimer suivent.

A cinq tours de la fin, Josef Kral rencontre un problème et doit quitter sa septième position. Journée noire pour Barwa Addax. Un tour plus tard, Felipe Nasr connait la même sortie que Cecotto au freinage du Turn 1. Si les six premiers sont toujours aux mêmes places, c’est dorénavant Berthon, Gutiérrez, Leimer et Coletti qui complètent le top 10. Dans un dernier effort, Davide Valsecchi tente de mettre la pression sur Max Chilton mais le Britannique ne craque pas et remporte sa première victoire en GP2 Series à sa 55ème tentative !

Max Chilton devance les deux leaders du championnat sur le podium, Davide Valsecchi devant Luiz Razia. James Calado finit au pied du podium devant Giedo van der Garde, Jolyon Palmer et Nathanaël Berthon. En huitième place, Esteban Gutiérrez sera en pole demain pour la course sprint devant le Français du Racing Engineering. Fabio Leimer et Stefano Coletti complètent les entrées dans les points.

GP2 Series 2012 – Hungaroring – Course 1
1. Max Chilton – Carlin – 37 tours
2. Davide Valsecchi – DAMS – +0.628s
3. Luiz Razia – Arden International – +1.538s
4. James Calado – Lotus GP – +4.090s
5. Giedo van der Garde – Caterham – +8.070s
6. Jolyon Palmer – iSport – +10.805s
7. Nathanaël Berthon – Racing Engineering – +15.236s
8. Esteban Gutierrez – Lotus GP – +15.825s
9. Fabio Leimer – Racing Engineering – +17.794s
10. Stefano Coletti – Coloni – +19.176s
11. Fabio Onidi – Coloni – +28.115s
12. Rio Haryanto – Carlin – +34.742s
13. Simon Trummer – Arden International – +35.069s
14. Nigel Melker – Ocean – +35.458s
15. Daniël de Jong – Rapax – +37.861s
16. Julian Leal – Trident – +44.080s
17. Stéphane Richelmi – Trident – +44.267s
18. Marcus Ericsson – iSport – +1m04.364s
19. Ricardo Teixeira* – Rapax – +1m29.576s
20. Giancarlo Serenelli – Lazarus – +1m44.003s
21. Victor Guerin – Ocean – + 1 tour
22. Sergio Canamasas – Lazarus – + 1 tour
23. Rodolfo Gonzalez – Caterham – + 1 tour
24. Josef Kral – Addax – + 3 tours
25. Felipe Nasr – DAMS – + 4 tours
NC. Johnny Cecotto – Addax – + 33 tours

*Pénalité de 30 secondes après-course

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox