Accueil / GP2 / GP2 : L’impérial Luca Filippi signe la pole à Singapour

GP2 : L’impérial Luca Filippi signe la pole à Singapour

Filippi IndyCar Series

Les GP2 Series arpentent pour la première fois le tarmac de Singapour de nuit et sur piste sèche. L’apprentissage n’est pas terminé, et la séance risque d’être animée.

Le premier temps de référence est signé par Fabio Onidi en 2m05.210s, mais il est loin de rester en place longtemps. Dans le troisième tour de chacun, Esteban Gutiérrez le pulvérise en 2m01.092s devant Felipe Nasr et Sergio Canamasas. L’activité en piste est dense, mais la longueur du temps au tour minimise les effets pervers du trafic.

Davide Valsecchi prend ensuite les commandes en 2m00.287s, tandis que Luiz Razia signe le 7e temps provisoire à 1,4 seconde, après s’être notamment fait une frayeur en manquant de heurter un adversaire dès les premiers instants ! Pendant ce temps, Fabio Leimer a rejoint Davide Valsecchi en se hissant 2e devant Luca Filippi. Il reste alors 19 minutes.

Peu avant la mi-séance, Luiz Razia profite de l’entrée des stands de son rival au championnat pour venir juste derrière lui, en 2e position à moins de 3 dixièmes. Mais l’évolution des chronos n’est pas terminée : Jolyon Palmer, qui s’était hissé 2e avant que le Brésilien ne l’imite, a signé le meilleur premier secteur absolu de la séance en 32.0 avec les gommes les plus dures. En comparaison, celui du tour du poleman provisoire est de 32.2. Le temps du Britannique suffit pour ravir la pole provisoire en 2m00.102s. La mi-séance est alors franchie et les pilotes regagnent les stands.

Les choix de pneumatiques sont divers : si Valsecchi et Razia ont chaussé les pneus super-tendres, les tendres sont de rigueur pour les pilotes Lotus GP. Dans ces derniers assauts, le plus rapide dans le premier secteur est Filippi, mais son temps n’est pas plus rapide que celui de Palmer, puisqu’il échoue à 116 millièmes. Leimer monte à 11 millièmes du poleman provisoire, par conséquent en 2e position. Il concède un rang supplémentaire lorsque Max Chilton colle six dixièmes à Palmer et passe sous la barre des 2 minutes en 1m59.496s. Filippi récupère ce meilleur temps de 52 millièmes, tandis que Johnny Cecotto monte au 6e rang, derrière Leimer et Valsecchi.

Esteban Gutiérrez monte au 3e rang au moment propice puisque le drapeau rouge est agité, en raison du crash de Nigel Melker à moins d’1m30 de la fin du chronomètre. Davide Valsecchi partira 6e et Luiz Razia 9e de la première course qui se tiendra demain matin heure française, à 10 heures.

GP2 Series 2012 – Singapour – Qualifications
1. Luca Filippi – Coloni – 1m59.444s
2. Max Chilton – Carlin – 1m59.496s
3. Esteban Gutiérrez – Lotus GP – 1m59.908s
4. Jolyon Palmer – iSport – 2m00.102s
5. Fabio Leimer – Racing Engineering – 2m00.113s
6. Davide Valsecchi – DAMS – 2m00.287s
7. Johnny Cecotto – Addax – 2m00.335s
8. Stefano Coletti – Rapax – 2m00.364s
9. Luiz Razia – Arden International – 2m00.365s
10. Sergio Canamasas – Lazarus – 2m00.634s
11. Stéphane Richelmi – Trident – 2m00.671s
12. Nathanaël Berthon – Racing Engineering – 2m00.695s
13. Felipe Nasr – DAMS – 2m00.720s
14. Giedo van der Garde – Caterham – 2m00.906s
15. James Calado – Lotus GP – 2m00.954s
16. Rio Haryanto – Carlin – 2m01.031s
17. Marcus Ericsson – iSport – 2m01.204s
18. Nigel Melker – Ocean – 2m01.308s
19. Julian Leal – Trident – 2m01.474s
20. Fabio Onidi – Coloni – 2m01.656s
21. Simon Trummer – Arden International – 2m01.961s
22. Victor Guerin – Ocean – 2m02.110s
23. Rodolfo Gonzalez – Caterham – 2m02.260s
24. René Binder – Lazarus – 2m02.376s
25. Jake Rosenzweig – Addax – 2m03.218s
26. Ricardo Teixeira – Rapax – 2m04.174s

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox