Accueil / GP2 / GP2 : Luca Filippi ouvre le bal des essais à Barcelone

GP2 : Luca Filippi ouvre le bal des essais à Barcelone

Filippi IndyCar Series

Luca Filippi, en qualité de vétéran du GP2, a signé le meilleur temps de la première journée à Barcelone, en 1m29.775s, constituant le seul pilote à passer sous la minute 30. A noter que les résultats des essais indiqués en fin d’article sont placés sous enquête par la série.

La journée a commencé par une acclimatation des nouveaux venus, qui ont bouclé quelques tours d’installation en attendant des températures plus élevées et plus propices à la recherche du tour rapide.

Kevin Giovesi a signé le premier temps de référence, avant d’être dépassé par Daniël de Jong. L’homme de tête a bien entendu régulièrement changé, voyant par exemple Stéphane Richelmi se hisser en tête temporairement avant l’arrivée de Luca Filippi, un peu trop rapide si l’on en juge son arrêt au virage 5 suite à une perte de contrôle. Le drapeau rouge a été alors déployé.

En fin de matinée, Filippi, reparti au charbon, est passé sous la barre de la minute 30. Il la terminera en tête et conservera le meilleur temps de la journée. De Jong s’est pour sa part classé 2e temps de la séance du matin, devant Nigel Melker, Marcus Ericsson et Stéphane Richelmi.

Le ciel gris et les températures fraîches continuaient de surplomber la piste espagnole l’après-midi, voyant les deux Rapax et Felipe Nasr gagner la piste en premier. Le Brésilien en a profité pour signer le meilleur temps devant Stefano Coletti, avant que Daniel Juncadella ne vienne leur faire mordre la poussière, devant Coletti et Kevin Giovesi.

La séance de l’après-midi a notamment été marquée par la sortie de piste d’Arthur Pic, au volant de la DAMS, qui ne laissait finalement plus que cinq minutes au reste de la meute pour tenter d’améliorer avant la fin de séance. Finalement, de Jong terminait en tête de cette séance, avec un temps plus lent que celui qu’il avait signé dans la matinée. Ericsson, Juncadella, Coletti et Rossi ont complété le top 5 de cette deuxième partie, qui n’a vu qu’une poignée infime de pilotes améliorer légèrement leurs performances matinales respectives.

Les essais reprendront de plus belle demain matin, avec un line-up quelque peu modifié. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la liste des pilotes en piste à Barcelone ce mois-ci et à Jerez en novembre. Egalement, vous pouvez comparer cette première journée à celles de Formule Renault 3.5, également disputées à Barcelone.

GP2 Series 2012 – Barcelone – Temps cumulés essais 1/2 30 octobre
1. Luca Filippi – Coloni – 1m29.775s
2. Daniel de Jong – Coloni – 1m30.115s
3. Nigel Melker – DAMS – 1m30.315s
4. Marcus Ericsson – Trident – 1m30.356s
5. Stéphane Richelmi – Lotus GP – 1m30.368s
6. Rio Haryanto – Carlin – 1m30.479s
7. Adrian Quaife-Hobbs – Addax – 1m30.494s
8. Stefano Coletti – Rapax – 1m30.516s
9. Mitch Evans – Arden International – 1m30.566s
10. Jake Rosenzweig – Addax – 1m30.625s
11. Simon Trummer – Arden International – 1m30.692s
12. Andre Negrao – Racing Engineering – 1m30.710s
13. Felipe Nasr – Carlin – 1m30.710s
14. Daniel Juncadella – Rapax – 1m30.740s
15. Alexander Rossi – Caterham – 1m30.805s
16. Daniel Abt – Lotus GP – 1m31.008s
17. Kevin Giovesi – Lazarus – 1m31.067s
18. Pal Varhaug – iSport – 1m31.326s
19. Lucas Foresti – Caterham – 1m31.373s
20. Arthur Pic – DAMS – 1m31.407s
21. Riccardo Agostini – Coloni – 1m31.413s
22. Gianmarco Raimondo – Racing Engineering – 1m31.579s
23. Julian Leal – Trident – 1m31.618s
24. Rene Binder – Lazarus – 1m31.681s
25. Facundo Regalia – iSport – 1m31.771s
26. Kevin Ceccon – Ocean – 1m33.082s
27. Ramon Pineiro – Ocean – Pas de temps

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox