Accueil / GP2 / GP2 : Luiz Razia s’impose sur le fil

GP2 : Luiz Razia s’impose sur le fil

Luiz Razia 2012 GP2 Barcelone

Luiz Razia a profité des événements du dernier tour entre James Calado et Fabio Leimer pour s’imposer en Espagne. Le podium est composé de ces trois pilotes, dans cet ordre.

Au départ, James Calado s’élance parfaitement, mais derrière, la bataille fait rage, trop de tentatives de dépassement à l’abord d’un virage ont entraîné un empilement de quatre pilotes dans le mur, et non des moindres : Davide Valsecchi, Marcus Ericsson, Stefano Coletti et Esteban Gutierrez. Valsecchi a été poussé par les commissaires et est entré aux stands, il pourra repartir et recoller au peloton grâce à la voiture de sécurité.

Rio Haryanto, quant à lui, a réalisé un très bon départ, prenant la seconde place durant cet incident. Berthon, qui au départ s’était hissé en deuxième place, a perdu trois places avant la sortie de la voiture de sécurité. Le top 8 est donc Calado, Haryanto, Chilton, Leimer, Berthon, van der Garde, Onidi et Razia.

La voiture de sécurité s’efface au troisième tour, et James Calado s’élance à nouevau sans encombre devant les deux Carlin qui sont à la lutte. Jolyon Palmer et Johnny Cecotto sont entrés en collision lorsque la course a repris ses droits, le Colombien est visiblement furieux. L’incident sera examiné. La voiture de sécurité entre à nouveau en piste, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’aura pas chômé avec les monoplaces GP2 Series !

La voiture de sécurité s’efface rapidement, et un drapeau jaune est de nouveau agité, des débris volent sur la piste. Le drapeau jaune n’est plus agité après quelques secondes, et les ralentis montrent Stéphane Richelmi qui tape le mur dans le premier secteur, après une tentative discutable de Rodolfo Gonzalez. L’incident sera lui aussi observé de près par les commissaires.

Plus haut, Haryanto met la pression à Calado, les trois premiers se tiennent en une seconde et un dixième au sixième tour. Le Britannique réagit au tour 8 en signant sa meilleure performance au tour personnelle en 1m51.264s. La pression demeure, les cinq premiers forment un train au 12e tour en se tenant en moins de quatre secondes. Bien plus loin dans le classement, le leader du championnat Davide Valsecchi prend la 15e place en dépassant Nigel Melker.

Au 13e tour, Calado se fait déborder par Haryanto mais parvient à conserver sa position, alors que Max Chilton tente un dépassement sur Haryanto. Au tour suivant, Rodolfo Gonzalez est sommé de repasser par les stands pour avoir dépassé sous le régime de la voiture de sécurité. Il était alors 9e.

La troisième place de Max Chilton est menacée par les tentatives de dépassements successives de Fabio Leimer au 17e tour. De fait, les deux premiers se détachent : James Calado possède 2,8 secondes d’avance sur Chilton. En dernière position, Felipe Nasr qui a opéré un arrêt au stand, réalise le meilleur tour en course. Avant son arrêt, il était déjà dans les tréfonds du classement.

Fabio Leimer persiste et signe, il continue à chaque virage, inlassablement, à tenter d’acquérir la dernière marche du podium toujours acquise par Max Chilton. Rio Haryanto et James Calado se sont touchés en tête, Haryanto a fini dans le mur et Calado est parvenu à garder la tête mais est maintenant menacé par Fabio Leimer qui avait pris le meilleur dans le même temps sur Max Chilton.

Calado est bien moins rapide, Leimer n’a plus qu’à trouver l’ouverture alors qu’il ne reste que trois tours. Les quatre premiers se tiennent en 1,5 seconde, et le drapeau jaune est toujours agité dans la portion la plus propice aux dépassements sur le circuit. Luiz Razia, qui avait recollé aux quatre premiers, a battu Giedo van der Garde. Leimer se fait de plus en plus pressant et Calado défend à couteaux tirés, ne voulant absolument pas lâcher sa position.

Les pilotes entrent dans le dernier tour, le temps est compté pour Leimer. L’incident entre Haryanto et Calado sera examiné après la course, l’information de la direction de course intervient dans ce dernier tour. Leimer et Calado se sont battus jusqu’au bout, court-circuitant un virage. Calado conservera l’avantage sur Leimer, mais l’opportuniste Luiz Razia est parvenu à se faufiler pour décrocher la victoire.

Au championnat, Luiz Razia revient à un point de Davide Valsecchi, qui était jusqu’alors détenteur d’une avance conséquente sur le reste du plateau. Cela promet un meeting intéressant à Silverstone, d’ici deux semaines !

GP2 Series – Valence – Course 2
1. Luiz Razia – Arden – 46m07.255s
2. James Calado – Lotus GP – 1.179s
3. Fabio Leimer – Racing Engineering – + 1.587s
4. Max Chilton – Carlin – + 2.425s
5. Nathanaël Berthon – Racing Engineering – + 2.957s
6. Giedo van der Garde – Caterham – + 4.969s
7. Simon Trummer – Arden – + 8.415s
8. Julian Leal – Trident – + 9.501s
9. Daniël de Jong – Rapax – + 13.591s
10. Davide Valsecchi – DAMS – + 17.564s
11. Josef Kral – Addax – + 21.005s
12. Tom Dillmann – Rapax – + 34.565s
13. Nigel Melker – Ocean – + 46.929s
14. Felipe Nasr – DAMS – + 50.083s
15. Rodolfo Gonzalez – Caterham – + 51.366s
16. Giancarlo Serenelli – Lazarus – + 57.490s
17. Fabio Onidi – Coloni – + 1m03.342s
18. Victor Guerin – Ocean – + 1m03.439s
19. Rio Haryanto – Carlin – + 4 tours
20. Stéphane Richelmi – Trident – + 18 tours
21. Jolyon Palmer – iSport – + 20 tours
22. Johnny Cecotto – Addax – + 20 tours
23. Marcus Ericsson – iSport – + 23 tours
24. Esteban Gutierrez – Lotus GP – + 23 tours
25. Stefano Coletti – Coloni – + 23 tours
26. Fabrizio Crestani – Lazarus – + 23 tours

GP2 Series – Classement général – Meeting 6/12
1. Davide Valsecchi – 141 pts
2. Luiz Razia – 140
3. James Calado – 95
4. Max Chilton – 93
5. Giedo van der Garde – 89
6. Esteban Gutierrez – 87
7. Fabio Leimer – 65
8. Marcus Ericsson – 52
9. Nathanaël Berthon – 41
10. Johnny Cecotto – 31
11. Stefano Coletti – 31
12. Felipe Nasr – 28
13. Jolyon Palmer – 27
14. Tom Dillmann – 27
15. Rio Haryanto – 26
16. Fabio Onidi – 12
17. Rodolfo Gonzalez – 6
18. Simon Trummer – 4
19. Stéphane Richelmi – 4
20. Julian Leal – 1
21. Fabrizio Crestani – 1
22. Brendon Hartley – 1
23. Josef Kral – 0
24. Daniel de Jong – 0
25. Nigel Melker – 0
26. Dani Clos – 0
27. Ricardo Teixeira – 0
28. Victor Guerin – 0
29. Giancarlo Serenelli – 0
30. Jon Lancaster – 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox