Accueil / GP2 / GP2 – Nasr contrôle les rookies Vandoorne et Marciello au Red Bull Ring
Felipe Nasr 2014 GP2 Series Red Bull Ring
© Sam Bloxham/GP2 Series Media Service

GP2 – Nasr contrôle les rookies Vandoorne et Marciello au Red Bull Ring

Johnny Cecotto confirmait sa bonne forme avec la pole position au Red Bull Ring. Les trois premiers du classement général de GP2 Series se retrouvaient aux trois premières places, mais dans le désordre : Jolyon Palmer s’était qualifié en première ligne devant son poursuivant direct, le Brésilien Felipe Nasr. Le vainqueur de cette course se trouvait-il dans ce trio, ou une surprise allait-elle changer la donne ?

A l’extinction des feux, Felipe Nasr profitait de l’envol moyen des deux hommes sur la première ligne pour prendre la tête devant Johnny Cecotto, Stefano Coletti, Jolyon Palmer et Mitch Evans. Dans le peloton, Adrian Quaife-Hobbs, Artem Markelov – monté sur André Negrão – et Kimiya Sato étaient les grands perdants du tassement au premier virage puisqu’ils passaient aux stands après avoir perdu du temps.

Au troisième tour, Stoffel Vandoorne intégrait le quinté de tête en dépassant Mitch Evans. En tête, Felipe Nasr prenait l’avantage sur ses poursuivants puisque Johnny Cecotto retenait ses poursuivants. Le Vénézuélien perdait deux positions face à Stefano Coletti et Jolyon Palmer le surprenaient au cinquième tour pour se mettre en chasse de Felipe Nasr.

Sergio Canamasas et Nathanaël Berthon étaient les deux premiers à s’arrêter au terme du sixième tour pour effectuer leur changement de pneus obligatoire. Parmi les hommes de tête, Arthur Pic y passait le premier deux boucles plus tard, mais perdait beaucoup de temps dans l’opération.

Deuxième, Stefano Coletti réduisait l’écart avec Felipe Nasr au fil des passages. Le Brésilien ripostait tandis que dans le groupe de chasse, Jolyon Palmer s’arrêtait au treizième tour. Le leader du championnat retrouvait la piste juste derrière Stoffel Vandoorne, qui s’était arrêté plus tôt et profitait de la bonne fenêtre de ses pneus pour signer le meilleur tour en course à ce moment.

A mi-course, Stoffel Vandoorne, leader de ceux ayant effectué leur arrêt, faisait la jonction avec ceux n’ayant pas encore changé de pneus. Le Belge, ainsi que Jolyon Palmer, trouvait l’ouverture sur Simon Trummer deux boucles tard. Raffaele Marciello les imitaient plus tard dans le tour. Le trio se retrouvait ensuite dans la même situation derrière Conor Daly, qui ne résistait pas très longtemps. Dans le même temps, Daniel Abt chipait la septième position à Tio Ellinas, mais les deux hommes devaient encore s’arrêter.

Au jeu des stratégies décalées, Johnny Cecotto effectuait son arrêt à treize tours de l’arrivée et ressortait entre Raffaele Marciello et Alexander Rossi. Mitch Evans y passait une boucle plus tard, retrouvant la piste devant Johnny Cecotto, qui le dépassait grâce à ses pneus plus en température.

À dix tours de l’arrivée, Felipe Nasr rentrait aux stands, tout comme Stefano Coletti. Si le Brésilien conservait la tête, Stoffel Vandoorne parvenait à prendre le dessus sur le Monégasque pour se placer en deuxième position. Derrière lui, Jolyon Palmer tentait sans succès de surprendre Coletti et son équipier Marciello qui l’avait dépassé deux virages plus tôt. Le protégé de la Ferrari Driver Academy s’offrait même la troisième place en dépassant son équipier au virage suivant.

Malgré la remontée de Stoffel Vandoorne, Felipe Nasr réagissait parfaitement en contrôlant les velléités de son adversaire pour s’offrir sa deuxième victoire en GP2 Series devant les débutants Vandoorne et Marciello. Stefano Coletti et Jolyon Palmer complétaient le top cinq devant Johnny Cecotto, Mitch Evans et Alexander Rossi, qui débutera demain la course 2 en pole grâce à la grille inversée. Takuya Izawa et Arthur Pic s’offraient les deux dernières places dans les points

Au championnat, Felipe Nasr réduit l’écart de 46 à 29 points avec le leader du championnat, Jolyon Palmer. Derrière, les écarts se creusent puisque Johnny Cecotto pointe à plus de 60 points du Britannique. Julian Leal et Stoffel Vandoorne, qui reprend la position de meilleur débutant à Arthur Pic, sont également présents dans le top cinq du classement général.

A noter que Tio Ellinas était relégué vingt-troisième après une pénalité de 20 secondes ajoutées à son temps de course. Cette pénalité résultait d’une manœuvre avec Stefano Coletti, durant laquelle le Monégasque n’avait eu d’autre choix que de sortir de la piste.

GP2 Series 2014 – Course longue Red Bull Ring – Classement
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Felipe Nasr Carlin 40
2 Stoffel Vandoorne ART Grand Prix +3.874s
3 Raffaele Marciello Racing Engineering +4.573s
4 Stefano Coletti Racing Engineering +7.210s
5 Jolyon Palmer DAMS +8.902s
6 Johnny Cecotto Trident +10.319s
7 Mitch Evans RT RUSSIAN TIME +14.924s
8 Alexander Rossi EQ8 Caterham Racing +20.954s
9 Takuya Izawa ART Grand Prix +28.182s
10 Arthur Pic Campos Racing +30.170s
11 Rio Haryanto EQ8 Caterham Racing +31.941s
12 René Binder Arden International +36.021s
13 Julian Leal Carlin +36.210s
14 Stéphane Richelmi DAMS +39.181s
15 Sergio Canamasas Trident +47.308s
16 André Negrão Arden International +48.070s
17 Daniel Abt Hilmer Motorsport +48.758s
18 Conor Daly Venezuela GP Lazarus +49.656s
19 Daniël de Jong MP Motorsport +59.859s
20 Simon Trummer Rapax +1m03.480s
21 Artem Markelov RT RUSSIAN TIME +1m09.877s
22 Nathanaël Berthon Venezuela GP Lazarus +1m16.111s
23 Tio Ellinas MP Motorsport +1m16.369s
24 Adrian Quaife-Hobbs Rapax + 2 tours
NC Facu Regalia Hilmer Motorsport + 12 tours
NC Kimiya Sato Campos Racing + 39 tours

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox