Accueil / GP2 / GP2 : Première pour Giedo van der Garde depuis Monza 2009

GP2 : Première pour Giedo van der Garde depuis Monza 2009

Giedo van der Garde GP2 2012 Barcelone
James Calado a signé la pole position la veille devant Fabio Leimer et Stéphane Richelmi. Les leaders du championnat ne se sont classés que septième pour Davide Valsecchi, onzième pour Esteban Gutiérrez et treizième pour Luiz Razia. La course 1 de GP2 à Barcelone s’annonce également indécise en raison des Pirelli assez imprévisibles jusque-là.

Lors du tour de formation, Victor Guerin, nouveau venu chez Ocean, ne parvient pas à s’élancer et prendra le départ réel depuis la voie des stands. James Calado parvient à conserver la tête suite à quelques manoeuvres intimidantes sur Fabio Leimer qui n’abandonne qu’au dernier moment malgré une meilleure vitesse que le Britannique au départ. Giedo van der Garde parvient également à prendre un excellent départ et prend la troisième position devant Stefano Coletti, Davide Valsecchi, Max Chilton et Nathanaël Berthon. Luiz Razia est également revenu dans les points, neuvième, tandis que Stéphane Richelmi a chuté de la troisième à la douzième position.

Au début du deuxième tour, Fabio Onidi tente une manoeuvre sur Nathanaël Berthon mais le Français se défend bien et l’Italien ne trouve pas l’ouverture. En tête, Fabio Leimer, déjà vainqueur de deux courses en GP2 Series sur cette piste, impose une grosse pression à James Calado. Juste derrière les deux leaders, Stefano Coletti impose le même traitement à Giedo van der Garde pour le gain de la troisième position.

En cinquième place, un homme semble conserver ses gommes. Il s’agit de Davide Valsecchi, déjà à plus de deux secondes du groupe au cinquième tour, menant un groupe bien fourni puisqu’à dix secondes de l’Italien se trouve Tom Dillmann, alors 18ème. Dans ce groupe, Nigel Melker tente de faire craquer Luiz Razia pour la neuvième place tandis que Esteban Gutiérrez, Rodolfo Gonzalez, Marcus Ericsson, Felipe Nasr et Tom Dillmann se battent pour la 14ème place. A partir du sixième tour, Davide Valsecchi signe les meilleurs chronos en piste et crée dès lors un écart sur Max Chilton en l’espace de quelques tours.

Ricardo Teixeira est le premier à s’arrêter pour changer les quatre pneus dès la fin du huitième tour. Après ce passage aux stands, il n’aura que le temps d’effectuer un seul secteur puisqu’il s’arrête au virage 5, victime d’un problème mécanique. Les drapeaux jaunes sont de sortie dans ce virage et on apprend peu après que Giancarlo Serenelli est sous investigation pour les avoir ignorés. Le Vénézuélien écopera d’un drive-through.

Felipe Nasr est le suivant à s’arrêter, au onzième tour, alors qu’il est 16ème. Il est imité par Berthon et Crestani au tour suivant, eux-mêmes suivis de Calado, Leimer et Melker. Calado et Leimer ressortent côte-à-côte mais Leimer doit céder. Un renoncement d’autant plus frustrant que Calado parvient à glisser deux voitures – Victor Guerin et Josef Kral – entre lui et le Suisse.

La valse des arrêts se poursuit et Giedo van der Garde, arrêté un tour après James Calado, ressort devant ce dernier. Néanmoins, si Calado a changé les quatre pneus, van der Garde n’en a changé que deux ! Au 15ème tour, Davide Valsecchi s’arrête et il ressort derrière Leimer. Stefano Coletti et Luiz Razia s’arrêtent au seizième tour et le premier cité parvient à sortir juste devant Davide Valsecchi.

La mi-course approche et seul Esteban Gutiérrez, leader provisoire, ne s’est pas arrêté encore. Giedo van der Garde le suit à sept secondes, en attendant de récupérer la tête de la course. James Calado est troisième devant Fabio Leimer et Stefano Coletti qui accumule les meilleurs tours en course. Davide Valsecchi suit, devant Nathanaël Berthon et Fabio Onidi.

Gutiérrez ravitaille peu après pour ressortir en 14ème place. Giedo van der Garde hérite ainsi de la tête de la course, avec moins d’une seconde d’avance sur James Calado. Fabio Leimer est troisième à 2,5 secondes. Il reste à ce moment 17 tours et malheureusement pour Leimer, celui-ci écope d’un drive-through pour sa sortie de stands côte-à-côte avec Calado. Probable déception pour le Suisse qui avait déjà subi les foudres d’un drive-through au Bahreïn pour drapeaux jaunes ignorés alors qu’il avait la victoire quasiment en poche. Leimer effectue sa peine au 23ème tour, il ressort treizième derrière Jolyon Palmer, tandis que Stefano Coletti se fait une joie de récupérer sa place sur le podium.

Jolyon Palmer, qui a défendu sa douzième position face à Leimer, dépasse Felipe Nasr quelques tours plus tard. Il n’a plus que deux secondes de retard sur la porte des points à 11 tours de l’arrivée. En tête, c’est Stefano Coletti qui reprend une seconde aux leaders lors du 26ème tour, puis une nouvelle seconde au 27ème. A dix tours du but, les trois hommes se tiennent en 1,4 seconde. Derrière, Nigel Melker, alors huitième, reçoit un drive-through pour excès de vitesse dans la voie des stands, ce qui ruine la course honorable du Néerlandais. Il reviendra en piste à la seizième position.

Alors qu’il ne reste plus que huit tours, les trois hommes de tête se tiennent dans la même seconde tandis que Jolyon Palmer passe Johnny Cecotto pour la dixième place au virage 12. Ce même Cecotto s’écroule puisque Felipe Nasr et Esteban Gutiérrez imiteront le Britannique peu après. Nigel Melker en profite également, dépassant en l’espace de deux virages Rodolfo Gonzalez puis Johnny Cecotto.

Si en tête, le trio van der Garde-Calado-Coletti semble figé, le peloton s’anime à nouveau en fin de course, puisqu’Esteban Gutiérrez prend le dessus sur Felipe Nasr, le Brésilien entrant ainsi dans les points.

A l’issue des 37 tours de course, Giedo van der Garde signe sa première victoire en GP2 Series depuis Monza 2009 devant James Calado et Stefano Coletti. Un nouveau podium pour le Britannique tandis qu’il s’agit du premier pour le Monégasque. Davide Valsecchi et Nathanaël Berthon complètent le Top 5, tandis que Fabio Onidi, Max Chilton, Luiz Razia, Jolyon Palmer et Esteban Gutiérrez rentrent dans les points.

Au championnat, Giedo van der Garde monte à la cinquième place mais demeure assez loin de Davide Valsecchi qui accentue son avance sur Luiz Razia. James Calado prend la troisième place du championnat devant son coéquipier Esteban Gutiérrez.

La course 2 aura lieu demain à 10h35 et c’est Luiz Razia qui s’élancera en pole devant Max Chilton. Fabio Onidi et Nathanaël Berthon se partageront la deuxième ligne devant Davide Valsecchi.

GP2 Series 2012 – Barcelone – Course 1
1. Giedo van der Garde – Caterham – 37 tours
2. James Calado – Lotus – +0.878s
3. Stefano Coletti – Coloni – +3.811s
4. Davide Valsecchi – DAMS – +11.859s
5. Nathanaël Berthon – Racing Engineering – +15.795s
6. Fabio Onidi – Coloni – +19.379s
7. Max Chilton – Carlin – +19.768s
8. Luiz Razia – Arden – +20.072s
9. Jolyon Palmer – iSport – +27.624s
10. Esteban Gutiérrez – Lotus – +36.653s
11. Felipe Nasr – DAMS – +45.264s
12. Fabio Leimer – Racing Engineering – +46.534s
13. Marcus Ericsson – iSport – +47.087s
14. Nigel Melker – Ocean – +47.356s
15. Rodolfo González – Caterham – +53.555s
16. Rio Haryanto – Carlin – +60.879s
17. Fabrizio Crestani – Lazarus – +66.737s
18. Johnny Cecotto – Addax – +71.199s
19. Victor Guerin – Ocean – +71.397s
20. Josef Král – Addax – +74.871s
21. Stéphane Richelmi – Trident – +75.821s
22. Tom Dillmann – Rapax – +80.031s
23. Simon Trummer – Arden – +80.382s
24. Julian Leal – Trident – +88.989s
25. Giancarlo Serenelli – Lazarus – + 1 tour
Ab. Ricardo Teixeira – Rapax – + 29 tours

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox