Accueil / GP2 / GP2 – Première victoire d’Adrian Quaife-Hobbs à Monza
Adrian Quaife-Hobbs 2013 GP2 Series Spa-Francorchamps
© ChequeredFlags

GP2 – Première victoire d’Adrian Quaife-Hobbs à Monza

Le championnat de GP2 Series a connu de nombreux rebondissements samedi, à Monza, dans une course à élimination qui a vu Fabio Leimer prendre la tête du championnat. La course sprint débutait avec, en première ligne, la Caterham d’Alexander Rossi qui devançait sur la grille Adrian Quaife-Hobbs et James Calado.

Jake Rosenzweig calait sur la grille pour le tour de formation et allait finalement s’élancer depuis la voie des stands. Au départ, c’était au tour de James Calado de caler et de voir à nouveau ses espoirs de recoller à la tête du championnat s’envoler.

L’envol d’Alexander Rossi était moyen ce qui permettait à Adrian Quaife-Hobbs de prendre la tête de la course devant Julian Leal et Sam Bird. Le poleman se retrouvait quatrième devant Tom Dillmann et Fabio Leimer tandis que le premier tour était catastrophique pour DAMS avec une crevaison pour Marcus Ericsson, et un aileron avant endommagé pour Stéphane Richelmi. Dans le peloton, Felipe Nasr et Stefano Coletti débutaient leur remontée et multipliaient les dépassements en débuts de course.

Adrian Quaife-Hobbs contrôlait le peloton en alignant les meilleurs tours en course sans avoir pour autant un rythme écrasant. Julian Leal résistait à Sam Bird et Alexander Rossi pour la deuxième position tandis que Tom Dillmann était cinquième devant Fabio Leimer, leader du championnat après son succès d’hier. Daniel Abt écopait de son côté d’un stop-and-go pour ne pas avoir eu ses roues fixées sur la grille au signal des trois minutes. Nathanaël Berthon était pénalisé pour sa part d’un drive-through pour avoir trop serré Sergio Campana, son équipier.

Le leader de la course était prévenu à la radio que des gouttes de pluie faisaient progressivement leur apparition. S’il prenait un peu d’avance, Alexander Rossi dépassait successivement Sam Bird et Julian Leal, tous deux partis à la faute sur une piste humide. Seuls James Calado et Stéphane Richelmi, déjà à un tour, passaient par les stands pour mettre des pneus pluie, mais le pari était vain, la pluie n’était qu’une averse passagère.

Adrian Quaife-Hobbs et Alexander Rossi s’échangeaient les meilleurs tours en course et se détachaient progressivement de Julian Leal, toujours troisième devant Sam Bird et Tom Dillmann. Le coeur du peloton était animé avec de nombreuses luttes dont celle opposant Stefano Coletti et Felipe Nasr pour la douzième position.

Les derniers tours perdaient en intensité. Adrian Quaife-Hobbs conservait l’avantage jusqu’au drapeau à damier et s’imposait pour la première fois en GP2 Series pour près de deux secondes devant Alexander Rossi. Julian Leal terminait troisième devant Sam Bird et Tom Dillmann tandis que Fabio Leimer se classait sixième mais arrachait les points du meilleur tour dans un dernier effort. Ryo Haryanto et Johnny Cecotto entraient également dans les points qui se refusaient à Dani Clos et Jolyon Palmer, derniers du top dix.

Au championnat, la situation évolue peu. Fabio Leimer conserve la tête pour six points d’avance sur Sam Bird. Stefano Coletti et Felipe Nasr, respectivement treizième et douzième aujourd’hui, sont désormais relégués à vingt-quatre et vingt-neuf points. James Calado a perdu gros après avoir calé au départ. Le Britannique reste en cinquième position mais accuse dorénavant un déficit de quarante unités.

La lutte pour le titre devrait connaître de nouvelles évolutions au cours du prochain meeting, à Singapour, le week-end du 21 et du 22 septembre.

GP2 Series 2013 – Course sprint Monza – Classement
Pos Pilote Equipe Temps/Ecart
1 Adrian Quaife-Hobbs Hilmer 21 tours
2 Alexander Rossi Caterham +1.849s
3 Julian Leal Racing Engineering +4.335s
4 Sam Bird RUSSIAN TIME +5.468s
5 Tom Dillmann RUSSIAN TIME +8.636s
6 Fabio Leimer Racing Engineering +12.037s
7 Rio Haryanto Addax +14.899s
8 Johnny Cecotto Arden +17.338s
9 Dani Clos MP Motorsport +17.842s
10 Jolyon Palmer Carlin +23.973s
11 Sergio Canamasas Caterham +25.646s
12 Felipe Nasr Carlin +26.088s
13 Stefano Coletti Rapax +26.553s
14 René Binder Lazarus +28.119s
15 Mitch Evans Arden +28.504s
16 Simon Trummer Rapax +29.004s
17 Jon Lancaster Hilmer +29.588s
18 Jake Rosenzweig Addax +36.746s
19 Daniël de Jong MP Motorsport +43.458s
20 Vittorio Ghirelli Lazarus +47.238s
21 Nathanaël Berthon Trident +50.257s
22 Daniel Abt ART GP +1m12.318s
23 Marcus Ericsson DAMS + 1 tour
24 Sergio Campana Trident + 1 tour
25 Stéphane Richelmi DAMS + 1 tour
26 James Calado ART GP + 2 tours

 

GP2 Series 2013 – Classement pilotes – Meeting 9/11
Pos Pilote Points
1 Fabio Leimer 159
2 Sam Bird 153
3 Stefano Coletti 135
4 Felipe Nasr 130
5 James Calado 119
6 Tom Dillmann 84
7 Stéphane Richelmi 83
8 Marcus Ericsson 82
9 Jolyon Palmer 68
10 Jon Lancaster 65
11 Alexander Rossi 63
12 Julian Leal 62
13 Mitch Evans 56
14 Adrian Quaife-Hobbs 55
15 Robin Frijns 47
16 Johnny Cecotto 33
17 Kevin Ceccon 28
18 Rio Haryanto 22
19 Nathanaël Berthon 21
20 Simon Trummer 18
21 René Binder 11
22 Daniel Abt 3
23 Conor Daly 2
24 Sergio Canamasas 2
25 Daniël de Jong 1
26 Vittorio Ghirelli 1
27 Dani Clos 0
28 Kevin Giovesi 0
29 Jake Rosenzweig 0
30 Pal Varhaug 0
31 Sergio Campana 0
32 Fabrizio Crestani 0
33 Ricardo Teixeira 0
34 Ma Qing Hua 0
Le championnat de GP2 Series a connu de nombreux rebondissements samedi, à Monza, dans une course à élimination qui a vu Fabio Leimer prendre la tête du championnat. La course sprint débutait avec, en première ligne, la Caterham d'Alexander Rossi qui devançait sur la grille Adrian Quaife-Hobbs et James Calado. Jake Rosenzweig calait sur la grille pour le tour de formation et allait finalement s'élancer depuis la voie des stands. Au départ, c'était au tour de James Calado de caler et de voir à nouveau ses espoirs de recoller à la tête du championnat s'envoler. L'envol d'Alexander Rossi était moyen…

Passage en revue

Spectacle - 7.5
Dose d'imprévus - 6.5
Exploit du vainqueur - 8

7.3

Résumé : La menace de pluie, la bataille avec Alexander Rossi et la première victoire en GP2 du champion en titre d'Auto GP... Monza a tenu ses promesses dans une course mouvementée mais lisible.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox