Accueil / GP2 / GP2 : Venezuela GP Lazarus signe Fabrizio Crestani

GP2 : Venezuela GP Lazarus signe Fabrizio Crestani

Venezuela GP Lazarus

La nouvelle équipe de GP2, fondée sur les cendres de Super Nova, annonce déjà son premier pilote. Il s’agit de l’Italien Fabrizio Crestani, qui n’est pas un inconnu du championnat.

L’Italien de 24 ans a couru en karting jusqu’en 2005, où il a disputé le championnat de Formule Junior 1600 Italie. Il a fini en quatrième place, derrière Pasquale di Sabatino, Mihai Marinescu et Jaime Alguersuari, avec une victoire à son actif. Il a également participé au championnat de F3 italienne, rentrant dans les points dès son premier meeting. Il est alors monté dans la discipline à plein temps en 2006, signant une pole et cinq podiums, pour prendre la cinquième place du championnat. Sa troisième saison en Italian F3 lui a permis de remporter ses premières victoires, mais il est resté en cinquième position, comme l’année précédente.

Crestani est alors passé en Euroseries 3000 lors de l’année 2008, championnat qu’il a fini en cinquième position, encore, malgré ses victoires. Quelques courses en International Formula Master sont également au programme, sans trop de succès. C’est en cette fin de saison qu’il a effectué ses premières courses en GP2 Asia, après le rachat de BCN Competición par Tiago Monteiro. Sa meilleure position a été la dixième place, et il s’est classé vingt-huitième du championnat.

Fabrizio Crestani a ensuite effectué un retour en GP2 Series lorsqu’il a remplacé Giacomo Ricci chez David Price Racing pour les trois derniers meetings de la saison 2010. A nouveau, son meilleur résultat a été une dixième place, pour une trentième place au classement général. Autant dire qu’il s’agit de la saison de la dernière chance pour Crestani, s’il veut faire preuve d’une pointe de vitesse dont les doutes sont légitimes aujourd’hui.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox