Accueil / GP2 / Que retenir des essais hivernaux en GP2 ?

Que retenir des essais hivernaux en GP2 ?

 

Même si les essais hivernaux sont la foire au bluff, il est toujours intéressant de tracer quelques tendances sur le plateau qui est encore incomplet à deux semaines de la reprise du championnat. Si Davide Valsecchi a été intraitable lors des premiers essais à Jerez, la situation a été plus équilibrée à Barcelone, où c’est Esteban Gutierrez qui s’est montré le plus rapide.

Regardons dans un premier temps les classements des meilleurs temps à chaque semaine de test.

Meilleurs temps essais GP2 2012

On constate ainsi que Valsecchi, Gutierrez, Chilton et Coletti se sont montrés dans le top 5 à chaque test. Mais regardons attentivement les temps. Note, le C correspond aux pilotes confirmés dans l’écurie pour laquelle ils ont effectué les essais.

Cumul temps essais GP2 2012

Mettons alors les temps en abyme.

hiérarchie des pilotes GP2 2012 après les essais

Les plus observateurs noteront la formation de cinq catégories de pilotes.

catégorisation de la hiérarchie des pilotes gp2 series après essais hivernaux

La première catégorie semble distinguer trois candidats pour le titre, la seconde les prétendants aux podiums et aux victoires occasionnelles, et la troisième le ventre mou du plateau qui jouera les points. Si un Dillmann venait à être officialisé, ses chronos le placeraient entre la deuxième et la troisième catégorie.

La quatrième catégorie est plus dure à situer, composée principalement de débutants et de redoublants ayant montré une certaine marge de progression. S’ils devraient se montrer un peu en retrait, il est à parier que ces pilotes sauront élever le niveau de jeu tout au long de la saison, à la manière d’un Gutiérrez l’an passé. La dernière catégorie concerne Rodolfo Gonzalez, et sa place est assez inexplicable, tant dans le retard que dans son positionnement, qui est un sérieux point d’interrogation depuis des années.

Mais attendons de voir le premier meeting de la saison, en Malaisie du 23 au 25 mars prochains, afin de voir si la hiérarchie contredit ou non cette analyse. Les surprises existent, et mieux, nous n’attendons que cela !

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox