Accueil / GP3 / GP3 – Alex Lynn s’impose dès ses débuts à Barcelone
Alex Lynn GP3 Series 2014 Barcelone
© Malcolm Griffiths/GP3 Series Media Service

GP3 – Alex Lynn s’impose dès ses débuts à Barcelone

La première course de la saison 2014 des GP3 Series se déroulait cet après-midi à Barcelone. Alex Lynn, vainqueur 2013 du Grand Prix de Macao et membre du Red Bull Junior Team, occupait la pole position devant le champion en titre d’ATS F3, Marvin Kirchhöfer.

Richie Stanaway et Jimmy Eriksson se partageaient la deuxième ligne devant Patrick Kujala, Dino Zamparelli et Emil Bernstorff. Alex Fontana, Pal Varhaug et Mathéo Tuscher complétaient les cinq premières lignes.

Au départ du tour de formation, Carmen Jorda restait bloquée sur la grille de départ. L’Espagnole allait s’élancer des stands, ce qui ne changeait pas grand chose vu sa dernière place obtenue en qualifications.

Comme en GP2 Series plus tôt dans l’après-midi, la procédure de départ était avortée puisque Marvin Kirchhöfer calait sur la grille. L’Allemand parvenait tout de même à récupérer sa position pour le deuxième envol. Celui-ci se déroulait sans encombre.

Alex Lynn conservait la tête grâce à l’attaque manquée de Marvin Kirchhöfer. Dans un premier tour très animé, le Britannique devançait Jimmy Eriksson, Richie Stanaway, Patrick Kujala et Marvin Kirchhöfer. Parmi les victimes du premier tour, on retrouvait Emil Bernstorff, Carmen Jorda et les Trident de Victor Carbone et Roman De Beer qui se sont accrochés entre équipiers.

Le leader de la course prenait rapidement ses distances face au reste du plateau, qui tendait à se calmer au fil des tours. Jimmy Eriksson tentait de répondre à Alex Lynn, ce qui lui permettait de devancer ses poursuivants, menés par Richie Stanaway. Pour son retour en monoplaces, le Néo-Zélandais avait Patrick Kujala et les ART GP de Marvin Kirchhöfer et Dino Zamparelli dans ses rétroviseurs.

L’action se concentrait sur la bataille pour la huitième place entre Mathéo Tuscher et Nick Yelloly. Plus jeune pilote du plateau, le Suisse, vice-champion 2012 de Formule 2, résistait au Britannique dans cette bataille pour la pole du dimanche, basée selon la grille inversée pour les huit premiers.

Les tours passaient et l’avance d’Alex Lynn finissait par s’agrandir. Le protégé de Red Bull s’imposait dès sa première course en GP3 Series avec trois secondes d’avance sur Jimmy Eriksson. Richie Stanaway montait sur la troisième place du podium.

Patrick Kujala se classait quatrième devant Marvin Kirchhöfer, Dino Zamparelli et Dean Stoneman. Huitième, Mathéo Tuscher parvenait à prendre la huitième place, synonyme de pole position demain matin, tandis que Nick Yelloly et Patric Niederhauser complétaient les entrées dans les points. Magie de la première course, le classement général est identique à l’arrivée.

GP3 Series 2014 – Barcelone – Course 1
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Alex Lynn Carlin 16
2 Jimmy Eriksson Koiranen GP +2.4s
3 Richie Stanaway Status Grand Prix +10.4s
4 Patrick Kujala Marussia Manor Racing +12.7s
5 Marvin Kirchhöfer ART Grand Prix +13.4s
6 Dino Zamparelli ART Grand Prix +16.5s
7 Dean Stoneman Marussia Manor Racing +17.3s
8 Mathéo Tuscher Jenzer Motorsport +19.3s
9 Nick Yelloly Status Grand Prix +19.9s
10 Patric Niederhauser Arden International +20.5s
11 Alex Fontana ART Grand Prix +21.0s
12 Pal Varhaug Jenzer Motorsport +27.5s
13 Robert Visoiu Arden International +28.7s
14 Jann Mardenborough Arden International +29.3s
15 Ryan Cullen Marussia Manor Racing +32.3s
16 Luis Sá Silva Carlin +33.3s
17 Nelson Mason Hilmer Motorsport +35.8s
18 Alfonso Celis Status Grand Prix +41.7s
19 Beitske Visser Hilmer Motorsport +50.1s
20 Denis Nagulin Trident +53.7s
21 Santiago Urrutia (pénalité) Koiranen GP +72.6s
22 Ivan Taranov Hilmer Motorsport + 1 tour
NC Adderly Fong Jenzer Motorsport + 12 tours
NC Emil Bernstorff Carlin + 16 tours
NC Victor Carbone Trident + 16 tours
NC Roman De Beer Trident + 16 tours
NC Carmen Jordá Koiranen GP + 16 tours

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox