Accueil / GP3 / GP3 : Daniel Abt redistribue les cartes au championnat

GP3 : Daniel Abt redistribue les cartes au championnat

Daniel Abt 2012 GP3 Silverstone

Les deux principaux prétendants au trône en GP3 Series, Mitch Evans et Antonio Felix da Costa, partent en première ligne dans l’ordre du championnat, en sachant qu’Evans peut être sacré dès l’issue de cette course. Qu’en sera-t-il ? Les pilotes Lotus GP pourront-ils tirer leur épingle du jeu ?

A la première chicane, beaucoup de pilotes court-circuitent la chicane – ce qui sera examiné de près et sera sûrement agrémenté de pénalités – et Matias Laine a pris la tête grâce à un départ à nouveau très inspiré, tandis que Mitch Evans a chuté derrière Conor Daly en 7e place. Quelques virages plus loin, il sort large dans les graviers et se retrouve dans les méandres du classement, tandis qu’Ellinas a un moment hors-piste, mais la regagne rapidement.

Antonio Felix da Costa prend la tête peu après le premier tour tandis qu’Evans est immobilisé aux stands et abandonne – le pire scénario qu’il aurait pu imaginer, puisqu’il partira en fond de grille. La déception est immense pour le Néo-Zélandais.

Fabiano Machado est immobilisé dans les graviers, c’est l’abandon. Les autres prétendants au trône et aux places d’honneur sont sur les dents : Daniel Abt est 3e, Aaro Vainio 6e et Conor Daly 7e. Abt continue de monter et tente d’intimider da Costa. Les Lotus GP sont en règle générale en pleine remontée en haut du classement.

Kevin Ceccon, ayant volé le départ, écope d’une pénalité. Il était 19e au moment de l’annonce de l’investigation. Ce à quoi nous nous attendions s’est produit : Daniel Abt a pris la tête de la course aux dépens de da Costa ! Un dépassement propre avant même le virage. Da Costa ne s’en laisse pas conter et relance la charge au tour suivant, d’autant plus que les deux autres Lotus GP de Vainio et Daly suivent dans cet ordre ! La domination en qualification de MW Arden s’est transformée par une monopolisation des premières places des Lotus GP, ou comment une situation peut se transformer en quelques heures seulement !

Vainio a trouvé l’ouverture sur da Costa, et celui-ci se colle à l’arrière de la monoplace du Finlandais dans la ligne de départ-arrivée. Da Costa se retrouve coincé en sixième vitesse et doit redémarrer sa monture mais se retrouve très loin, les perspectives au championnat sont drastiquement différentes désormais !

Tio Ellinas remonte à la 4e place, devant David Fumanelli et Conor Daly, les luttes sont incessantes avec l’aspiration dont les pilotes disposent à Monza. Niederhauser prend la 5e place au bénéfice d’une lutte incroyable à quatre. Le groupe continue d’intégrer de nouveaux membres à mesure que les tours passent. Alex Brundle, qui n’a pas respecté le drapeau noir et orange, se voit écoper d’un drapeau noir – fin de course pour le pilote Carlin.

Au dixième tour, Abt devance Vainio, Laine, Ellinas, Niederhauser, Daly, Fumanelli et Buller. Derrière Venturini est à la lutte avec Tamas Pal Kiss, qui avait fort à faire avec sa pénalité. En tête, Vainio attaque Abt mais l’Allemand ne s’en laisse pas conter, puisqu’il est encore en mesure de remporter le titre, lui aussi. Derrière, la lutte profite à Tio Ellinas, qui enchaîne meilleur tour sur meilleur tour avant d’attaquer Vainio pour prendre la deuxième place à la première chicane. Vainio tente de repasser et y parvient à la deuxième chicane. Bien sûr, Ellinas ne se laisse pas faire et reste aux aguets, prêt à dégainer à nouveau. Abt est le gagnant de cette bataille, bénéficiant d’un peu de répit. Sur la ligne de départ-arrivée, Ellinas prépare le même sort au Finlandais qu’au tour précédent, mais le dépasse avant la chicane pour éviter le même scénario de se dérouler.

Il reste alors 3 tours et Ellinas n’est pas loin de la victoire, s’il continue sur ce rythme. Il s’agirait de sa première victoire, de son premier podium même. Conor Daly mène la seconde meute, qui s’étend de la 5e à la 12e place de Dmitry Suranovich, et dont les positions évoluent rapidement et régulièrement. Suranovich est sorti à la parabolique, en survitesse, et fait sortir le drapeau rouge dans cette zone alors que les pilotes entrent dans le dernier tour. Si Ellinas est au contact, le temps devrait jouer en faveur de l’Allemand.

Et c’est le cas : Abt s’impose devant Ellinas et Vainio, ce qui constitue un très beau revers de situation pour Lotus GP, qui prend le titre des équipes ! Mais, en fait, quelques secondes après le drapeau à damiers, Vainio prend 20 secondes de pénalité pour avoir ignoré le drapeau jaune à l’issue, en signant son meilleur troisième secteur personnel. Par conséquent, le championnat subit encore un rebondissement, Daniel Abt étant désormais le seul à pouvoir remporter le championnat face à Mitch Evans, 13,5 points devant l’Allemand ! La course 2, qui partira à 9 heures demain matin, promet d’être folle. Giovanni Venturini s’élancera de la pole position à cette occasion.

GP3 Series 2012 – Monza – Course 1
1. Daniel Abt – Lotus GP – 16 tours
2. Tio Ellinas – Marussia Manor – +0.3s
3. Matias Laine – MW Arden – +1.8s
4. Conor Daly – Lotus GP – +14.1s
5. Patric Niederhauser – Jenzer – +14.6s
6. David Fumanelli – MW Arden – +16.4s
7. Marlon Stöckinger – Status GP – +16.7s
8. Giovanni Venturini – Trident – +16.8s
9. Tamas Pal Kiss – Atech CRS – +17.7s
10. Will Buller – Carlin – +18.2s
11. Aaro Vainio – Lotus GP – +20.5s
12. Alice Powell – Status GP – +26.1s
13. Kevin Ceccon – Ocean – +28.4s
14. Robert Visoiu – Jenzer – +28.7s
15. Antonio Felix da Costa – Carlin – +29.3s
16. Vicky Piria – Trident – +34.4s
17. John Wartique – Atech CRS – +46.2s
18. Ethan Ringel – Atech CRS – +51.2s
19. Lewis Williamson – Status GP – +60.7s
20. Robert Cregan – Ocean – +61.5s
21. Carmen Jorda – Ocean – 90.9s
22. Dmitry Suranovich – Marussia Manor – + 2 tours
NC. Fabiano Machado – Marussia Manor
NC. Mitch Evans – MW Arden
DSQ. Alex Brundle – Carlin

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox