Accueil / GP3 / GP3 – Jimmy Eriksson redouble avec Russian Time
Jimmy Eriksson 2013 GP3 Series Silverstone
© Alastair Staley/LAT Photographic

GP3 – Jimmy Eriksson redouble avec Russian Time

Cet article est obsolète : les récents changements du côté de Russian Time ont conduit Jimmy Eriksson à rebondir chez Koiranen GP.

Champion d’ATS F3 en 2012, le Suédois Jimmy Eriksson disputera une seconde saison en GP3 Series avec l’équipe Russian Time après une première campagne difficile avec Status GP.

2014 sera synonyme d’une sixième année en monoplace pour le Suédois, qui avait débuté en Formula Renault 2.0 avec Motopark. Vainqueur d’une course en NEC, il s’offrait le top 10 en NEZ et en Suède avant de passer en ATS F3 pour une sixième place grâce à une victoire au Lausitz et trois podiums.

Hélas, son passage en F3 Euro Series était moins réussi puisqu’il se classait neuvième, juste devant Kimiya Sato et Gianmarco Raimondo. Eriksson faisait alors le pari de redescendre en ATS F3, avec Lotus-Motopark toujours. Il remportait le titre après une belle domination face à Lucas Auer et Kimiya Sato.

Jimmy Eriksson tentait alors les GP3 Series avec Status GP pour la saison 2013. Pour sa première saison hors du giron Motopark, il ne parvenait pas à marquer le moindre point, terminant vingt-quatrième du général avec une modeste douzième place comme meilleur résultat sur le Hungaroring.

Russian Time ayant racheté les actifs de Bamboo Engineering, il s’agit donc d’un retour à la maison pour l’héritier d’un des plus gros transporteurs suédois puisque les équipes Russian Time sont opérées… par les hommes de Motopark. Assez pour remettre Eriksson sur le bon chemin ?

GP3 Series 2014 – Pilotes confirmés
ART Grand Prix
Arden International Patric Niederhauser
Robert Visoiu
Koiranen GP
Carlin Alex Lynn
Marussia Manor Racing
Russian Time Jimmy Eriksson
Jenzer Motorsport
Trident Roman de Beer
Victor Carbone
Status Grand Prix

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox