Accueil / GP3 / GP3 – Vers un final à suspense ?
Emil Bernstorff Marvin Kirchhöfer 2015 GP3 Series Monza
© Sam Bloxham/GP3 Series Media Service

GP3 – Vers un final à suspense ?

Le championnat 2015 de GP3 Series est étrange. A trois manches du but, un pilote plutôt expérimenté mène la danse. L’Italien Luca Ghiotto a déjà pris part à un championnat plus relevé : la Formule Renault 3.5. Cette année, il permet à Trident de rencontrer un succès étonnant avec trois victoires en poche et quelques autres podiums.

Pourtant, on a du mal à croire en son potentiel sur la durée : quelle valeur accorder à ces résultats ? La réponse n’est pas évidente, d’autant plus que Ghiotto a signé une pole en écrasant la hiérarchie à Monza avant de caler sur la grille. Pour rappel, le jeune pilote de 20 ans a débarqué l’an passé dans la catégorie, en décrochant ni plus ni moins la pole position pour sa première tentative. Sur un circuit peut-être peu exigeant, vous dites-vous ? Au contraire : la scène se produisait à Spa-Francorchamps ! Croyez-moi, j’y étais et la perplexité habitait son visage en conférence de presse.

Et que dire d’Esteban Ocon ? Le Normand est abonné aux deuxièmes places, 7 consécutives depuis Silverstone ! Quand on sait que ce championnat prend le parti des grilles inversées, l’on se dit que ce n’est pas banal ! Le potentiel du pilote ART Grand Prix est connu et reconnu : le champion en titre de FIA F3 Europe sort d’une saison qu’il a passée face à Max Verstappen… Dois-je vous rappeler l’impact que ce jeune prodige a eu sur la catégorie reine du sport automobile ? Pas vraiment, je suppose…

Que dire aussi des copains-comme-cochon Marvin Kirchhöfer et Emil Bernstorff… sinon qu’ils commencent bien à se connaître depuis le temps ! Les championnats allemands leur ont permis de connaître leurs forces et faiblesses communes, si bien que leurs duels en piste sont toujours âprement disputés. La longueur de leurs échanges laisse imaginer les plans qu’ils doivent mettre en œuvre pour trouver l’ouverture.

On assiste cette saison à une évolution continue de ces deux profils, certainement prometteurs mais pour qui il reste encore beaucoup à prouver. On sent même poindre une marge de progression du pilote anglo-danois, qui devient de plus en plus incisif dans ses attaques généreuses. Comme la communication du GP3 l’a bien résumé, à Monza, Emil Bernstorff a effectué la course de sa vie !

En bref, en 2015, les talents et redoublants errants se côtoient une nouvelle fois en GP3 à l’aube de l’apparition de la nouvelle monoplace promise aux pilotes l’an prochain. Cette saison est plus intéressante que cela semblait être le cas en début d’année, où les pneumatiques ne tenaient que très peu et voyaient de nombreux pilotes sombrer après seulement quelques boucles.

Quand on sait que la discipline a étoffé son temps de roulage en étendant son temps de course… on se réjouit de la tournure des événements ! Il reste à découvrir et comprendre comment les pilotes parviennent à faire la différence, avec un avantage quasiment insolent quand les autres semblent scotchés, paraissant comme incapables de hausser leur rythme de jeu pendant de nombreux tours… Encore trois meetings sont planifiés pour ce faire, et le championnat s’est nettement resserré. Affaire à suivre, donc, d’autant plus que de nombreux pilotes non cités ici ont également des arguments à faire valoir.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox