Accueil / GP3 / GP3 : William Buller ou la chevauchée fantastique

GP3 : William Buller ou la chevauchée fantastique

2012 GP3 Series Valencia, Spain

Kevin Ceccon s’élance de la pole de cette deuxième course à Silverstone, alors que la pluie se met à tomber quelques minutes avant le départ, mais certains pilotes conservent des pneus slicks. L’Italien, en pneus pluie, se tient devant Alex Brundle, qui court à domicile et qui a opté pour des slicks, et Tio Ellinas.

La pluie s’intensifie alors que les monoplaces sont dans leur tour de formation. Fabio Gamberini fait pourtant le choix de s’arrêter avant le départ pour passer des pluies aux slicks. Le pari de Brundle et de Daly en slicks ne paie pas tandis que Ceccon conserve la tête de la course face à Tio Ellinas jusqu’à la fin du tour où le pilote Marussia Manor prend le commandement. Le mauvais départ de Brundle profite à Mitch Evans et Antonio Felix da Costa qui se disputent la troisième place devant Daniel Abt.

En tête, Tio Ellinas prend rapidement une confortable avance, tournant deux secondes au tour plus vite que Kevin Ceccon. Au 3ème tour, Mitch Evans perd pied et se fait dépasser par Daniel Abt, qui sortira large un peu plus loin, puis par Matias Laine et Patric Niederhauser. Le leader du championnat est ensuite sous la pression d’Aaro Vainio, Daniel Abt et Tamas Pal Kiss. Patric Niederhauser passe Matias Laine à Copse avant que Robert Visoiu se joue de Daniel Abt, confirmant les bonnes dispositions de Jenzer dans ces conditions.

Mitch Evans est descendu en dixième position et l’écart ne cesse de se faire distancer. Kotaro Sakurai s’arrête au 5ème tour pour passer les pneus slicks, un pari intéressant. Les Jenzer continuent leurs remontées avec Niederhauser et Visoiu. Le Suisse se paie Kevin Ceccon une nouvelle fois à Copse puis Antonio Felix da Costa sur la ligne droite des stands, tandis que Robert Visoiu accumule les meilleurs tours en course.

Il ne faudra qu’un peu plus d’un tour à Niederhauser pour rattraper ses six secondes de retard sur Ellinas et lui subtiliser la tête de la course. Nous sommes alors à mi-course et Robert Visoiu s’est également joué des conditions pour monter à la deuxième place. Tio Ellinas, Matias Laine, Daniel Abt, Aaro Vainio, Tamas Pal Kiss, Alice Powell, Mitch Evans, Antonio Spavone et d’autres décident alors de chausser des slicks.

La suprématie de Jenzer prend un coup lorsque William Buller dépasse Robert Visoiu pour la deuxième place et reprend 5.5s au leader Niederhauser en un seul tour ! (2m07.850 pour le leader, 2m02.315s pour le Britannique). Le pilote Carlin prend les commandes en dépassant le Suisse à Chapel. Parti en 25ème et dernière position, William Buller est désormais en tête.

A 4 tours du but, Conor Daly, qui était 20ème en début de course, peut désormais profiter pleinement de ses slicks. Le pilote Lotus GP est désormais troisième après s’être occupé de Robert Visoiu. Alice Powell sort à Copse, première sortie de la course, mais cela n’empêche pas la remontée de Daly qui est désormais en deuxième position mais trop loin pour rattraper Buller, déjà en slicks.

Daniel Abt perd l’arrière à Becketts et finit dans le gravier. Une sortie qui aurait pu s’en arrêter là si Marlon Stockinger n’avait pas fait la même faute quelques instants plus tard et percuté la monoplace de l’équipe Lotus GP. Heureusement pour les deux pilotes, l’abandon est le seul dommage qui les attend. Plus loin dans le tour, Aaro Vainio est trop optimiste et détruit l’aileron arrière de Matias Laine. On note également les abandons d’Antonio Spavone, Vicky Piria et Dmitry Suranovich dans les derniers tours.

Tout ceci ne doit pas faire oublier la victoire de Will Buller, remonté de la toute fin de grille, et qui s’impose pour la toute première fois en GP3 Series. Il devance à l’arrivée Conor Daly qui a bien fait de croire en son pari des slicks. Patric Niederhauser les accompagne sur le podium suivi de Tio Ellinas et Robert Visoiu. Antonio Felix da Costa, Kevin Ceccon et Fabio Gamberini complète les points. Ce dernier, pour son premier meeting de l’année, décroche un point grâce à sa stratégie qui l’avait fait s’arrêter pour passer les slicks à la fin du tour de formation. Fabiano Machado et Alex Brundle complètent le top 10.

Au championnat, Mitch Evans conserve la tête malgré une course catastrophique qui le voit finir en 11ème position. Aaro Vainio est deuxième à 11 points tandis qu’Antonio Felix da Costa est troisième, 42 points derrière Mitch Evans. Le prochain meeting de la saison de GP3 Series aura lieu à Hockenheim les 21 et 22 juillet prochains.

GP3 2012 – Silverstone – Course 2
1. Will Buller – Carlin – 29m49.526s
2. Conor Daly – Lotus GP – +8.577s
3. Patric Niederhauser – Jenzer – 30.017s
4. Tio Ellinas – Marussia Manor – +37.529s
5. Robert Visoiu – Jenzer – +52.038s
6. Antonio Felix da Costa – Carlin – +1m03.722s
7. Kevin Ceccon – Ocean – +1m05.954s
8. Fabio Gamberini – Atech CRS – +1m05.482s
9. Fabiano Machado – Marussia Manor – +1m07.321s
10. Alex Brundle – Carlin – +1m29.941s
11. Mitch Evans – MW Arden – 1m22.894s
12. Facu Regalia – Jenzer – 1m23.503s
13. Kotaro Sakurai – Status GP – +1m24.203s
14. Tamas Pal Kiss – Atech CRS – +1m28.143s
15. Robert Cregan – Ocean – +1m44.079s
16. Giovanni Venturini – Trident Racing – +1m52.408s
17. Ethan Ringel – Atech CRS – +1m54.151s
18. Matias Laine – MW Arden – +1 tour
19. Antonio Spavone – Trident – +1 tour
20. Dmitry Suranovich – Marussia Manor – +2 tours
21. Vicky Piria – Trident – +2 tours
NC. Daniel Abt – Lotus GP – +3 tours
NC. Marlon Stockinger – Status GP – +3 tours
NC. Aaro Vainio – Lotus GP – +3 tours
NC. Alice Powell – Status GP – +5 tours

GP3 Series – Classement général – Meeting 4/8
1. Mitch Evans – 100 pts
2. Aaro Vainio – 89
3. Antonio Felix da Costa – 58
4. Daniel Abt – 54
5. Patric Niederhauser – 50
6. Conor Daly – 45
7. Tio Ellinas – 45
8. Kevin Ceccon – 43
9. Matias Laine – 42
10. Marlon Stockinger – 39
11. David Fumanelli – 35
12. Robert Visoiu – 22
13. Tamas Pal Kiss – 20
14. William Buller – 16
15. Alex Brundle – 9
16. Fabio Gamberini – 1
17. Fabiano Machado – 0
18. Alice Powell – 0
19. Robert Cregan – 0
20. Dmitry Suranovich – 0
21. John Wartique – 0
22. Kotaro Sakurai – 0
23. Facundo Regalia – 0
24. Vicky Piria – 0
25. Giovanni Venturini – 0
26. Carmen Jorda – 0
27. Antonio Spavone – 0
28. Ethan Ringel – 0
29. Jakub Klasterka – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox