Accueil / F3 / Mitch Evans et le Grand Prix de Nouvelle Zélande

Mitch Evans et le Grand Prix de Nouvelle Zélande

Mitch Evans et le GP de Nouvelle Zélande

Il y a un peu moins d’un an, nous vous parlions des Toyota Racing Series et du Grand Prix de Nouvelle-Zélande dans ces réflexions antipodiques. Hier, Mitch Evans est devenu le plus jeune vainqueur de ce Grand Prix de Nouvelle-Zélande, accentuant au cours du week-end l’avance écrasante dont il dispose au championnat.

Le protégé de Mark Webber est donc à quelques encablures du titre, et à vrai dire, il est quasiment impossible de le rattraper maintenant. Un championnat maitrisé par Evans, il est vrai tenant du titre des Toyota Racing Series. Les pilotes européens n’y auront rien pu, ni même Earl Bamber, son seul concurrent l’an passé arrivé en cours de saison. Douze courses, douze podiums, six victoires. Ni Scott Pye, vainqueur de British Formula Ford 2010, ni Nick Cassidy n’y auront rien pu. Les riches protégés russes de Red Bull, Daniil Kvyat, ou de Lukoil, Ivan Lukashevich, se seront réveillés trop tard.

Alors, quelle sera la suite du programme pour ce nouveau phénomène néo-zéanlandais ? Certains parlent d’une revanche en F3 Australienne, où il a perdu le titre pour un point face à Ben Barker en 2010. D’autres parlent d’un programme en GP3 avec MW Arden. Attention cependant à ne pas le faire monter trop vite, d’autres autant voire plus prometteurs s’y sont déjà brûlés les ailes. Sans compter l’éternelle question du budget.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox