Accueil / IndyCar / IndyCar : Briscoe s’impose, Power engrange, Pagenaud sacré

IndyCar : Briscoe s’impose, Power engrange, Pagenaud sacré

Ryan Briscoe IndyCar 2012 Sonoma

Antépénultième manche de la saison 2012 d’IndyCar Series, Sonoma accueillait la dernière course de la saison à se tenir sur un circuit classique puisque les prochaines courses auront lieu sur un circuit urbain puis un ovale. Le championnat est encore indécis à ce stade de la saison car si Will Power est revenu en tête, trois autres pilotes – au minimum – semblent pouvoir lui ravir le titre, aux premiers rangs desquels on retrouve Ryan Hunter-Reay, Hélio Castroneves et Scott Dixon. Loin d’être des amateurs donc !

Malgré cette pression, et probablement la crainte inconsciente de pouvoir perdre son premier titre pour la troisième année de suite en fin de saison, Will Power n’a pas tremblé en s’adjugeant la pole position, sa quatrième de l’année. L’Australien, vainqueur des deux dernières éditions à Sonoma, a devancé son coéquipier Ryan Briscoe dans la quête de la pole mais aussi un surprenant Sébastien Bourdais, revigoré par son moteur Chevrolet. Hélio Castroneves, Scott Dixon et Dario Franchitti complétaient le Fast 6 tandis que Ryan Hunter-Reay, seul candidat au titre à ne pas avoir atteint cette manche finale, partira de la 7ème position, deux rangs devant Simon Pagenaud.

Le départ se passe bien pour les hommes de tête, hormis Hélio Castroneves qui perd rapidement quelques places. Plus loin dans le 1er tour, Scott Dixon part en tête-à-queue, bien aidé par Castroneves, mais peut repartir dans une certaine confusion dans le peloton. C’est le seul incident à recenser de la première boucle.

Will Power et Ryan Briscoe s’échappent rapidement en tête devant Sébastien Bourdais, tandis que Dario Franchitti et Alex Tagliani suivent de plus loin. Ryan Hunter-Reay, Rubens Barrichello, Simon Pagenaud, James Hinchcliffe et Tony Kanaan complètent le Top 10 en ce début de course, suite au drive-through infligé à Castroneves pour sa contribution du 1er tour. En queue de peloton, Takuma Sato sort de la piste au virage 8. C’est déjà l’abandon pour le Japonais.

Les positions de tête restent les mêmes en ce début de course sur le circuit de Sonoma, réputé pour sa difficulté de dépasser. Au 14ème tour, Scott Dixon est le premier à s’arrêter, suivi un tour plus tard par Helio Castroneves. Les hommes de tête y passent un peu plus tard, à l’image de James Hinchcliffe, qui en profitent pour changer son museau, ou de Will Power qui marque son ravitaillement au 19ème tour. Ryan Briscoe hérite alors du commandement, pour un tour seulement avant de le céder à Alex Tagliani puis à Ryan Hunter-Reay avant que Will Power ne revienne au pouvoir à la fin de la première vague aux stands. Le vainqueur de cette première vague est Scott Dixon, remonté au 7ème rang entre Hunter-Reay et Barrichello.

La lutte pour la 3ème place entre Sébastien Bourdais et Dario Franchitti s’intensifie à partir du 27ème tour. Si des luttes sont à recenser, peu de tentatives sont concrétisées. Simon Pagenaud y parvient toutefois au 33ème tour en dépassant Tony Kanaan pour la 9ème place. Au 34ème tour, James Hinchcliffe part en tête-à-queue à l’épingle, poussé par Oriol Servia. Le Canadien semble connaître un souci mécanique peu après. Dans le même temps, Scott Dixon effectue son deuxième arrêt, ce qui enclenche la deuxième vague d’arrêt.

Une fois de plus, Will Power s’arrête avant Ryan Briscoe, au 41ème tour. Parallèlement, à l’opposé du classement, Sebastian Saavedra écope d’un drive-through pour excès de vitesse dans la voie des stands. Ryan Briscoe s’arrête au 44ème tour, permettant à son coéquipier de récupérer sa place de leader. A cet instant, Will Power est en tête, huit secondes devant Ryan Briscoe et vingt-deux devant Sébastien Bourdais. Derrière, Scott Dixon tente de passer Ryan Hunter-Reay pour la 4ème place mais se loupe et abime son aileron avant. RHR reste alors 4ème devant Dario Franchitti, Alex Tagliani, Rubens Barrichello et Simon Pagenaud.

En fin de classement, Sebastian Saavedra prend le meilleur sur Oriol Servia, en difficulté depuis quelques tours. Au 46ème tour, Marco Andretti doit abandonner suite à un problème moteur. Quelques tours plus tard, Katherine Legge doit renoncer en raison de sa boite de vitesses.

Au 58ème tour, Scott Dixon rentre aux stands après avoir été mis sous pression avec Simon Pagenaud et Graham Rahal, désormais 8ème et 9ème, derrière Rubens Barrichello. En tête, les pilotes Penske commençent à gérer, ce qui permet à Sébastien Bourdais de revenir à 15 secondes de Will Power. Malheureusement pour Scott Dixon, sa course n’est pas un long fleuve tranquille et le Néo-Zélandais écope d’un drive-through pour avoir roulé sur des équipements dans les stands.

La troisième vague de ravitaillements commence un peu plus tard, passé le 60ème tour. Will Power s’arrête au 64ème tour et dans le même temps, Sébastien Bourdais et Josef Newgarden s’accrochent. Le Français est sorti de la piste devant l’Américain et en reprenant la piste, Bourdais a perdu l’adhérence et a percuté Newgarden qui n’avait alors que le mur de pneus comme destination. Une neutralisation, la première après deux courses sans, est alors déclarée. Ryan Briscoe, qui ravitaille après Will Power, ressort devant son coéquipier qui a connu un problème aux stands puis a rencontré le trafic sur son tour de sortie.

Le restart se produit au 74ème tour sous le commandement de Ryan Briscoe, suivi de Will Power, Ryan Hunter-Reay, Dario Franchitti et Alex Tagliani. Rubens Barrichello, Graham Rahal, Simon Pagenaud, Helio Castroneves et J.R. Hildebrand complètent le Top 10. Le nouveau départ semble propre mais Alex Tagliani envoie Ryan Hunter-Reay en tête-à-queue à l’épingle en se ratant magnifiquement. Le deuxième au championnat cale et réalise la très mauvaise opération du jour. Un nouveau drapeau jaune s’abat sur le circuit et Tagliani écope d’une pénalité pour son freinage Ave Maria.

La course reprend au 78ème tour, toujours avec Briscoe en tête suivi de Power et Franchitti. Le restart se déroule bien, à l’exception du tête-à-queue d’E.J. Viso à l’épingle provoqué par Ryan Hunter-Reay, qui prendra également un drive-through. Il reste alors 7 tours et derrière le trio de tête, on retrouve Rubens Barrichello, Graham Rahal, Hélio Castroneves et Simon Pagenaud. A 5 tours du but, nouvel incident à l’épingle : Oriol Servia envoie un concurrent en tête-à-queue, puis pénalité pour le fauteur de troubles.

En tête, le trio de tête se resserre ne change pas : Ryan Briscoe s’impose pour la première fois cette saison devant Will Power et Dario Franchitti. Rubens Barrichello réalise son meilleur résultat de la saison avec sa 4ème place, suivi de Graham Rahal, Hélio Castroneves, Simon Pagenaud, J.R. Hildebrand, Alex Tagliani et Tony Kanaan. Scott Dixon se classe 13ème, Ryan Hunter-Reay 18ème.

Avec sa 7ème place, Simon Pagenaud est assuré d’être sacré Rookie of the Year 2012, soit le meilleur débutant de l’année. Au championnat, Will Power réalise une très belle opération malgré sa victoire manquée, en raison des résultats moyens de ses adversaires directs. L’Australien possède désormais 36 points d’avance sur un groupe mené par Ryan Hunter-Reay à deux courses de la fin. La première de ces deux courses aura lieu la semaine prochaine, à Baltimore.

IndyCar Series 2012 – Sonoma – Course
1. Ryan Briscoe – 85 tours
2. Will Power – +0.4408s
3. Dario Franchitti – +1.0497s
4. Rubens Barrichello – +8.8529s
5. Graham Rahal – +9.4667s
6. Helio Castroneves – +11.2575s
7. Simon Pagenaud – +12.3087s
8. J.R. Hildebrand – +22.8121s
9. Alex Tagliani – +39.6868s
10. Tony Kanaan – + 1 tour
11. Justin Wilson – + 1 tour
12. James Jakes – + 1 tour
13. Scott Dixon – + 1 tour
14. Mike Conway – + 1 tour
15. Sebastian Saavedra – + 1 tour
16. E.J. Viso – + 1 tour
17. Simona de Silvestro – + 1 tour
18. Ryan Hunter-Reay – + 1 tour
19. Oriol Servia – + 1 tour
20. Ed Carpenter – + 1 tour
21. Charlie Kimball – + 3 tours
22. Sébastien Bourdais – + 22 tours
23. Josef Newgarden – + 23 tours
24. Katherine Legge – + 37 tours
25. Marco Andretti – + 39 tours
26. James Hinchcliffe – + 51 tours
27. Takuma Sato – + 83 tours

IndyCar Series 2012 – Classement général – Course 13/15
1. Will Power – 422 points
2. Ryan Hunter-Reay – 386
3. Hélio Castroneves – 381
4. Scott Dixon – 368
5. Simon Pagenaud – 337
6. Tony Kanaan – 327
7. James Hinchcliffe – 326
8. Ryan Briscoe – 317
9. Dario Franchitti – 306
10. Graham Rahal – 286
11. J.R. Hildebrand – 257
12. Justin Wilson – 253
13. Oriol Servià – 249
14. Rubens Barrichello – 247
15. Takuma Sato – 243
16. Marco Andretti – 237
17. Alex Tagliani – 236
18. Charlie Kimball – 228
19. Mike Conway – 219
20. E.J. Viso – 212
21. James Jakes – 202
22. Ed Carpenter – 199
23. Josef Newgarden – 186
24. Sébastien Bourdais – 161
25. Simona de Silvestro – 159
26. Katherine Legge – 115
27. Sebastián Saavedra – 29
28. Ana Beatriz – 28
29. Townsend Bell – 26
30. Giorgio Pantano – 16
31. Michel Jourdain – 16
32. Bryan Clauson – 13
33. Wade Cunningham – 13
34. Jean Alesi – 13

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox