Accueil / IndyCar / IndyCar – Conor Daly tentera l’Indy 500 avec AJ Foyt

IndyCar – Conor Daly tentera l’Indy 500 avec AJ Foyt

Conor Daly GP3 Series

Le pilote américain Conor Daly essaiera de se qualifier pour l’édition 2013 des 500 miles d’Indianapolis au sein d’une Dallara DW12 de l’équipe AJ Foyt Racing.

A 21 ans, le natif de Noblesville dans l’Indiana n’est pas un inconnu des disciplines américaines en monoplace. Daly a ainsi testé en fin d’année 2012 avec AJ Foyt à Sebring, considérant l’IndyCar comme une possibilité suite à son manque de budget pour progresser dans les formules de promotion européennes.

Le fils de Derek Daly, ancien pilote de F1 et au départ de six éditions des 500 miles d’Indianapolis par le passé, sera ainsi aligné aux côtés de Takuma Sato, en lutte pour la victoire dans l’épreuve mythique jusqu’à son accident du dernier tour l’an passé.

Le potentiel de Conor Daly s’est montré assez inégal jusqu’ici. Champion outre-Atlantique en karting, notamment du TAG World Championship Senior Pro en 2006 entre autres places d’honneur, c’est l’hiver de la même année qu’il fait ses débuts en monoplace.

Débutant à travers les échelons régionaux des Skip Barber Series et de la Formula Ford, il accroche ses premières victoires en Eastern Regional Series dont il remporte 4 victoires en 6 courses pour une 7ème place. Sa saison 2008 le voit à nouveau toucher à tout et il remporte le titre en Skip Barber National tout en décrochant la 3ème place en Formula Ford Ontario. Il s’illustre au Formule Ford Festival en fin d’année en remportant le Trophée Walter Hayes.

En 2009, il s’engage en Star Mazda Championship et prend la 3ème place du classement après une belle victoire au New Jersey. Il redouble en 2010 et domine la saison avec 7 victoires et 12 podiums en 13 courses. Le programme Mazda Road to Indy débute la même année et il peut ainsi prétendre à une bourse pour l’Indy Lights, l’antichambre de l’IndyCar Series.

Il dispute les trois premières courses de la saison 2011, signant un podium à St. Petersburg et une victoire à Long Beach. Daly décide ensuite de faire un double programme avec les GP3 Series grâce à Carlin. Il reviendra sans trop de succès en Indy Lights malgré une pole à Baltimore.

En GP3, son début de saison est difficile mais il parvient finalement à rentrer trois fois dans les points, avec une 5ème place à Spa comme meilleur résultat. Il ne connait toutefois qu’un seul abandon et cela lui permet d’accumuler de l’expérience. Il passe chez Lotus GP, la structure de Frédéric Vasseur, en 2012. Daly s’impose lors de la course sprint à Barcelone et monte à quatre autres reprises sur le podium. Cela ne suffit pas pour qu’il puisse jouer le titre. Il se classe finalement 6ème, ce qui le place paradoxalement comme le moins bien situé des pilotes de Villeneuve-la-Guyard.

Conor Daly a également disputé les Masters de F3 l’an passé à Zandvoort, prenant une modeste 15ème place. L’hiver dernier, en plus de ses tests en IndyCar, il s’est essayé au MRF Challenge qu’il remporte, profitant d’une absence nuisible à l’avance de Jordan King.

Depuis, Daly est en suspens, hésitant entre une troisième saison en GP3 Series avec ART Grand Prix pour qui il fait les essais de pré-saison, une campagne en GP2 Series avec Hilmer Motorsport (où il prend la 7ème place en Malaisie) malgré son manque de budget, mais aussi un passage en IndyCar Series.

Pour l’heure, son seul plan confirmé est donc les 500 miles d’Indianapolis et il participera avec les autres débutants, AJ Allmendinger, Tristan Vautier et Carlos Munoz au Rookie Orientation Programme le 11 avril dans l’Indiana.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox