Accueil / IndyCar / IndyCar – Dixon triple champion à Fontana, Power vainqueur
Scott Dixon 2013 IndyCar Series Fontana
© Chris Jones / IndyCar

IndyCar – Dixon triple champion à Fontana, Power vainqueur

A Fontana, l’IndyCar Series atteignait sa fin de saison 2013. Entre Scott Dixon et Helio Castroneves, la lutte restait ouverte. Malheureusement, E. J. Viso ne pouvait pas prendre part à cette fête et était remplacé par le cumulard Carlos Muñoz, en lutte pour le titre d’Indy Lights et enclin à goûter à ce que la Road to Indy pouvait lui réserver à l’avenir…

Essais 1

Le dernier vainqueur en date, Will Power, se plaçait d’entrée de jeu idéalement. Son tour d’ovale le menait à un temps de 32.5955s, soit un dixième de mieux que Tony Kanaan. James Hinchcliffe était lui aussi en verve avec le troisième rang devant A. J. Allmendinger, de retour sur sa spécialité ovale. Helio Castroneves et Scott Dixon étaient dans un mouchoir de poche, le Brésilien étant le seul des deux à intégrer le top cinq.

Derrière Scott Dixon, on retrouvait Marco Andretti et Oriol Servia. Les quatre pilotes se tenaient tous à trois dixièmes de l’homme de tête australien. James Jakes et le champion en titre Ryan Hunter-Reay complétaient le top dix.

Qualifications

En remportant la bataille pour la pole position, Will Power chipait le supplément comptable offert au poleman à Helio Castroneves, qui en aurait eu bien besoin. Mais le sport était ainsi et le Brésilien de l’équipe Penske échouait à trois dixièmes du temps de l’Australien en 1m05.2247s à l’issue des deux tours qualificatifs additionnés.

A. J. Allmendinger confirmait toute sa dextérité sur les ovales si techniques en prenant le troisième temps, offrant le trio à Penske. Sébastien Bourdais réalisait une excellente performance avec la quatrième place. Le Français, auteur d’une performance en 1m05.9000s tous ronds, tenait en échec Charlie Kimball, qui bouclait le groupe des cinq premiers.

James Jakes prenait de son côté le sixième temps devant Scott Dixon, en léger retrait face au chasseur Helio Castroneves. Marco Andretti prenait la huitième place devant Josef Newgarden. A noter qu’en fond de plateau, Justin Wilson, Pippa Mann et Takuma Sato n’avaient pas enregistré de temps et fermaient la marche dans cet ordre.

Il ne fallait pas oublier, à partir de ces résultats bruts, les pénalités infligées à plusieurs pilotes dont les prétendants au titre Scott Dixon et Helio Castroneves. La grille complète subissait ainsi de nombreux changements, récapitulés ci-dessous avec les pilotes pénalisés signalés d’une astérisque (*).

Grille de départ de la course de Fontana à l’Auto Club Speedway

  1. Will Power
  2. A. J. Allmendinger
  3. Sébastien Bourdais
  4. Charlie Kimball
  5. James Jakes
  6. Marco Andretti
  7. Ed Carpenter
  8. James Hinchcliffe
  9. Tony Kanaan
  10. Carlos Muñoz
  11. Ryan Hunter-Reay
  12. Helio Castroneves*
  13. Simon Pagenaud
  14. Oriol Servia
  15. J. R. Hildebrand
  16. Simona de Silvestro
  17. Scott Dixon*
  18. Justin Wilson
  19. Pippa Mann
  20. Josef Newgarden*
  21. Alex Tagliani*
  22. Graham Rahal*
  23. Tristan Vautier*
  24. Sebastian Saavedra*
  25. Takuma Sato*

Essais 2

La séance d’essais effectuée près de 24 heures avant la course permettait à Marco Andretti de prendre le meilleur du temps qui lui était imparti en 32.9135s. Helio Castroneves était dans le rythme puisqu’il ne concédait qu’un millième au leader. Ed Carpenter prenait le troisième temps devant Tony Kanaan et le poleman Will Power.

Scott Dixon n’était pas loin derrière avec la sixième place devant l’Américain Ryan Huter-Reay. Alex Tagliani, Charlie Kimball et la pilote Simona de Silvestro complétaient le top dix.

Course

Au drapeau vert, Will Power menait la danse alors que Sébastien Bourdais et Marco Andretti luttaient pour le gain de la deuxième place. Simon Pagenaud était le premier à passer aux stands au cinquième tour en raison d’une pression des pneus trop élevée.

Au douzième tour, Will Power se faisait déborder par Sébastien Bourdais, qui le talonnait avec insistance depuis le début de course. Helio Castroneves prenait ensuite la deuxième place avant d’être débordé à son tour par Ryan Hunter-Reay.

Sébastien Bourdais allait ensuite concéder deux positions, avant les arrêts des leaders qui replaçaient Will Power en tête. Au terme de cette salve de relais, Ryan Hunter-Reay prenait le commandement des hostilités devant Helio Castroneves. La course semblait calme, mais cela n’allait pas durer.

Au 71e tour, la première neutralisation intervenait. Au troisième virage, Sebastian Saavedra perdait le contrôle après une crevaison et tapait le mur. En essayant d’éviter son adversaire à la dérive, Pippa Mann se faisait aussi piéger et heurtait le mur. Les deux pilotes sortaient sans encombre de leurs monoplaces. Onze tours plus tard, la course reprenait ses droits et Helio Castroneves prenait le commandement de la course, avant d’être débordé par Marco Andretti.

Helio Castroneves reprenait la tête alors que James Hinchcliffe était en perte de puissance et devait passer par les stands. Les changements de leader continuaient et Sébastien Bourdais revenait notamment en tête, tour à tour devant Carlos Muñoz et Helio Castroneves.

Au 101e tour, Carlos Muñoz perdait le contrôle et heurtait fortement le mur. Heureusement, le vainqueur de la course d’Indy Lights s’en sortait sans problème. Huit boucles plus tard, le drapeau vert laissait les monoplaces à nouveau en découdre. J. R. Hildebrand écopait alors d’un drive-through pour un problème de sécurité constaté aux stands.

Après seulement deux tours sous drapeau vert, un accident impliquant plusieurs voitures intervenait. Justin Wilson perdait le contrôle au deuxième virage. En essayant de l’éviter, Oriol Servia et Josef Newgarden heurtaient le mur. Tristan Vautier heurtait pour sa part la monoplace de Justin Wilson. Simona de Silvestro perdait le contrôle de sa monoplace pour éviter ces monoplaces. James Jakes trouvait sur sa route des débris et voyait sa monoplace endommagée.

Blessé au bassin, Justin Wilson était pris en charge. Ses fractures au bassin ne pouvaient faire l’objet d’une opération et le pilote souffrait d’une légère contusion pulmonaire. Il restait en observation à l’hôpital pour des examens complémentaires. L’interruption des hostilités durait ainsi plusieurs tours, les arrêts aux stands étant nombreux pendant cette période.

Parmi eux, celui de Ryan Hunter-Reay était essentiel puisque le pilote voyait son pneu arrière gauche se dégonfler en raison de débris ramassés sur la piste par la monoplace n°1. Will Power avait lui aussi un problème à résoudre, celui-ci se tenait au niveau de sa visière.

Au tour 127, Helio Castroneves menait à nouveau la danse avant d’être débordé par Alex Tagliani, qui remplaçait ce week-end Dario Franchitti, blessé à Houston. Les changements de leader continuaient avant que Will Power ne prît l’ascendant pour une période plus longue.

A. J. Allmendinger, réquisitionné pour ses capacités sur ovale, perdait le contrôle de sa monoplace et connaissait un contact au troisième virage. Il restait alors une soixantaine de tours. A la reprise, Scott Dixon menait à 51 tours du but. Will Power ne perdait pas de temps et reprenait le leadership dans la foulée.

A quarante tours du but, une nouvelle neutralisation était à déplorer. Alex Tagliani en était la cause, puisque le Canadien perdait le contrôle au deuxième virage. Six tours plus tard, Will Power reprenait sa tâche sous drapeau vert en menant la meute. Charlie Kimball prenait ensuite la tête, suivi de près par Helio Castroneves. Sébastien Bourdais revenait lui aussi brièvement en tête, avant d’être débordé immédiatement après par Charlie Kimball. La bataille pour la tête était loin d’être achevée.

Sébastien Bourdais n’allait cependant pas voir la couleur du drapeau à damier puisqu’il provoquait une énième neutralisation après un contact lui faisant perdre le contrôle à l’entrée du troisième virage. Charlie Kimball restait leader à vigt tours du but. A la reprise, six tours plus tard, Will Power l’attaquait pour reprendre la tête. Charlie Kimball et J. R. Hildebrand connaissaient ensuite des problèmes de rythme, ce qui causait une nouvelle neutralisation.

A huit tours du but, Will Power repartait en chasse de la victoire du haut de son leadership provisoire devant Ed Carpenter. L’ordre restait le même à l’arrivée, où Scott Dixon remportait le titre en terminant juste devant Helio Castroneves. Les deux hommes se tenaient aux cinquième et sixième rangs derrière Tony Kanaan et James Hinchcliffe.

Bilan

En terminant devant Helio Castroneves, Scott Dixon décroche son troisième titre après 2003 et 2008. L’histoire ne dit pas si, dans cinq ans, il récidivera. Derrière les deux rivaux, Simon Pagenaud termine à une très honorable troisième place devant Will Power, revenu de loin.

Le calendrier 2014 de l’IndyCar Series a été rendu public. On sait ainsi que le 30 mars prochain, la compétition redémarre au même endroit qu’en 2013, à savoir dans les rues de St Petersburg !

Pos Pilote Tours/Ecart
IndyCar Series 2013 – Fontana – Course
1 Will Power 250 tours
2 Ed Carpenter +1.4883s
3 Tony Kanaan +1.8615s
4 James Hinchcliffe +3.0395s
5 Scott Dixon +15.8759s
6 Helio Castroneves + 1 tour
7 Marco Andretti + 2 tours
8 Simona de Silvestro + 3 tours
9 Ryan Hunter-Reay + 8 tours
10 Charlie Kimball + 12 tours
11 J. R. Hildebrand + 13 tours
12 Sébastien Bourdais + 21 tours
13 Simon Pagenaud + 33 tours
14 Alex Tagliani + 41 tours
15 Graham Rahal + 50 tours
16 A. J. Allmendinger + 62 tours
17 Takuma Sato + 106 tours
18 Justin Wilson + 140 tours
19 Oriol Servia + 140 tours
20 Josef Newgarden + 140 tours
21 Tristan Vautier + 140 tours
22 James Jakes + 140 tours
23 Carlos Muñoz + 150 tours
24 Sebastian Saavedra + 181 tours
25 Pippa Mann + 182 tours

 

IndyCar Series 2013 – Classement général final
Pilote Points
1 Scott Dixon 577
2 Helio Castroneves 550
3 Simon Pagenaud 508
4 Will Power 498
5 Marco Andretti 484
6 Justin Wilson 472
7 Ryan Hunter-Reay 469
8 James Hinchcliffe 449
9 Charlie Kimball 427
10 Dario Franchitti 418
11 Tony Kanaan 397
12 Sébastien Bourdais 370
13 Simona de Silvestro 362
14 Josef Newgarden 348
15 E. J. Viso 340
16 Ed Carpenter 333
17 Takuma Sato 322
18 Graham Rahal 319
19 James Jakes 294
20 Tristan Vautier 266
21 Sebastian Saavedra 236
22 Oriol Servia 233
23 Mike Conway 185
24 Alex Tagliani 180
25 J. R. Hildebrand 112
26 Ryan Briscoe 100
27 A. J. Allmendinger 79
28 Carlos Muñoz 74
29 Ana Beatriz 72
30 Luca Filippi 53
31 Pippa Mann 34
32 James Davison 27
33 Stefan Wilson 14
33 Conor Daly 11
34 Townsend Bell 10
35 Lucas Luhr 8
36 Katherine Legge 8
37 Buddy Lazier 8
NC Michel Jourdain 0
A Fontana, l'IndyCar Series atteignait sa fin de saison 2013. Entre Scott Dixon et Helio Castroneves, la lutte restait ouverte. Malheureusement, E. J. Viso ne pouvait pas prendre part à cette fête et était remplacé par le cumulard Carlos Muñoz, en lutte pour le titre d'Indy Lights et enclin à goûter à ce que la Road to Indy pouvait lui réserver à l'avenir... Essais 1 Le dernier vainqueur en date, Will Power, se plaçait d'entrée de jeu idéalement. Son tour d'ovale le menait à un temps de 32.5955s, soit un dixième de mieux que Tony Kanaan. James Hinchcliffe était lui…

Passage en revue

Spectacle - 7.4
Dose d'imprévus - 8
Exploit du vainqueur - 7.8

7.7

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox