Accueil / IndyCar / IndyCar – Ed Carpenter remporte le Firestone 600 au Texas
Ed Carpenter 2014 IndyCar Series Texas
© Chris Jones / IndyCar

IndyCar – Ed Carpenter remporte le Firestone 600 au Texas

Le Texas accueillait la course de nuit d’IndyCar Series, le Firestone 600. Le rythme effréné des courses d’IndyCar continuait donc après les 500 miles d’Indianapolis et le double-header de Detroit. L’ovale du Texas Motor Speedway accueillait la dernière course d’affilée… Will Power, leader du championnat, allait-il marquer les esprits avant cette mini-trêve ?

Essais 1

La première séance d’essais était l’occasion pour Tony Kanaan de s’illustrer. Le pilote Chip Ganassi Racing se classait en tête en 23.8726s et offrait un trio à son équipe. En effet, non loin derrière lui, Scott Dixon, Ryan Briscoe et Marco Andretti concédaient un dixième au Brésilien. Helio Castroneves et Juan Pablo Montoya étaient quant à eux relégués à deux dixièmes.

Carlos Huertas signait le septième temps devant Ed Carpenter, Justin Wilson et Will Power. Pour l’anecdote, Helio Castroneves avait écopé de quatre minutes de pénalité lors des qualifications pour avoir été en retard à cette séance d’essais.

Qualifications

La séance de qualifications constituait en deux tours consécutifs et privilégiait la vitesse et la régularité. Tony Kanaan s’élançait le premier, Marco Andretti le dernier. Ni l’un ni l’autre ne décrochaient la pole, qui revenait à Will Power, une fois encore.

L’Australien signait le meilleur temps en 47.8584s à une vitesse moyenne de 218.896 mph. Josef Newgarden se classait juste derrière lui en 217.835 mph, soit un souffle devant Tony Kanaan, qui lui concédait deux centièmes de seconde. Juan Pablo Montoya se hissait au quatrième rang devant Ed Carpenter et Simon Pagenaud.

Scott Dixon se qualifiait au septième rang devant un top dix complété par Justin Wilson, James Hinchcliffe et Carlos Muñoz.

Essais 2

Après la séance de qualifications, les pilotes d’IndyCar devaient continuer à rouler le vendredi pour une ultime séance d’essais.

Les temps étaient plus modestes et Scott Dixon prenait le meilleur en 24.5667s. Cela n’empêchait pas les pilotes de se tenir dans un mouchoir de poche : Tony Kanaan, deuxième temps, échouait à 33 millièmes du leader.

Ryan Briscoe se classait au troisième rang devant Will Power, Ed Carpenter et Juan Pablo Montoya – qui ne semblaient plus se lâcher. Helio Castroneves, Ryan Hunter-Reay, James Hinchcliffe et Charlie Kimball complétaient le groupe des dix premiers.

Course

Lors du week-end, la décision était prise que pour les courses à venir et celle du Texas, tous les départs allaient s’effectuer sur une seule file pour éviter de privilégier une file au détriment de l’ordre du classement général sur les ovales où les restarts en double-file étaient de rigueur.

La course se déroulait sans festival de neutralisation, au contraire de ce à quoi l’on pouvait s’attendre. Marco Andretti et Takuma Sato voyaient, par exemple, leurs moteurs exploser. Justin Wilson et Sébastien Bourdais ne partageaient pas ce destin puisqu’ils s’accrochaient au quatrième virage à mi-course. Aucun autre accident n’était à déplorer.

Au départ, Tony Kanaan dépassait James Newgarden et Marco Andretti profitait d’un excellent envol pour passer du dix-septième au neuvième rang. Dans cette course, les stratégies et autres drive-through rythmaient une course longtemps menée par Will Power. Juan Pablo Montoya, troisième à l’arrivée, connaissait une crevaison juste avant une neutralisation, ce qui lui permettait de ne pas compromettre ses chances de bien figurer. Il héritait de la tête de course lors de l’arrêt de son coéquipier, au cinquante-sixième tour. Cela ne durait jusqu’à son arrêt, quatre tours plus tard. Tony Kanaan revenait au deuxième rang derrière Will Power.

A mi-course, la neutralisation causée par le contact Wilson-Bourdais semblait redistribuer les cartes. Ed Carpenter avait hérité de la tête grâce à une stratégie décalée, mais Will Power la reprenait lors des arrêts de cette neutralisation. Le poleman des 500 miles d’Indianapolis restait au contact au deuxième rang. C’était en piste, au tour 182, qu’Ed Carpenter trouvait l’ouverture sur le pilote Penske. Will Power prenait même un drive-through pour excès de vitesse dans la voie des stands. Tony Kanaan se retrouvait alors deuxième avant d’être dépassé par Juan Pablo Montoya.

La neutralisation de fin de course était causée par la casse moteur de Takuma Sato. Ed Carpenter devançait alors Juan Pablo Montoya, qu’il avait semé sous drapeau vert avec une avance de 16 secondes. La fin de course sous Green-White-Checkered souriait à Will Power, qui était repassé aux stands au contraire des leaders. Il remontait deuxième dans le dernier virage, et ce au détriment de son coéquipier colombien.

Bilan

Au classement général, Will Power continue de creuser l’écart grâce à sa deuxième place. Le trio de tête reste cependant inchangé avant que les pilotes ne se dirigent vers la prochaine manche.

Celle-ci est prévue le week-end du 29 juin pour deux courses disputées à Houston.

IndyCar Series 2014 – Firestone 600 – Course
Pos Pilote Tours/Ecart
1 Ed Carpenter 248
2 Will Power +0.5247s
3 Juan Pablo Montoya 0.5771s
4 Simon Pagenaud 1.1514s
5 Scott Dixon 2.1510s
6 Tony Kanaan 2.4464s
7 Mikhail Aleshin + 1 tour
8 Hélio Castroneves + 1 tour
9 Ryan Briscoe + 1 tour
10 Charlie Kimball + 1 tour
11 Josef Newgarden + 1 tour
12 Graham Rahal + 2 tours
13 Carlos Muñoz + 3 tours
14 James Hinchcliffe + 4 tours
15 Jack Hawksworth + 4 tours
16 Carlos Huertas + 4 tours
17 Sebastian Saavedra + 4 tours
18 Takuma Sato + 10 tours
19 Ryan Hunter-Reay + 112 tours
20 Sébastien Bourdais + 130 tours
21 Justin Wilson + 130 tours
22 Marco Andretti + 245 tours

 

IndyCar Series 2014 – Classement général – Course 8/18
Pos Pilote Points
1 Will Power 370
2 Hélio Castroneves 331
3 Ryan Hunter-Reay 310
4 Simon Pagenaud 279
5 Marco Andretti 235
6 Carlos Muñoz 227
7 Juan Pablo Montoya 223
8 Scott Dixon 214
9 Tony Kanaan 189
10 Justin Wilson 182
11 James Hinchcliffe 181
12 Sébastien Bourdais 180
13 Ryan Briscoe 179
14 Charlie Kimball 169
15 Mikhail Aleshin 163
16 Jack Hawksworth 156
17 Takuma Sato 151
18 Josef Newgarden 151
19 Graham Rahal 147
20 Carlos Huertas 146
21 Sebastian Saavedra 138
22 Mike Conway 122
23 Ed Carpenter 104
24 Oriol Servià 88
25 Kurt Busch 80
26 J. R. Hildebrand 66
27 Sage Karam 57
28 James Davison 34
29 Jacques Villeneuve 29
30 Alex Tagliani 28
31 Townsend Bell 22
32 Pippa Mann 21
33 Martin Plowman 18
34 Buddy Lazier 11
35 Franck Montagny 8

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox