Accueil / IndyCar / IndyCar – James Hinchcliffe rempile chez Andretti Autosport
James Hinchcliffe 2013 IndyCar Sao Paulo
© IndyCar

IndyCar – James Hinchcliffe rempile chez Andretti Autosport

James Hinchcliffe vient de signer avec Andretti Autosport pour continuer l’aventure en IndyCar Series. Auteur de trois succès cette saison, le pilote de la monoplace GoDaddy n°27 voyait son avenir assombri, son sponsor-titre révisant son implication dans le sport automobile à l’avenir.

De fait, James Hinchcliffe disposera d’un nouveau sponsor, UFD (United Fiber & Data), impliqué lui aussi dans le secteur des nouvelles technologies et déjà bien accoutumé au sponsoring en IndyCar avec le soutien de Marco Andretti. Plus qu’un pilote sponsorisé au sens du marketing affûté, James Hinchcliffe compte à son palmarès le titre de vice-champion de Formule BMW USA en 2004, décroché après sa première saison en monoplaces en F2000, où il avait terminé troisième. Troisième de Star Mazda en 2005, celui-ci s’est ensuite engagé en Champ Car, dans l’Atlantic Championship avec une victoire, une pole et trois podiums à la clé en 2006.

Il terminait quatrième de ce championnat en 2007, après avoir concouru en A1 GP entre 2006 et 2007, ponctuées d’un podium. La saison suivante, il partage son baquet avec un autre espoir canadien, le champion 2011 de Formule Renault 3.5 Robert Wickens.

Cinquième puis deuxième d’Indy Lights en 2009 et 2010, c’est naturellement vers l’IndyCar qu’il se dirige en 2011. Sa première saison le voit terminer douzième. En 2012, il termine huitième du championnat mais la victoire ne vient pas. En 2013, le premier meeting de St Petersburg lui permet de rectifier la donne, notamment à l’Iowa Speedway où il s’impose en dominant le peloton. Il s’est imposé à deux autres reprises, non sans avoir connu quelques couacs dès les premiers tours.

Ce qui évolue chez Andretti Autosport

James Hinchcliffe suit le mouvement initié par Marco Andretti, qui perpétue aussi son engagement dans l’équipe. Celle-ci ne parie cependant pas sur la stabilité totale puisqu’elle va changer de fournisseur moteur en privilégiant Honda à son fournisseur actuel, Chevrolet.

Un échange de bons procédés, en quelque sorte avec Chip Ganassi Racing qui a réalisé le changement opposé.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox