Accueil / IndyCar / IndyCar – James Hinchcliffe signe sa première victoire

IndyCar – James Hinchcliffe signe sa première victoire

James Hinchcliffe 2013 IndyCar St Petersburg

Will Power a signé la première pole de la saison à St Petersburg pour la première manche d’IndyCar Series 2013, la 30e de sa carrière et la 4e consécutive dans les rues de Floride.

Qualifications – Quatre à la suite pour Power

C’est en 1m01.207s que l’Australien, qui court toujours après un titre dans la catégorie, s’est illustré samedi. Un temps plus d’un dixième plus rapide que sa pole 2012. Takuma Sato, en quête de sa première victoire dans son cas, partira à ses côtés au 2e rang.

Dans l’ancienne équipe de Sato, KV Racing Technology, on peut trouver le 3e pilote sur la grille, ou plutôt la 3e pilote Simona de Silvestro, qui égale son meilleur résultat en carrière. Derrière vient le Canadien James Hinchcliffe, qui sera à surveiller compte-tenu de sa belle entame 2012 qui l’a vu se qualifier exactement au même rang l’an passé. Le champion 2012 d’Indy Lights, Tristan Vautier, est parvenu à intégrer le Fast Six et part du 6e rang de la course.

Quelques favoris sont donc éloignés de la tête, à l’image du 10e homme Dario Franchitti et du champion en titre, Ryan Hunter-Reay, qui partira 8e. Plus loin, Scott Dixon partira à une modeste 20e place, entre les Français Simon Pagenaud et Sébastien Bourdais.

Course – La première de James Hinchcliffe, Power et Franchitti en eaux troubles

Le départ de cette course de 110 tours permet à Power de se détacher immédiatement de Sato, les premiers virages se déroulant sans encombre. Hinchcliffe et Castroneves ont trouvé l’ouverture sur de Silvestro pour monter aux 3e et 4e places.

Plusieurs pilotes comme Saavedra ou Newgarden se faufilent dans le peloton, le premier prenant le meilleur sur Franchitti pour le gain de la 10e place. Franchitti concède une autre position à Graham Rahal au 12e tour. Castroneves dépassera quelques tours plus tard Hinchcliffe pour une place provisoire sur le podium. La course est alors loin d’être finie, et Dixon passe par les stands lors de ce 18e tour, imité par son coéquipier Franchitti.

Le premier drapeau jaune intervient un tour plus tard, Franchitti tapant le mur. Voilà qui accélère le processus des arrêts, où certains s’amusent à se passer dans la ligne des stands. Le restart offre le leadership à Helio Castroneves. Plus loin, quatre monoplaces se retrouvent à l’arrêt mais se dégagent finalement.

Ana Beatriz, à l’origine d’un contact avec Kimball, ne repart pas. J.R. Hildebrand échoue dans le même temps dans le mur après un contact avec James Jakes, dans l’action avec Beatriz, avant de se retrouver lancé dans le mur par Saavedra, le drapeau jaune revient donc logiquement en force. Rentré au stand sur problème mécanique, Simon Pagenaud a dû mettre pied à terre à l’issue d’un week-end qu’il juge cauchemardesque.

James Hinchcliffe efface Will Power, qui a manqué sa tentative de prendre la tête, à la seconde relance. L’Australien devance Sato, de Silvestro et le champion 2012 d’Indy Lights, le Français Tristan Vautier. De Silvestro trouvera ensuite l’ouverture sur Sato au 35e tour, qui se fait ensuite déborder par Vautier. Le Japonais faisait état d’un dégât sur sa monture, qui semble se confirmer par la tendance. Il n’est pas le seul : Rahal est par intermittence au ralenti en raison d’un souci électronique.

Un nouveau drapeau jaune est agité pour retirer un débris conséquent, les pilotes rentrent aux stands. Sébastien Bourdais, qui venait de monter au 15e rang, a laissé des plumes au vu de son aileron endommagé. Aux stands, Power repart deuxième grâce à un arrêt plus rapide que celui du Canadien Hinchcliffe. Oriol Servia prend la tête, s’étant arrêté la dernière fois au 27e tour alors que la barre des 50 tours est sur le point d’être franchie. Josef Newgarden immobilise sa monoplace en piste lors de cette période d’interruption, qui s’allonge en conséquence jusqu’au 54e tour.

La reprise des hostilités engendre plusieurs changements de position : Servia et Castroneves restent en tête, devant Hinchcliffe, Power et Vautier. Ryan Hunter-Reay prend le meilleur sur Takuma Sato pour le gain de la 12e place. Tony Kanaan est grimpé en 7e place, Tagliani 15e et le trio Bourdais-Rahal-Carpenter se suit depuis la 17e place. Le champion en titre attaque fort pour tenter de prendre l’ascendant sur sa nouvelle cible, Justin Wilson. La bataille est propre autant que vivante !

Servia passe aux stands au 63e tour mais ne parvient pas à repartir malgré la ténacité de ses mécaniciens à le pousser. Le top 3 demeure le même, Castroneves-Hinchcliffe-Power, avec le débutant Vautier en 4e place. Hunter-Reay rencontre à son tour un problème, cette fois d’accélérateur. Il y a également eu contact, d’où un arrêt aux stands du champion. S’il peut repartir, il perdra de toute façon beaucoup de temps. Le débutant Vautier connaît une déconvenue au 70e tour, son arrêt s’éternise et le capot moteur est ôté. Fin de course pour le Français.

Un nouveau drapeau jaune entre en scène, la monoplace de Saavedra étant venue s’échouer dans le mur sans aide d’un concurrent. Pendant cette interruption, J.R. Hildebrand a tapé le mur. Pendant la neutralisation, il n’a pas pu éviter la monoplace de Will Power, l’Australien effectuant des essais de freinage de routine jusqu’à ce qu’il se fasse passer sur les deux roues. La Penske a rencontré des dommages dans la manœuvre dont une crevaison, l’interruption est en tous cas prolongée ! Power passe aux stands pendant un long moment et perd sa place sur le podium.

En comparaison, le week-end de Scott Dixon passe du très nuageux au radieux, avec la 4e place provisoire avant le prochain restart. Castroneves commet une erreur, Hinchcliffe saisit l’opportunité et la tête. Avec 25 tours à couvrir, celle-ci n’est pas acquise pour le rookie 2012 en quête de sa première victoire ! De Silvestro occupe pour sa part la 3e place devant Tony Kanaan. Dixon n’est pas parti très loin puisqu’il occupe le 6e rang.

Castroneves n’abandonne pas son bout de gras, la bataille se jouant autant en piste qu’au chronomètre avec les meilleurs tours personnels signés par les deux hommes. Will Power a perdu le contrôle au freinage à presque 5 tours de l’arrivée et a heurté le mur de pneus. Il repart au ralenti, ce qui évite l’arrivée d’un nouveau drapeau jaune.

Simona de Silvestro n’est pas tranquille non plus sur la dernière marche du podium : Marco Andretti, qui s’est débarrassé de Tony Kanaan, se fait très pressant derrière la monoplace n°78. Ses pneus souffrent et Andretti intensifie la pression alors qu’un peloton dense s’est formé derrière cette dernière marche du podium. Le bouchon saute lorsqu’elle sort large. Elle laisse passer Andretti et Kanaan, et Takuma Sato prend la 8e place sur Wilson. Derrière, certaines positions se jouent quasiment à la photo finish.

James Hinchcliffe n’aura rien lâché et s’impose lors de la première manche 2013 d’IndyCar Series. La prochaine étape se tiendra dans deux semaines à Barber, le week-end du 7 avril.

IndyCar Series 2013 – Course St Petersburg – Classement
Pos Pilote Tours/Ecart
1 James Hinchcliffe 110
2 Helio Castroneves +1.0982s
3 Marco Andretti +16.3664s
4 Tony Kanaan +19.6083s
5 Scott Dixon +20.7627s
6 Simona de Silvestro +20.7890s
7 E.J. Viso +20.8229s
8 Takuma Sato +21.1878s
9 Justin Wilson +21.6832s
10 Alex Tagliani +22.5569s
11 Sébastien Bourdais +22.7354s
12 Charlie Kimball +24.5429s
13 Graham Rahal +37.5342s
14 Ed Carpenter +45.2054s
15 James Jakes +45.7793s
16 Will Power + 3 tours
17 Oriol Servia + 6 tours
18 Ryan Hunter-Reay +31 tours
19 J.R. Hildebrand +32 tours
20 Sebastian Saavedra + 38 tours
21 Tristan Vautier + 41 tours
22 Ana Beatriz + 55 tours
23 Josef Newgarden + 60 tours
24 Simon Pagenaud + 84 tours
25 Dario Franchitti + 92 tours

 

IndyCar Series 2013 – Classement pilotes – Meeting 1/19
Pilote Points
1 James Hinchcliffe 51
2 Hélio Castroneves 42
3 Marco Andretti 35
4 Tony Kanaan 32
5 Scott Dixon 30
6 Simona de Silvestro 28
7 E. J. Viso 26
8 Takuma Sato 24
9 Justin Wilson 22
10 Alex Tagliani 20
11 Sébastien Bourdais 19
12 Charlie Kimball 18
13 Graham Rahal 17
14 Ed Carpenter 16
15 Will Power 16
16 James Jakes 15
17 Oriol Servià 14
18 Ryan Hunter-Reay 12
19 J. R. Hildebrand 11
20 Sebastián Saavedra 10
21 Tristan Vautier 9
22 Ana Beatriz 8
23 Josef Newgarden 7
24 Simon Pagenaud 6
25 Dario Franchitti 5

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

2 plusieurs commentaires

  1. ALLEZ Sébastien et bonne chance pour cette saison 2013! Et merci à Juliette pour ses news d’outre-atlantique!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox