Accueil / IndyCar / IndyCar Series – Première en 2013 pour Scott Dixon à Pocono

IndyCar Series – Première en 2013 pour Scott Dixon à Pocono

Scott Dixon 2013 IndyCar Pocono

Le Pocono Raceway faisait son grand retour dans le calendrier de l’IndyCar Series après une absence de vingt-quatre années. Onzième manche de la saison 2013 mais aussi deuxième étape de la Triple Crown, l’ovale de Pennsylvanie est également l’avant-dernier de la saison avant la finale de Fontana en octobre. Hélio Castroneves et Ryan Hunter-Reay allaient-ils préserver leur avantage après la course de 400 miles ?

Essais

Peu avant le week-end officiel, pilotes et équipes effectuaient un premier roulage sur le Pocono Raceway. L’ancien record de la piste, détenu par Emerson Fittipaldi depuis le 19 août 1989 ne tardait pas à tomber. Après trois heures d’essais, les vingt-quatre pilotes en piste roulaient en dessous de la barre des 42.510s (211.715 mph).

Marco Andretti se montrait le plus rapide avec un tour en 40.7308s (220.963 mph) sur l’ovale triangulaire devant Tony Kanaan, qui peut remporter un million de dollars s’il s’impose à Pocono et Fontana après son succès de l’Indy 500. Hélio Castroneves se classait troisième suivi d’Ed Carpenter et Ryan Hunter-Reay. La suite du top dix était composé de Scott Dixon, Sébastien Bourdais, James Hinchcliffe, Will Power et James Jakes.

Les temps continuaient à tomber lors de la première séance d’essais officiels le samedi. C’est à nouveau Marco Andretti qui était le plus rapide grâce à un tour en 40.5620s (221.883 mph), un record jamais vu sur cette piste. Tony Kanaan se classait deuxième, suivi de Charlie Kimball, Simon Pagenaud et Helio Castroneves. Le Top 5 devançait Scott Dixon, Takuma Sato, Will Power, James Hinchcliffe et Alex Tagliani au terme d’une séance où les vingt-trois pilotes se tenaient en 5 mph de moyenne.

Qualifications

La domination de Marco Andretti continuait sur le même rythme en qualifications puisque l’Américain obtenait la pole position en signant la meilleure moyenne sur deux tours lancés.

Avec une moyenne de 221.273 mph, Marco Andretti battait ses coéquipiers Ryan Hunter-Reay et James Hinchcliffe. L’organisation ayant décidé que le départ à Pocono serait donné à trois de front, Andretti Autosport monopolisait donc la première ligne du Pocono 400.

La deuxième ligne se composait de Will Power, Tony Kanaan, Hélio Castroneves et Scott Dixon, qui doit toutefois écoper de dix places de pénalité sur la grille après un changement de moteur effectué avant le kilométrage autorisé. Takuma Sato, Simon Pagenaud et Simona de Silvestro complétaient le top dix.

Tristan Vautier et Sébastien Bourdais se classaient onzième et douzième devant Charlie Kimball, James Jakes et Ed Carpenter. Dario Franchitti, dix-huitième, et Justin Wilson, vingtième, réalisaient une qualification décevante.

E.J. Viso et Alex Tagliani ne parvenaient pas à terminer leur effort après un crash dans le Turn 1 tandis que Ryan Briscoe, en course en American Le Mans Series, ne participait pas aux qualifications mais venait tout de même disputer la course.

Essais 2

Une dernière séance d’essais était prévue dans la foulée des qualifications. Marco Andretti se mettait à nouveau en évidence en réalisant le meilleur tour en 41.0734s (219.120 mph). L’Américain devançait ainsi Takuma Sato, James Hinchcliffe et les deux pilotes de Chip Ganassi, Scott Dixon et Dario Franchitti.

Ed Carpenter prenait le sixième rang devant Simon Pagenaud, Tony Kanaan, Ryan Hunter-Reay et Helio Castroneves, tous dans le même dixième de seconde sur le très rapide ovale de Pocono.

Course

Marco Andretti conservait son avantage au départ dont James Hinchcliffe était la première victime. Vainqueur de la course précédente, le Canadien, troisième, partait en tête-à-queue dès le Turn 1 ce qui entraînait une première interruption.

Le restart du 5e tour voyait Marco Andretti en tête devant Ryan Hunter-Reay, Tony Kanaan, Will Power et Helio Castroneves. Tony Kanaan prenait la deuxième place à Ryan Hunter-Reay tandis que Takuma Sato dépassait Helio Castroneves pour prendre le cinquième rang. Le Brésilien devait ensuite se défendre face à Tristan Vautier, lui-même suivi par Charlie Kimball, Simona de Silvestro et Simon Pagenaud.

Le premier relais permettait de voir la configuration de course à Pocono et d’abonder dans le sens des organisateurs qui tablaient sur une course en file indienne, à la manière d’Indianapolis. C’est au coeur de ce relais que Sebastian Saavedra prenait la piste. Bloqué aux pits par un problème mécanique avant le départ, le Colombien sortait pour deux tours et ainsi prendre la vingt-troisième place à James Hinchcliffe.

Marco Andretti était le premier des leaders à s’arrêter, au 30e tour. Tony Kanaan, Ryan Hunter-Reay, Helio Castroneves, Simona de Silvestro et Sébastien Bourdais en faisaient de même au tour suivant, tout comme Will Power une boucle plus tard ou Charlie Kimball et Pippa Mann, leaders circonstanciels. Tristan Vautier se signalait négativement, après un joli début de course, en partant en tête-à-queue dans la voie des stands.

Après la première vague de ravitaillement, Marco Andretti retrouvait la tête devant Ryan Hunter-Reay, Takuma Sato, Tony Kanaan et Will Power. L’Australien se faisait dépasser par son coéquipier Helio Castroneves peu après.

Le leader Marco Andretti accentuait son écart au fil des tours, reléguant le duo Ryan Hunter-Reay et Takuma Sato à quatre secondes en quelques tours avant de lever le pied au 48e tour. AU 52e, Tony Kanaan remontait sur le podium provisoire en surprenant Takuma Sato, aux prises avec le trafic.

Il fallait attendre le 61e pour voir Marco Andretti s’arrêter, tout comme Takuma Sato et Simon Pagenaud. Tony Kanaan héritait de la tête. Un tour après l’arrêt du leader, Takuma Sato envoyait Ryan Hunter-Reay en tête à queue à l’entrée des stands. Le champion d’IndyCar Series en titre, passager malgré lui, finissait dans le mur des stands. La course était alors neutralisée pour la deuxième fois, laissant Will Power, Charlie Kimball et Scott Dixon en tête.

Les pilotes devant s’arrêter accomplissaient leur devoir avant le restart et on découvrait que Tony Kanaan avait pris la tête devant Marco Andretti, Helio Castroneves et Simon Pagenaud, qui avait anticipé son arrêt.

La course reprenait ses droits au 71e tour. Marco Andretti ne se faisait pas prier pour reprendre la première place à Tony Kanaan. Helio Castroneves conservait la troisième place devant Simon Pagenaud et Scott Dixon, qui dépassait Will Power au départ. Les positions de tête ne changeait pas au 80e tour, synonyme de mi-course. Ryan Hunter-Reay, après 21 tours d’immobilisation, reprenait la piste en 21e position. Du côté d’E.J. Viso, sa course s’arrêtait au 91e tour suite à un problème mécanique.

La troisième vague de ravitaillements débutait au 93e tour. Parmi les leaders, Marco Andretti était à nouveau le premier à y passer au 95e. Suivaient Tony Kanaan et Simon Pagenaud au 97e, Will Power au 99e et enfin Scott Dixon, Charlie Kimball et Dario Franchitti au 100e.

Scott Dixon ressortait devant ses adversaires et se plaçait en tête devant Tony Kanaan, Will Power, Marco Andretti et Simon Pagenaud. Au 107e tour, Tony Kanaan et Will Power délogeaient Scott Dixon de la première place. Tony Kanaan s’arrêtait trois boucles plus tard, pour un arrêt inopiné suite à l’afaissement de son aileron avant sur son côté. Will Power héritait ainsi de la tête mais Marco Andretti retrouvait son bien au 112e tour.

Dix boucles plus tard, Will Power et Scott Dixon reprenaient les commandes devant Marco Andretti. Derrière, Simon Pagenaud ne pouvait résister à Charlie Kimball qui se plaçait en quatrième place au 125e tour.

Le dernier bal des pit-stops démarrait au 126e tour avec Ryan Briscoe et Sébastien Bourdais. Marco Andretti s’arrêtait le tour suivant. Helio Castroneves y passait au 128e, Simon Pagenaud et James Jakes au 129e, Will Power, Ed Carpenter et Justin Wilson au 130e, Scott Dixon et Josef Newgarden au 131e puis Charlie Kimball et Dario Franchitti au 132e.

Une fois les positions normalisées, au 133e des 160 tours, Scott Dixon occupait la tête devant Charlie Kimball, Will Power, Dario Franchitti et Simon Pagenaud. Marco Andretti démarrait le dernier relais en sixième position. Dario Franchitti et Simon Pagenaud dépassaient Will Power au 135e tour, offrant un triplé provisoire au Chip Ganassi Racing et un quadruplé Honda. Plus de vingt tours restaient toutefois à accomplir.

A 11 tours du but, Marco Andretti chutait au 9e rang, débordé par Josef Newgarden et Helio Castroneves, imités par Ed Carpenter par la suite. L’Américain se rattrapait dans les derniers tours mais perdait gros.

En tête, Scott Dixon ne bronchait pas et restait en tête jusqu’à l’arrivée devant ses coéquipiers Charlie Kimball et Dario Franchitti. Meilleur pilote Chevrolet, Will Power devançait Josef Newgarden, 5e.

Simon Pagenaud terminait 6e après avoir perdu deux places dans les derniers tours. Le Français devançait Justin Wilson, Helio Castroneves, Ed Carpenter et Marco Andretti dans le top 10. Les autres Français se classaient 16e pour Sébastien Bourdais après un arrêt tardif tandis que Tristan Vautier était le dernier à l’arrivée, 19e, handicapé par sa pirouette.

Bilan

Au championnat, Helio Castroneves fait la bonne opération en portant son avance sur Ryan Hunter-Reay de 9 à 23 points. Marco Andretti pointe désormais à 56 unités du Brésilien tandis que Scott Dixon monte à la 4e place devant James Hinchcliffe. Simon Pagenaud, 7e, reste le meilleur français à ce jour.

L’IndyCar Series reviendra en piste la semaine prochaine à Toronto avec deux courses au programme !

Pos Pilote Tours/Ecart
IndyCar Series 2013 – Pocono – Course
1 Scott Dixon  160 tours
2 Charlie Kimball +0.4572s
3 Dario Franchitti +1.1989s
4 Will Power +5.6320s
5 Josef Newgarden +7.1949s
6 Simon Pagenaud +9.4074s
7 Justin Wilson +13.3012s
8 Helio Castroneves +13.9376s
9 Ed Carpenter +15.5500s
10 Marco Andretti +18.4584s
11 Simona de Silvestro +32.0478s
12 James Jakes +36.2536s
13 Tony Kanaan +41.5507s
14 Ryan Briscoe + 1 tour
15 Pippa Mann + 1 tour
16 Sébastien Bourdais + 1 tour
17 Alex Tagliani + 2 tours
18 Graham Rahal + 2 tours
19 Tristan Vautier + 2 tours
20 Ryan Hunter-Reay + 39 tours
21 E. J. Viso + 56 tours
22 Takuma Sato + 99 tours
23 Sebastian Saavedra + 158 tours
24 James Hinchcliffe + 160 tours

 

IndyCar Series 2013 – Classement pilotes – Course 11/19
Pilote Points
1 Hélio Castroneves 356
2 Ryan Hunter-Reay 333
3 Marco Andretti 300
4 Scott Dixon 291
5 James Hinchcliffe 272
6 Tony Kanaan 271
7 Simon Pagenaud 269
8 Justin Wilson 253
9 Will Power 242
10 Takuma Sato 241
11 Dario Franchitti 237
12 Charlie Kimball 234
13 Ed Carpenter 215
14 E. J. Viso 212
15 Josef Newgarden 212
16 Graham Rahal 194
17 James Jakes 190
18 Simona de Silvestro 171
19 Tristan Vautier 158
20 Oriol Servia 151
21 Sébastien Bourdais 149
22 Alex Tagliani 130
23 Sebastian Saavedra 123
24 Mike Conway 97
25 J. R. Hildebrand 79
26 Ryan Briscoe 79
27 Ana Beatriz 72
28 A. J. Allmendinger 65
29 Carlos Muñoz 54
30 Pippa Mann 30
31 Conor Daly 11
32 Townsend Bell 10
33 Katherine Legge 8
34 Buddy Lazier 8
NC Michel Jourdain 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox