Accueil / IndyCar / IndyCar Series – Quelques changements du règlement

IndyCar Series – Quelques changements du règlement

Will Power IndyCar 2012 Sebring

Pour la saison 2013, l’IndyCar effectue quelques modifications dans plusieurs domaines du règlement. Au programme : barème de points, vitesse dans les stands, quantité d’essence embarquée, longueur des courses, qualifications et départs arrêtés.

La vitesse maximale dans les pitlanes des circuits ovales reste fixée à 60 mph tandis qu’elle sera abaissée à 50 mph sur les circuits routiers et urbains, ceci afin de conserver un minimum de sécurité. Autre changement dans les stands : les positions. Jusqu’alors déterminées par les qualifications de la dernière manche sur un circuit similaire, cette distinction sera désormais oubliée pour ne retenir que les résultats des qualifications de la course précédente.

L’IndyCar a également décidé de libéraliser les stratégies d’essence puisque les équipes ne seront plus dans l’obligation de faire le plein d’éthanol au départ. La série s’attend ainsi à voir plus de stratégies différentes au départ tandis qu’en ajustant la longueur de certaines courses, elle souhaite voir drastiquement se réduire les course à la consommation, afin que le spectacle se produise jusqu’au drapeau à damiers.

L’une des autres grosses nouveautés est l’arrivée des départs arrêtés sur les Doubleheaders. L’IndyCar Series souhaite profiter des week-ends composés de deux courses pour lancer ce système. Trois week-ends de ce genre sont prévus, à Belle Isle, Toronto et Houston. Le format retenu pour les qualifications de la première course est divisé en une première séance de dix minutes (contre quinze habituellement) avec un choix libre de pneumatiques (contre la restriction d’un train sur le format classique). Pour la deuxième course, les qualifications s’effectueront le samedi matin lors d’une séance de 30 minutes.

Les départs arrêtés, eux, feront leur apparition lors des courses 1 à Toronto et Houston, les courses 2 gardant un départ lancé. Toutefois, Beaux Barfield a déclaré son intérêt pour quelques départs arrêtés en plus, selon le retour des pilotes lors de tests durant les essais libres. Houston a été exclu de départ arrêté en raison d’une configuration de tracé ne le permettant pas. Le système de feux sera assez similaire à celui de la F1 et ses cinq feux s’allumant tour à tour et s’éteignant ensemble, signifiant le départ.

Les courses de qualification à l’Iowa Speedway ont également connu un petit lifting. Depuis la saison passée, les qualifications sont composées en 3 courses de 30 tours. Une longueur portée à 50 tours pour 2013 mais aussi le passage des deux premiers des courses 1 et 2 à la course 3 pour la séance qui décide du sommet de la grille. Il y aura également une séance classique de qualifications pour déterminer l’ordre de départ des courses désormais. Des points seront aussi attribués, de la même manière qu’aux qualifications d’Indianapolis, en dépit d’un barème différent.

Le barème de points connait également un léger changement. Dans un premier temps, chaque leader de la course sera gratifié d’un point, comme en NASCAR, et le pilote menant le plus de tours conserve ses deux points de bonus. Enfin, les points entre la 18ème et la 25ème position seront attribués de manière différente afin de motiver l’attaque car auparavant, elles offraient toutes 12 points. Elles passent désormais de 12 à 5 points, chacune avec un point d’écart par rapport à la précédente. Les qualifications traditionnelles, Indianapolis et Iowa exceptées, continueront à recevoir un point pour le poleman.

Enfin, l’IndyCar a décidé de conserver sa pénalité de dix places sur la grille en cas de changement de moteur anticipé par rapport au kilométrage « raisonnable » fixé. Cette pénalité avait jeté le trouble lors de nombreuses séances de qualifications l’an passé, chamboulant l’ensemble de la grille. Chevrolet et Honda devront ainsi faire un effort sur la fiabilité tout en continuant à développer leurs blocs.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox