Accueil / IndyCar / IndyCar Series – Will Power renoue avec le succès à Sonoma

IndyCar Series – Will Power renoue avec le succès à Sonoma

Will Power 2013 IndyCar Series Sonoma

Sonoma était le lieu de la quinzième course d’IndyCar Series en cette saison 2013. Régulier sans être étincelant, Helio Castroneves arrivait en leader devant Scott Dixon et Ryan Hunter-Reay. Avec neuf vainqueurs en quatorze manches, la manche s’annonçait toutefois disputée.

Essais

Le champion en titre, Ryan Hunter-Reay, dominait la première séance avec un premier temps de référence fixé en 1m18.6814s, 162 millièmes de seconde devant Helio Castroneves. Dario Franchitti prenait le troisième rang devant Marco Andretti et Ryan Briscoe. Le top dix était complété par Justin Wilson, Sébastien Bourdais, E.J. Viso, J.R. Hildebrand et James Hinchcliffe.

La deuxième séance mettait à l’honneur le trio de tête du championnat. Scott Dixon prenait l’avantage en 1m18.3145s devant Helio Castroneves. Will Power devançait Ryan Hunter-Reay et Justin Wilson dans le top cinq tandis que Graham Rahal, Dario Franchitti, Simon Pagenaud, E.J. Viso et Ryan Briscoe entraient également dans la seconde du leader.

Le samedi, Dario Franchitti améliorait en 1m18.0988s, un quart de seconde devant Ryan Hunter-Reay et près d’une demi-seconde devant Sébastien Bourdais, Scott Dixon et Justin Wilson. La suite des dix premiers se composait d’Helio Castroneves, Marco Andretti, Charlie Kimball, Graham Rahal et Simona de Silvestro tandis qu’on retrouvait dans la même seconde les quatorze premiers. Enfin, Lucas Luhr quittait enfin la dernière place. L’Allemand de 34 ans, excellent pilote en endurance, disputait son premier week-end en monoplace depuis… 1998 ! Année où il avait fini huitième du championnat de German F3.

Qualifications

Déjà poleman deux fois à Sonoma, Dario Franchitti se montrait le plus rapide du Fast Six pour décrocher la pole position, sa quatrième de l’année. Son tour en 1m17.5271s, acquis grâce à son train de pneus neufs préservé, lui permettait de devancer son équipier Scott Dixon. Will Power et Ryan Hunter-Reay se partageaient la deuxième ligne, suivis par Helio Castroneves et Charlie Kimball.

Dans le Round 2 des qualifications, déterminant pour les lignes 4 à 6, Justin Wilson était le premier éliminé et se contentait du septième rang devant Graham Rahal, James Hinchcliffe, Simon Pagenaud, Marco Andretti et Sébastien Bourdais.

Takuma Sato devait se contenter de la treizième place après avoir été bumpé par dans le groupe 1 du Round 1. Même destin pour Tristan Vautier, finalement quatorzième. Le reste de la grille était occupé par E.J. Viso, Tony Kanaan, Josef Newgarden, J.R. Hildebrand, James Jakes, Sebastian Saavedra, James Davison, Ryan Briscoe, Simona de Silvestro, Ed Carpenter et Lucas Luhr, dans cet ordre. James Davison était toutefois relégué en fond de grille pour un changement de moteur avant le kilométrage autorisé.

Warm-up

La dernière période de roulage avant la course permettait à Scott Dixon de se mettre en valeur avec le meilleur temps en 1m18.9674s, le seul sous la barre de la minute dix-neuf. Ryan Hunter-Reay, Marco Andretti et Tony Kanaan étaient les seuls à rentrer dans la seconde du leader et devancaient Dario Franchitti, Will Power, Charlie Kimball, Sébastien Bourdais, E.J. Viso et Justin Wilson, dixième.

Course

Dario Franchitti conservait l’avantage au départ devant Scott Dixon et Will Power. Le grand perdant du départ était Graham Rahal, passé proche d’une sortie de piste en souhaitant éviter Ryan Hunter-Reay. Le vainqueur de la dernière course calait, ce qui amenait la première neutralisation. Josef Newgarden, ayant touché E.J. Viso au premier virage, en profitait pour passer dans les stands afin de résoudre son problème de vitesses bloquées.

La course reprenait au quatrième tour. Dario Franchitti restait en tête devant son équipier Scott Dixon, Ryan Hunter-Reay, Helio Castroneves et Will Power. En tapant l’arrière de Marco Andretti, Sébastien Bourdais perdait de nombreuses positions et se retrouvait en queue de peloton avant de changer d’aileron avant dans la foulée.

Justin Wilson partait en tête-à-queue au sixième tour, bien aidé par E.J. Viso qui allait écoper d’une pénalité, et calait, amenant une deuxième neutralisation. Cette fois, James Hinchcliffe, Lucas Luhr et Sebastian Saavedra en profitaient pour s’arrêter. Le restart du onzième tour ne voyait pas de changement dans le trio de tête tandis que Will Power récupérait sa quatrième place face à Hélio Castroneves. Graham Rahal parvenait à s’accrocher au quinté dans le même temps.

Simona de Silvestro se faisait percuter par Sébastien Bourdais, qui allait écoper d’un drive-though. Une troisième neutralisation était ainsi provoquée. La majorité des pilotes en profitait pour s’arrêter dès que la voie des stands s’ouvrait. Will Power parvenait à gagner une position aux dépens de Scott Dixon tout comme Simon Pagenaud sur Graham Rahal. Avec les stratégies décalées, Ryan Hunter-Reay se retrouvait en tête devant Charlie Kimball, mais à un tour, James Hinchcliffe, Justin Wilson, Sebastian Saavedra et Ed Carpenter.

En dépassant Ryan Hunter-Reay, Charlie Kimball parvenait à revenir dans le tour du leader. Plus loin, Graham Rahal partait en tête-à-queue et était percuté par Takuma Sato, qui allait passer aux stands pour un problème avec sa suspension, mais les débris n’entrainaient pas de nouvelle interruption. Scott Dixon réalisait une belle manoeuvre pour reprendre sa position face à Will Power, désormais huitième. James Hinchcliffe perdait également plusieurs positions en sortant large dans le premier enchaînement après le restart.

J.R. Hildebrand partait en tête-à-queue à l’épingle au vingt-deuxième tour, aidé par Tony Kanaan qui allait écoper à son tour d’une pénalité. Cette quatrième neutralisation faisait le bonheur de Charlie Kimball dont la manoeuvre au restart précédente lui permettait alors de recoller à la queue du peloton. Au classement, Ryan Hunter-Reay occupait toujours la tête devant Justin Wilson et Sebastian Saavedra. Le leader de la course passait toutefois par les stands pour ravitailler

Justin Wilson héritait de la tête au restart devant James Hinchcliffe qui était poussé par Sebastian Saavedra dans le premier virage. Le Canadien arrivait à se récupérer tandis que le Colombien passait aux stands pour récupérer un museau intact. Scott Dixon et Will Power se plaçaient derrière le leader tandis que Dario Franchitti se retrouvait quatrième devant Ed Carpenter après un envol moyen. James Jakes se retrouvait arrêté au trentième tour suite à un problème moteur. Son arrêt dans l’échappatoire amenait toutefois une cinquième interruption durant laquelle James Hinchcliffe ravitaillait.

Le nouveau départ, au trente-cinquième tour, permettait à Scott Dixon de ravir la tête à Justin Wilson. Will Power se plaçait en troisième position devant Dario Franchitti et Helio Castroneves. Will Power ne tardait pas à dépasser Justin Wilson qui rentrait au stand deux tours plus tard, permettant à Marco Andretti de rentrer dans le top cinq. Le peloton s’animait grâce à ce retour au drapeau vert. Marco Andretti dépassait Helio Castroneves pour la quatrième place, tout comme Ryan Briscoe sur James Davison pour la septième, entre autres manoeuvres à travers les positions.

A mi-course, Will Power revenait sur Scott Dixon avant de s’arrêter aux stands. L’Australien ressortait devant Sebastian Saavedra et Justin Wilson, ce dernier dépassant le Colombien dans la foulée. Scott Dixon ravitaillait un tour plus tard et conservait de justesse la tête provisoire de la course devant Will Power et Justin Wilson. Wilson, après plusieurs tentatives, dépassait l’Australien à trente-cinq tours du but. Tony Kanaan et James Hinchcliffe occupaient provisoirement les deux premières positions avant leurs arrêts respectifs aux cinquantième et cinquante-sixième tours.

Scott Dixon reprenait la première place à trente tours du but mais avait fort à faire avec Justin Wilson et Will Power dans ses rétroviseurs. La dernière valse de ravitaillements voyait Justin Wilson y passer le premier avant l’arrêt simultané de Scott Dixon et Will Power à vingt tours du but, sous la sixième interruption provoquée par l’arrêt en piste de Josef Newgarden. Scott Dixon en ressortant percutait un mécanicien de Penske mais conservait l’avantage.

La course reprenait pour seize tours, Scott Dixon conservait la tête devant Will Power, bien inquiété par Justin Wilson et Dario Franchitti. Simon Pagenaud occupait le cinquième rang tandis qu’on apprenait dans le même temps que Scott Dixon était pénalisé d’un drive-through, assez sévère, pour l’incident dans les stands précédemment évoqué. Will Power héritait alors de la tête. James Hinchcliffe intégrait ainsi le top cinq derrière les quatre premiers déjà cités.

Les derniers tours étaient moins animés à l’exception d’une ultime neutralisation, la septième, suite au crash entre Charlie Kimball, Takuma Sato et Ed Carpenter, les deux derniers étant pris par surprise par le retour en piste dangereux de Kimball.

Le dernier restart pour quatre tours laissait le temps à Sebastian Saavedra de se crasher et de permettre à Will Power de rester en tête. L’Australien s’imposait pour la première fois de l’année, le premier depuis seize mois, devenant le dixième vainqueur d’une saison difficile pour lui jusqu’ici. Justin Wilson et Dario Franchitti terminaient sur le podium. Marco Andretti et Simon Pagenaud suivaient devant Ryan Hunter-Reay et Helio Castroneves, encore auteur d’une belle opération puisque Scott Dixon terminait quinzième après avoir heurté un pilote lors du dernier restart, endommageant son aileron avant. James Hinchcliffe, Simona de Silvestro et Sébastien Bourdais complétaient le top dix tandis que Tristan Vautier se classait douzième.

Bilan

Avec sa régularité de métronome, Hélio Castroneves possède désormais trente-neuf points d’avance sur Scott Dixon et soixante-deux sur Ryan Hunter-Reay. Marco Andretti pointe désormais à soixante-dix points tandis que Simon Pagenaud n’a plus qu’un point d’avance sur Dario Franchitti. Justin Wilson et Will Power suivent devant James Hinchcliffe et Charlie Kimball. Sébastien Bourdais est quatorzième au général et Tristan Vautier vingtième.

Quatre courses restent au programme de cette saison 2013 d’IndyCar Series et la prochaine aura lieu dès le week-end prochain dans les rues de Baltimore.

IndyCar Series 2013 – Classement pilotes – Course 15/19
Pilote Points
1 Hélio Castroneves 479
2 Scott Dixon 440
3 Ryan Hunter-Reay 417
4 Marco Andretti 409
5 Simon Pagenaud 380
6 Dario Franchitti 379
7 Justin Wilson 361
8 Will Power 356
9 James Hinchcliffe 350
10 Charlie Kimball 335
11 Tony Kanaan 331
12 E. J. Viso 278
13 Takuma Sato 272
14 Sébastien Bourdais 261
15 Ed Carpenter 261
16 Graham Rahal 252
17 Josef Newgarden 251
18 Simona de Silvestro 248
19 James Jakes 237
20 Tristan Vautier 210
21 Sebastian Saavedra 172
22 Oriol Servia 167
23 Alex Tagliani 163
24 Mike Conway 149
25 Ryan Briscoe 100
26 J. R. Hildebrand 93
27 Ana Beatriz 72
28 Carlos Muñoz 67
29 A. J. Allmendinger 65
30 Pippa Mann 29
31 James Davison 27
32 Luca Filippi 14
33 Conor Daly 11
34 Townsend Bell 10
35 Lucas Luhr 8
36 Katherine Legge 8
37 Buddy Lazier 8
NC Michel Jourdain 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox