Accueil / IndyCar / IndyCar Series – Will Power s’impose à St Petersburg
Will Power 2014 IndyCar Series St Petersburg
© Chris Owens / IndyCar

IndyCar Series – Will Power s’impose à St Petersburg

St Petersburg accueillait la première manche d’IndyCar Series alors que la météo était incertaine. Takuma Sato semblait bien placé, dès les essais jusqu’aux qualifications, pour aller chercher la victoire. Allait-il en être empêché lors de la course, qui avait vu triompher James Hinchcliffe en 2013 ?

Essais

Lors des deux séances d’essais disputées vendredi, James Hinchcliffe et Takuma Sato se partageaient les honneurs. Les résultats cumulés des deux séances plaçaient néanmoins le Japonais en tête en1m02.5615s devant Graham Rahal et deux Penske, celles de Will Power et Helio Castroneves.

Simon Pagenaud était lui aussi dans le rythme au cinquième rang devant le Canadien James Hinchciffe, vainqueur l’an passé, suivi de Justin Wilson et Ryan Briscoe. Au fond du top dix, on retrouvait le champion 2013 d’IndyCar Series Scott Dixon et le Français Sébastien Bourdais. Juan Pablo Montoya avait encore du chemin à faire puisqu’il se classait dix-neuvième.

Le samedi, lors de la troisième séance d’essais, les temps étaient plus rapides encore malgré le vent. Ryan Briscoe signait en effet un tour en 1m02.4236s devant Helio Castroneves et Takuma Sato. Au quatrième rang, on retrouvait le Français Sébastien Bourdais et une deuxième Penske, celle de Will Power. Simon Pagenaud prenait le sixième temps devant James Hinchcliffe et Tony Kanaan. Scott Dixon, neuvième, devançait le débutant Jack Hawksworth.

Qualifications

En raison de la pluie, les qualifications étaient retardées de plus de trois heures. Les conditions météorologiques étaient en effet menaçantes tout au long du week-end. Pour rappel, en cas de drapeau rouge, le pilote responsable perdait ses deux meilleurs tours.

Lors de la première phase, Graham Rahal et James Hinchcliffe l’apprenaient à leurs dépens. Tony Kanaan, Ryan Hunter Reay et Mike Conway poursuivaient au même titre que Marco Andretti, Helio Castroneves et Ryan Briscoe.

Le deuxième groupe de qualifications ne causait pas de vagues. Takuma Sato terminait en tête devant Scott Dixon et Carlos Muñoz. Le débutant Jack Hawksworth était aussi bien parti en terminant devant Will Power et Sebastian Saavedra.

Qui allait participer au Fast Six parmi ces pilotes ? Les dix minutes suivantes le déterminaient. Takuma Sato confirmait sa bonne forme en terminant devant Ryan Hunter-Reay, Will Power, Marco Andretti, Scott Dixon et Tony Kanaan. Carlos Muñoz et Jack Hawksworth étaient repoussés hors du Fast Six dans le dernier tour.

Lors du Fast Six, Scott Dixon semblait bien placé en 1m02.9661s, avant d’être devancé par Tony Kanaan. Ce dernier allait perdre le contrôle au premier virage, mais pas de quoi interrompre la séance pour autant. Tant mieux pour Takuma Sato, qui avait pris la tête et enfonçait le clou en 1m01.8686s pour signer la quatrième pole de sa carrière en IndyCar Series.

Tony Kanaan se classait deuxième devant Ryan Hunter-Reay, Will Power, Scott Dixon et Marco Andretti.

Warm-up

Après un warm-up disputé, Carlos Muñoz prenait le meilleur temps de cette mise en jambe avant la course en 1m02.2239s. Josef Newgarden plaçait un deuxième moteur Honda au deuxième rang devant Sébastien Bourdais et Graham Rahal.

Marco Andretti prenait le cinquième temps à cinq dixièmes du leader. Le tarif infligé à Sebastian Saavedra, sixième classé, était le même. Relégués à six dixièmes, Mike Conway et Justin Wilson se classaient respectivement septième et huitième devant le poleman Takuma Sato. James Hinchcliffe, dont les qualifications ne reflétaient pas son véritable rythme , se classait dixième devant Juan Pablo Montoya et Jack Hawksworth. Le Colombien avait par ailleurs provoqué un drapeau rouge en calant, mais le pilote Penske était en mesure de repartir par ses propres moyens.

Course

Takuma Sato conservait l’avantage au départ tandis que Ryan Hunter-Reay prenait le dessus sur Tony Kanaan. Will Power et Scott Dixon restaient dans le quinté de tête. Parti de la dernière ligne, Graham Rahal pointait au douzième rang au terme du premier tour. L’animateur des premiers tours était Helio Castroneves, qui enchaînait les dépassements sur les débutants Jack Hawksworth et Carlos Muñoz pour commencer à menacer Scott Dixon.

En tête, Takuma Sato augmentait son avance sur Ryan Hunter-Reay au fil des tours. Derrière, Tony Kanaan perdait du terrain sur les leaders, offrant une opportunité que Will Power ne gâchait pas au douzième tour. En fond de classement, Sébastien Bourdais était le premier à passer par les stands pour changer son aileron avant. James Hinchcliffe et Mikhail Aleshin y passaient pour de nouvelles gommes dès le tour suivant, lançant la première vague de ravitaillements.

Après avoir dépassé Scott Dixon, Helio Castroneves imitait son équipier Will Power en dépassant à son tour Tony Kanaan lors de la dix-huitième boucle. Parmi les hommes de tête, Will Power était d’ailleurs le premier à s’arrêter lors du vingt-deuxième tour, l’Australien reprenant la piste au neuvième rang. Scott Dixon et Ryan Hunter-Reay ravitaillaient quatre tours plus tard, Takuma Sato et Tony Kanaan cinq. L’arrêt du Japonais permettait à Helio Castroneves de prendre provisoirement le leadership le temps d’une boucle.

Takuma Sato récupérait les commandes devant Will Power, Helio Castroneves, Ryan Hunter-Reay et Justin Wilson, qui était parti seizième. Will Power dépassait Takuma Sato à l’extérieur du premier virage au trente-et-unième tour pour prendre la tête. Dans la foulée, Takuma Sato était pressé par Helio Castroneves, mais ne trouvait pas l’ouverture.

Dans une première partie de course assez peu animée, le rythme de Juan Pablo Montoya avec des pneus usés le voyait se faire dépasser par de nombreux pilotes. Le Colombien choisissait finalement d’effectuer un deuxième arrêt pour stopper l’hémorragie, et revenait en piste en dernière position, à un tour de Will Power. Sébastien Bourdais et Graham Rahal imitaient l’ancien pilote de F1 pour lancer la deuxième salve de ravitaillements.

Justin Wilson s’arrêtait au cinquantième tour, ce qui permettait à Tony Kanaan d’entrer dans le top cinq. Will Power effectuait son pit-stop au passage suivant, rendant les commandes de la course à Takuma Sato, bloqué derrière le retardataire Marco Andretti. Le Japonais voyait alors Helio Castoneves et Ryan Hunter-Reay revenir dans ses échappements. Les deux hommes s’arrêtaient avant Takuma Sato qui continuait jusqu’au cinquante-huitième tour.

Will Power récupérait la tête avec dix secondes d’avance sur Helio Castroneves, Ryan Hunter-Reay, Takuma Sato et Mike Conway peu après la mi-course. Scott Dixon, Tony Kanaan, Justin Wilson, Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud complétaient à ce moment les dix premières places. Mike Conway, qui ne disputera pas l’intégralité de la saison en raison de sa réticence envers les ovales, s’offrait coup sur coup Takuma Sato et Ryan Hunter-Reay pour se hisser au troisième rang.

Juan Pablo Montoya lançait la troisième vague d’arrêts aux stands au soixante-et-onzième tour. Quatre boucles plus tard, Charlie Kimball partait à la faute, ce qui amenait la première neutralisation. Les pilotes de tête s’engouffraient dans les stands, à l’exception de Mike Conway, pourtant le plus longtemps en piste parmi les leaders. Le Britannique s’arrêtait toutefois un tour plus tard, après avoir marqué un point comme tout meneur d’une course.

Au restart, Will Power attendait pour réaccélérer. Le peloton se resserrait dans un effet d’accordéon et le contact était inévitable, mettant Marco Andretti et Jack Hawksworth au tapis. La course était à nouveau neutralisée avant un nouveau restart, cette fois sans problème. Will Power conservait la tête tandis que Ryan Hunter-Reay dépassait Helio Castroneves pour la deuxième place. Scott Dixon suivait avec Simon Pagenaud, Tony Kanaan, Takuma Sato et Justin Wilson à ses trousses.

Le rythme augmentait en fin de course, avec de nombreux pilotes améliorant leurs meilleurs tours. Will Power s’échappait inexorablement. Les dix dernières boucles étaient moins avares en dépassements. Josef Newgarden arrachait la neuvième place à Ryan Briscoe alors que dans le peloton, Sébastien Bourdais dépassait Carlos Muñoz, Juan Pablo Montoya puis Graham Rahal.

Au drapeau à damier, Will Power s’imposait devant Ryan Hunter-Reay et Helio Castroneves. Scott Dixon et Simon Pagenaud complétaient le top 5, suivis de Tony Kanaan, Takuma Sato, Justin Wilson, Josef Newgarden et Ryan Briscoe. Sebastian Saavedra devançait Mikhail Aleshin, douzième et meilleur rookie. Sébastien Bourdais se classait treizième devant Graham Rahal et Juan Pablo Montoya, auteur d’un retour mitigé.

Bilan

Si Will Power démarre la saison en beauté avec cette victoire, les autres prétendants et favoris du championnat ne sont pas loin et marquent de gros points. Jack Hawksworth s’est illustré comme le débutant le plus étincellant, mais un incident au restart a ruiné ses chances de Top 10. Mikhail Aleshin a su en profiter pour prendre les devants chez les Rookies, mais il faudra confirmer au prochain rendez-vous, dans deux semaines à Long Beach.

IndyCar Series 2014 – St Petersburg – Classement
Pos Pilote Equipe Tours/Ecart
1 Will Power Team Penske 110
2 Ryan Hunter-Reay Andretti Autosport +1.9475s
3 Hélio Castroneves Team Penske +7.8716s
4 Scott Dixon Chip Ganassi Racing +15.9685s
5 Simon Pagenaud Schmidt Peterson Motorsports +17.3937s
6 Tony Kanaan Chip Ganassi Racing +20.3882s
7 Takuma Sato A. J. Foyt +20.8561s
8 Justin Wilson Dale Coyne Racing +21.0622s
9 Josef Newgarden Sarah Fisher Hartman Racing +21.5544s
10 Ryan Briscoe Chip Ganassi Racing +23.9897s
11 Sebastian Saavedra KV Racing Technology +34.4041s
12 Mikhail Aleshin Schmidt Peterson Motorsports +34.9969s
13 Sébastien Bourdais KV Racing Technology +35.3526s
14 Graham Rahal Rahal Letterman Lannigan Racing +38.9881s
15 Juan Pablo Montoya Team Penske +40.3350s
16 Mike Conway Ed Carpenter Racing +40.9140s
17 Carlos Muñoz Andretti Autosport +44.6244s
18 Carlos Huertas Dale Coyne Racing +47.5637s
19 James Hinchcliffe Andretti Autosport + 1 tour
20 Charlie Kimball Chip Ganassi Racing + 2 tours
21 Jack Hawksworth Bryan Herta Autosport + 27 tours
22 Marco Andretti Andretti Autosport + 28 tours

 

IndyCar Series 2014 – Classement pilotes – Meeting 1/18
Pos Pilote Equipe Points
1 Will Power Team Penske 53
2 Ryan Hunter-Reay Andretti Autosport 40
3 Hélio Castroneves Team Penske 36
4 Scott Dixon Chip Ganassi Racing 32
5 Simon Pagenaud Schmidt Peterson Motorsports 30
6 Tony Kanaan Chip Ganassi Racing 28
7 Takuma Sato A. J. Foyt 28
8 Justin Wilson Dale Coyne Racing 24
9 Josef Newgarden Sarah Fisher Hartman Racing 22
10 Ryan Briscoe Chip Ganassi Racing 20
11 Sebastian Saavedra KV Racing Technology 19
12 Mikhail Aleshin Schmidt Peterson Motorsports 18
13 Sébastien Bourdais KV Racing Technology 17
14 Graham Rahal Rahal Letterman Lannigan Racing 16
15 Juan Pablo Montoya Team Penske 15
16 Mike Conway Ed Carpenter Racing 15
17 Carlos Muñoz Andretti Autosport 13
18 Carlos Huertas Dale Coyne Racing 12
19 James Hinchcliffe Andretti Autosport 11
20 Charlie Kimball Chip Ganassi Racing 10
21 Jack Hawksworth Bryan Herta Autosport 9
22 Marco Andretti Andretti Autosport 8

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox