Accueil / IndyCar / IndyCar – Un format de qualifications épicé pour l’Indy 500
Tony Kanaan vainqueur 500 miles Indianapolis 2013 IndyCar Series
© Shawn Gritzmacher / IndyCar

IndyCar – Un format de qualifications épicé pour l’Indy 500

Trois séances auront lieu le samedi et le dimanche une semaine avant la course pour déterminer l’ordre de départ des 500 miles d’Indianapolis.

La première phase du samedi, qui commence dès la fin de matinée heure locale, déterminera les 33 pilotes qui prendront le départ. Chaque participant dispose d’au moins une tentative de quatre tours pour se qualifier. A ce stade, les neuf premiers se qualifient pour le « Fast Nine Shootout », soit un événement fratricide où les neuf meilleurs se retrouvent pour le tout pour le tout. En plus, ils s’offrent un repos supplémentaire.

Le dimanche 18 mai, les pilotes qui ne se sont pas qualifiés dans les neuf premiers reviennent en piste. Cela comprend donc les positions 10 à 33 du classement établi le samedi. Les temps enregistrés le samedi ne sont plus pris en compte à ce stade, tout est à refaire pour ces pilotes. C’est à ce stade que les positions 10 à 33 sont déterminées. A noter que les pilotes victimes de pépins mécaniques ou d’erreurs ruinant leur journée du samedi pourront revenir aux affaires et bénéficier d’une nouvelle chance. Cette règle a été établie a posteriori des premières officialisations de ce nouveau format.

Au terme de cette séance, le Fast Nine Shootout démarre après un court délai. Les temps du samedi comptent pour ces pilotes car ils déterminent l’ordre de passage au sein du Shootout. Ce détail peut avoir son importance en cas de changement d’adhérence. Les temps enregistrés détermineront l’ordre de départ et le poleman, celui qui décrochera le fameux Verizon P1 Award.

Tous les détails de ce changement ne sont pas encore connus. Les points accordés lors des qualifications subsistent, mais la quantité de points accordée à chaque pilote doit encore être confirmée suite à ces modifications de format de qualifications. Pour faire durer le plaisir, l’IndyCar organisera par ailleurs une séance d’essais complémentaire le lundi 19 mai d’une durée de cinq heures. Celle-ci servira aux équipes d’entraînement pour la course après des journées intensives consacrées à de bonnes qualifications.

Si ce format est complexe, il offre au spectateur un long spectacle qui s’étend sur plusieurs semaines. L’événement bénéficie aussi d’amuse-gueules : le circuit routier d’Indianapolis accueillera en début de mois une manche indépendante des 500 miles.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox