Accueil / IndyCar / IndyCar : Will Power intraitable à São Paulo

IndyCar : Will Power intraitable à São Paulo

4-28-Will-Power-Pole-Brazil-Std

Quatrième course de la saison 2012 d’IndyCar Series ce dimanche dans les rues de São Paulo. La course est la dernière avant l’épreuve légendaire des 500 miles d’Indianapolis.

Will Power s’est montré le plus rapide à l’issue des qualifications. L’Australien, seul pilote Penske du Fast Six, a su signer un temps plus rapide de 44 millièmes que celui de Dario Franchitti, qui devance son équipier de chez Ganassi, Scott Dixon. Le trio de tête devance un habitué des premières lignes cette saison, James Hinchcliffe. Le Canadien précède son coéquipier, Ryan Hunter-Reay qui complète le Top 5. Justin Wilson, Graham Rahal, Mike Conway, Josef Newgarden et Ryan Briscoe forment la suite du Top 10. Parmi les déceptions, la 17ème place de Castroneves en difficultés en ce début de week-end, la 16ème place de Rubens Barrichello pour sa première course au Brésil en IndyCar, la 19ème place de Simon Pagenaud qui contraste avec sa bonne forme depuis le début de la saison, ainsi que l’absence de Takuma Sato lors des qualifications en raison de son changement de moteur. Néanmoins, comme à l’habitude en cette saison 2012 d’IndyCar Series, quelques pilotes changent de moteurs et d’autres, à l’image de Wilson sont rétrogradés pour infraction technique (caméra).

Le départ se passe sans problème et peu de positions de tête changent, sauf Newgarden qui passe Hinchcliffe pour le gain de la cinquième place. En tête, Will Power et Dario Franchitti creusent rapidement le trou sur Scott Dixon, tandis que Mike Conway dépasse à son tour James Hinchcliffe. Les replays montrent après coup que Charlie Kimball a perdu un élément de son aileron avant au départ. Au 10ème tour, Power et Franchitti sont toujours en tête devant Dixon, Rahal, Newgarden, Conway, Hinchcliffe, Hunter-Reay, Briscoe et Kanaan. Castroneves et Pagenaud sont les premiers à passer par les stands peu de temps après. Les deux hommes se retrouvent ensuite dans leur remontée, seul Sato est derrière eux. Aux alentours du 15ème tour, les arrêts aux stands s’intensifient avec Andretti, puis Wilson, qui calera par ailleurs avant que la majorité du peloton n’y passe à son tour. Pour le trio de tête, Dixon s’arrête au 19ème tour, Franchitti au 21ème – en même temps que Rahal, alors provisoire troisième – et Power au 23ème.

Katherine Legge touche le mur au 22ème tour mais parvient à revenir aux stands. Il n’en sera pas de même pour Ryan Briscoe qui manque son freinage au tour suivant. La voiture de sécurité entre en action et à ce moment, Will Power mène devant Dario Franchitti, Ryan Hunter-Reay, Scott Dixon et Mike Conway. Le restart a lieu au début 27ème tour.

Le restart implique l’entrée d’une nouvelle période de neutralisation, Franchitti prend un mauvais élan et est envoyé en tête-à-queue par Mike Conway qui manque son freinage au premier virage. De l’autre côté de la piste, Newgarden tente l’extérieur à plusieurs pilotes mais le mouvement est un peu ambitieux et le rookie frotte le mur. La course reprend ses droits au 30ème tour. Si le premier virage semble bien se passer, il n’en est pas de même de celui qui suit. En queue de peloton, Simona de Silvestro percute par l’arrière Josef Newgarden et l’accrochage bloque quelques pilotes dont Sébastien Bourdais. Une troisième voiture de sécurité entre sur la piste. A ce moment, Will Power mène toujours la course devant Ryan Hunter-Reay, Scott Dixon, Tony Kanaan, Rubens Barrichello et E.J. Viso. Le troisième restart se passe cette fois sans encombre.

Simon Pagenaud endommage son aileron avant et un tour plus tard, Sébastien Bourdais fait un tout-droit, sale moment pour les pilotes français à mi-course. Quelques dépassements sont à signaler comme Sato sur Hildebrand ou Castroneves sur Beatriz. Le Japonais est d’ailleurs à ce moment le pilote ayant effectué la plus grande remontée, parti du fond de la grille, il est actuellement neuvième. A trente tours de la fin, à la 45ème ronde, Scott Dixon s’arrête pour la deuxième fois, bien avant ses adversaires directs. Will Power, le leader de la course passe par les stands au 52ème tour. C’est la première fois depuis le départ que Power quitte la tête de la course. Franchitti et Rahal s’arrêtent au 53ème, Helio Castroneves prend alors le leadership avant de ravitailler au 55ème tour, tout comme James Hinchcliffe un tour plus tard.

A vingt tours de l’arrivée, Scott Dixon est en tête devant Will Power, Ryan Hunter-Reay, Dario Franchitti et Helio Castroneves. Néanmoins, en raison de l’arrêt plusieurs tours avant ses concurrents directs, Scott Dixon doit encore s’arrêter. Quelques luttes se passent dans le coeur du peloton, Ana Beatriz doit se défendre face à Charlie Kimball, tandis qu’E.J. Viso trace sa route.  La voiture de sécurité entre en action à 14 tours du but suite à l’accident de Josef Newgarden qui tape le mur comme Ryan Briscoe plus tôt dans la course. Cette fois-ci, ce sera la fin pour Newgarden après quelques moments critiques jusque-là. Ana Beatriz envoie également Ed Carpenter en tête-à-queue. Scott Dixon profite du Safety Car pour enfin passer aux stands, ce qui n’est pas la meilleure des opérations pour lui puisqu’il ressort.

Will Power est en tête au restart, devant Ryan Hunter-Reay et Dario Franchitti. Helio Castroneves et Takuma Sato complètent alors le Top 5. Il reste alors huit tours, Takuma Sato passe en troisième position mais derrière, Mike Conway percute le mur, et c’est l’empilement puisque que Marco Andretti, Scott Dixon, Ana Beatriz, Tony Kanaan, Simon Pagenaud et James Jakes sont bloqués et/ou encastrés derrière. Nouvelle voiture de sécurité, la cinquième en moins de 70 tours sur les 75 prévus.

Nouveau rebondissement à 5 tours de la fin avec l’arrivée de quelques gouttes de pluie. Personne ne s’arrête, il reste alors 4 tours au restart, qui se passe bien cette fois. Quelques actions se déroulent dans le peloton, mais en tête, rien ne change. Will Power remporte donc sa troisième victoire consécutive en quatre courses cette saison. Sa victoire contribue à asseoir la domination de Penske-Chevrolet en ce début 2012, l’équipe ayant remporté toutes les courses jusque-là.

Sur le podium, on retrouve Ryan Hunter-Reay et Takuma Sato, le Japonais ayant réalisé une superbe remontée pour signer son premier podium en IndyCar. Assez ironiquement, celui-ci aurait pu arriver lors de la course précédente, mais Hunter-Reay avait fait peu de cas du Japonais en fin de course lorsqu’il l’aida à sortir. Helio Castroneves et Dario Franchitti complètent le Top 5, devant James Hinchcliffe, J.R. Hildebrand, Charlie Kimball, E.J. Viso et Rubens Barrichello, tous dans le Top 10.

Au championnat, Will Power dispose désormais de 45 points d’avance sur son coéquipier, Hélio Castroneves, et 57 points d’avance sur James Hinchcliffe. Hinchcliffe est à la tête d’un petit groupe de trois pilotes en cinq points : Hunter-Reay, Pagenaud et lui-même, qui forment le reste du Top 5. Scott Dixon est en chasse-patates alors que le reste du plateau est quasiment à cent points de Power déjà.

La prochaine course d’IndyCar Series aura lieu le dimanche 27 mai pour les 500 miles d’Indianapolis, un évènement dont les préparatifs, essais et qualifications vont occuper pilotes et équipes tout au long du mois de mai.

IndyCar Series 2012 – São Paulo 300 – Course
1. Will Power – 75 tours
2. Ryan Hunter-Reay – +0.9045s
3. Takuma Sato – +2.3905s
4. Helio Castroneves – +4.5489s
5. Dario Franchitti – +5.1722s
6. James Hinchcliffe – +6.2615s
7. J.R. Hildebrand – +8.3764s
8. Charlie Kimball – +8.5905s
9. EJ Viso – +10.3449s
10. Rubens Barrichello – +10.8477s
11. Oriol Servia – +24.4771s
12. Simon Pagenaud – + 1 tour
13. Tony Kanaan – + 1 tour
14. Marco Andretti – + 1 tour
15. James Jakes – + 1 tour
16. Graham Rahal – + 1 tour
17. Scott Dixon – + 1 tour
18. Sebastien Bourdais – + 1 tour
19. Mike Conway – + 2 tours
20. Ana Beatriz – + 2 tours
21. Ed Carpenter – + 3 tours
22. Justin Wilson – + 9 tours
23. Josef Newgarden – + 14 tours
24. Simona de Silvestro – + 47 tours
25. Ryan Briscoe – + 54 tours
26. Katherine Legge – + 55 tours

IndyCar Series 2012 – Classement Génaral – Course 4/16
1. Will Power – 180 points
2. Hélio Castroneves – 135
3. James Hinchcliffe – 123
4. Ryan Hunter-Reay – 121
5. Simon Pagenaud – 118
6. Scott Dixon – 109
7. Takuma Sato – 83
8. Ryan Briscoe – 83
9. J.R. Hildebrand – 83
10. Dario Franchitti – 82
11. Rubens Barrichello – 79
12. Graham Rahal – 76
13. E.J. Viso – 76
14. Tony Kanaan – 71
15. Charlie Kimball – 68
16. Justin Wilson – 64
17. Oriol Servià – 64
18. Mike Conway – 62
19. Marco Andretti – 61
20. Sébastien Bourdais – 59
21. James Jakes – 58
22. Josef Newgarden – 54
23. Ed Carpenter – 52
24. Simona de Silvestro – 48
25. Katherine Legge – 46
26. Alex Tagliani – 37
27. Ana Beatriz – 12

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox